Musidora Stakes (Gr3) : Emily Upjohn marque les esprits avant Epsom

International / 11.05.2022

Musidora Stakes (Gr3) : Emily Upjohn marque les esprits avant Epsom

York (GB), mercredi

Sa cote pour les Oaks (Gr1) a fondu pour atteindre aujourd’hui un peu plus que l’égalité ! Il faut dire qu’Emily Upjohn (Sea the Stars) a perdu en route ses rivales dans les Musidora Stakes (Gr3), s’imposant par cinq longueurs et demie ! Soit la marge la plus importante depuis 2004, date du succès de Punctilious (Danehill), elle aussi associée à Lanfranco Dettori, qui avait remporté ce trial de six longueurs avant de terminer troisième du classique d’Epsom. La pensionnaire de la maison Gosden a balayé l’opposition en quatre foulées, lorsque son jockey a décidé de la faire galoper à 400m. Elle s’est aussitôt détachée de la Godolphin Life of Dreams (Dubawi) qui l’avait suivie depuis le départ. Les supporters d’Emily Upjohn ont connu quelques frayeurs, lorsque leur préférée, bien sortie des boîtes, a décidé d’avaler les 2.063m du parcours en mode sprint. Dettori a cherché à placer sa partenaire en troisième position, mais il a été obligé de la sortir à côté de l’animatrice, Luna Dorada (Golden Horn). La pouliche et son jockey ne se sont pas battus et le succès a finalement été obtenu de façon très impressionnante !

Tendue mais facile à gérer. Depuis le début de ce siècle, deux gagnantes des Oaks se sont alignées à une cote plus faible encore : Love (Galileo) et Minding (Galileo), déjà lauréates au niveau classique avant la course et qui possédaient beaucoup plus d’expérience. Emily Upjohn ne compte en effet que trois sorties publiques. Ce mercredi, elle s’est rendue aux boîtes munie d’un bonnet rouge et s’est montrée beaucoup trop allante. Ce cas de figure semble un peu risqué dans l’optique de l’ambiance bouillante qui règnera à Epsom. John Gosden a expliqué à ce sujet : « Lors de ses deux premières courses, elle a été sellée dans un box et, cette fois, c’était la première fois qu’elle voyait le public autour d’elle et elle s’est un peu excitée. » Lanfranco Dettori n’est toutefois pas inquiet : « Emily a donné l’impression de tirer mais, en selle, je peux vous dire qu’elle était tout juste un peu exubérante. La pouliche est pétrie de force mais elle est assez facile à gérer... »

Epsom ? Aucun souci ! La deuxième question qu’on peut se poser concerne la tenue et la maniabilité de la pouliche sur un parcours spécial comme Epsom. John Gosden a affirmé : « Elle est très grande mais bien équilibrée dans sa façon de galoper, et je pense qu’elle sera mieux sur plus long. J’ai eu la chance de gagner les Oaks à trois reprises et Emily Upjohn est dans la même lignée que mes autres lauréates. » Dettori a ajouté : « Après les pluies tombées, le terrain était assez souple, voire même un peu collant. Enable (Nathaniel) avait remporté les Cheshire Oaks (L) et en attendant les Oaks, les deux sont finalement au même niveau. L’avenir nous en apprendra un peu plus. » Les entourages des battues ne sont guère enthousiastes à l’idée d’affronter la gagnante une nouvelle fois…

Une Sea the Stars à petit prix. Emily Upjohn est le fruit d’un foal sharing entre Lordship Stud et la famille Tsui. Elle a été conçue quand Sea the Stars (Cape Cross), qui est arrivé à 54 gagnants de Groupe, officiait à 135.000 €. La pouliche est passée sur le ring de Tattersalls dans le book 2 et a été achetée pour 60.000 Gns (73.600 €), c’est-à-dire moins que le prix moyen de la vente (75.922 Gns) et trois fois moins que le prix moyen enregistré par les yearlings de Sea the Star en 2020.

Le croisement de Harzand. La mère, Hidden Brief (Barathea), s’était placée troisième dans le Prix Petite Étoile (L) et elle avait donné deux gagnants sur cinq produits en âge de courir. Le meilleur dans la page de catalogue provient de la deuxième mère, Hazaradjat (Darshaan), qui a produit Hazarista (Barathea), gagnante des Blue Wind Stakes (Gr3) et troisième des Irish Oaks (Gr1), mais surtout Hazariya (Xaar), lauréate des Athasi Stakes (Gr3) et mère du double Derby winner Harzand (Sea the Stars). Hidden Brief a été achetée 16.000 Gns chez Tattersalls en décembre 2019, quand Emily Upjohn était foal, et a produit une yearling par Cappella Sansevero (Showcasing), élevée par Piercetown Stud.