les ratings de la semaine : Mangoustine monte en 112 ; Modern Games confirme en 115

International / 18.05.2022

les ratings de la semaine : Mangoustine monte en 112 ; Modern Games confirme en 115

C’est avec un rating de 112 que Mangoustine (Dark Angel) a offert un premier classique à Tony Parker et ses associés, alors que Modern Games (Dubawi), sixième lauréat de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) de Godolphin, a affiché 115. C’est lundi que l’annonce a été faite sur le blog des handicapeurs de France Galop. Ces derniers ont motivé leurs cotations. Pour l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), l’explication est la suivante : « Cachet venait de réaliser 113 en gagnant les 1.000 Guinées, mais à seulement 14 jours d’intervalle et sur un parcours différent, nous n’avons pas considéré qu’elle a fait la même valeur. Nous nous sommes servis de Rosacea en 109 – valeur réalisée sur ce parcours en remportant le Prix de la Grotte – pour coter la course. Et cela donne : Daisy Maisy et Rosacea à 109, Cachet et Times Square à 111 et Mangoustine à 112. »  Pareil cas de figure avait déjà eu lieu l’an dernier lorsque Mother Earth (Zoffany), qui avait gagné les Guinées en 111, a été cotée 110 lors de sa deuxième place à Longchamp, dans la Poule. Le rating de Mangoustine est en rapport avec ce qu’ont réalisé les cinq lauréates qui l’ont précédée au palmarès.

Texas a bondi en 112

Les valeurs de Welwal (Shalaa) et de Making Movies (Dabirsim) dans le Prix de Fontainebleau (Gr3), respectivement de 108 et 104, ont fourni la base pour coter l’Emirates Poule d’Essai des Poulains. Lassaut (Almazor), pour ses débuts dans les Groupes, a affiché 108, les deux Fabre Tribalist (Farhh) et Ancient Rome (War Front) sont en 110. Texas (Wootton Bassett) a bondi de 104 à 112 et Modern Games a confirmé le 115 qu’il avait réalisé lors de son succès dans la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1). Le rating du pensionnaire de Charlie Appleby est égal à ce qu’avait obtenu l’année dernière St Mark’s Basilica (Siyouni), lui aussi pour sa rentrée. On connaît la suite de l’histoire. Ce qui est intéressant de relever, c’est la réussite des lauréats après leur succès classique. Six parmi les neuf gagnants qui ont précédé Modern Games ont ensuite brillé dans les Grs1.

Desert Crown (117) à une livre de Golden Horn

Le grand trial classique de la semaine anglaise a bouleversé l’antepost betting pour le Derby. Avant les Dante Stakes (Gr2), Sir Michael Stoute avait annoncé que son Desert Crown (Nathaniel) était à 75 % de son top-niveau. Or, il a gagné par trois grandes longueurs en affichant 117. Il s’agit du deuxième meilleur rating des dix dernières éditions, à une livre du 118 de Golden Horn (Cape Cross), futur Derby winner, et de Roaring Lion (Kitten’s Joy), troisième à Epsom. Les deux avaient déjà effectué leur rentrée avant les Dante Stakes et nous pouvons donc ajouter une petite plus-value au rating de Desert Crown. Trois parmi les dix gagnants du Derby sont arrivés à Epsom avec un meilleur rating : Camelot (Montjeu) coté en 121, Australia (Galileo) en 119 et Golden Horn. Les deux premiers avaient perdu leur qualité de maiden dans les Guinées.

Emily Upjohn devance Snowfall

Dans les Musidora (Gr3), on a vu la grandissime favorite des Oaks (Gr1), Emily Upjohn (Sea the Stars) réaliser 110, soit le deuxième meilleur rating des dix dernières gagnantes derrière So Mi Dar (Dubawi). La pensionnaire de John et Thady Gosden a fourni une valeur d’une livre supérieure à l’infortunée Snowfall (Deep Impact), la lauréate des Oaks l’année dernière. Samedi, à Newbury, la maison Gosden a présenté une autre pouliche pour les Oaks dans le Haras de Bouquetot Fillies’ Trial (L) : Nashwa (Frankel), qui s’est imposée de belle manière en 107 et qui est la troisième favorite pour Epsom.

Baaeed, une rentrée en 125

Samedi l’invaincu Baaeed (Frankel) effectuait sa rentrée dans les Al Shaqab Lockinge Stakes (Gr1). Le handicapeur britannique Dominic Gardiner-Hill l’avait préalablement coté en 124 pour sa victoire dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1), l’année dernière. Son rating a été revu en 125 en fin de saison et l’invaincu poulain de Shadwell a fourni une valeur-course égale à son top dans une épreuve qui a vu les deux pouliches Alcohol Free (No Nay Never) et Mother Earth sous-performer de plusieurs livres. Pour l’aider à aller encore plus haut dans son rating, il lui faudra sûrement attendre d’affronter les 3ans Coroebus (Dubawi) et Native Trail (Oasis Dream).

La ligue des sprinters

Les sprinters et les marathoniens ont couru leurs trials pour les Grs1 de Royal Ascot. Dans le rayon vitesse, Twilight Jet (Twilight Son), qui faisait sa rentrée dans les Lacken Stakes (Gr3), à Naas, a mis dans le rouge le favori de Coolmore, New York City (Invincible Spirit), et il a décroché un rating de 114, à la hausse de quatre livres sur sa campagne de 2ans. Il a en ligne de mire la Commonwealth Cup (Gr1). Les sprinters d’âge, qui ont la double option King’s Stands Stakes (Gr1) - Platinum Jubilee (Gr1), se sont testés dans les 1895 Duke of York Stakes (Gr2). La jument "FR" Highfield Princess (Night of Thunder) a grimpé de neuf longueurs, en 113. Dimanche, dans le Prix de Saint-Georges (Gr3), le tchèque Ponntos (Power), confié pour la première fois à un jockey confirmé, s’est envolé. Il avait une valeur de 41 avant la course et a mis deux longueurs et demie à Berneuil (Lope de Vega) qui est à 47. Ponntos (Power) a réalisé un rating de 112 mais, si on le juge par rapport au quatrième, l’anglais Clarendon House (Mehmad), qui est pris en 105, son rating est un 118 en puissance. Le pensionnaire de Miroslav Nieslanik est engagé dans les King’s Stand’s sur 1.000m et sa cote a chuté à 20/1. Notre sentiment est que les deux sprints pour les chevaux d’âge à venir se joueront entre les australiens de Chris Waller et les américains de Wesley Ward.

Stradivarius et Kyprios, un match nul à 116

Vendredi, nous avons assisté au match à distance entre le vétéran Stradivarius (Sea the Stars) et le jeune Kyprios (Galileo) avec la Gold Cup (Gr1) en ligne de mire. Dans la Yorkshire Cup (Gr2), Stradivarius a été coté en 116, soit une livre de plus que lors de sa rentrée en 2021 et deux de moins que le rating affiché à la fin de sa campagne de 7ans. Le pensionnaire d’Aidan O’Brien, quatre heures plus tard, a remporté quant à lui de quatorze longueurs les Levmoss Stakes (Gr3) et il a progressé à 116. L’antepost pour le marathon est très serré. Le "FR" Trueshan (Planteur) avait affiché 118 lors de sa rentrée mais il faudra attendre la météo pour en savoir plus. En effet, si le terrain est lourd, Stradivarius fera l’impasse, tout comme Trueshan si le sol est bon-léger...        

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.