Le mot de la fin : Normandie

Le Mot de la Fin / 25.05.2022

Le mot de la fin : Normandie

La Normandie, avec ses 8.230 élevages, ses 650 entraîneurs de trot, sa centaine d’entraîneurs de galop, et ses 18.000 emplois liés au cheval, a la filière équine la plus forte de France. La région mène une politique ambitieuse pour renforcer encore cette filière, et lundi dernier, au haras de Bernière, à Saint-Martin-de-la-Lieue (Calvados), Hervé Morin, président de la région Normandie, a détaillé la politique équine pour la période 2023-2027 : « Vous savez combien suis attaché à la filière équine normande. Aussi, je veux tirer l’ensemble de cette filière vers l’excellence avec des projets comme Normandie Equine Vallée, le Longines Deauville Classic, ou le Salon Normandy Horse Meet’Up, je souhaite aussi faire de la filière équine un facteur d’attractivité pour la Normandie, en développant les produits touristiques autour du cheval ; j’ai aussi l’ambition de faire bénéficier l’ensemble des Normands de cette filière d’excellence. » Le financement de cette ambitieuse politique régionale en faveur de la filière équine représente un budget annuel de 6 millions d’euros. À cela, il faut ajouter le financement des projets structurants : Normandie Equine Vallée, 30 millions d’euros pour le site de Goustranville et 1,3 million d’euros pour la plateforme de Saint-Contest ; 8,5 millions d’euros pour le Pôle international des sports équestres du Haras national du Pin.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.