Prix Andréa (Steeple-chase) : Heloy Delabarrière peut rêver grand

Courses / 07.05.2022

Prix Andréa (Steeple-chase) : Heloy Delabarrière peut rêver grand

Auteuil, samedi

Depuis l’hiver 2020-2021, Heloy Delabarrière (Chœur du Nord) n’a fait que progresser. Lors de sa rentrée victorieuse dans le Prix Guy Hunault, sur les haies, il avait été très séduisant. On l’avait trouvé changé, physiquement et mentalement. Il a confirmé cette sensation en gagnant très sûrement le Prix Andréa pour son retour sur les gros obstacles. Attentiste en troisième puis quatrième position, il a laissé les trois leaders, Pacha Senam (Masked Marvel), Suroit (Linda’s Lad) et Neli Has (Kapgarde), accélérer sur la piste intérieure. Rapproché librement à l’entrée de la ligne droite, Heloy Delabarrière a sauté la dernière haie à la hanche de Pacha Senam avant de venir le dominer avec assurance dans les derniers mètres. Le tout sans que son jockey, Florent Bayle, ne lui mette un coup de cravache. Le cheval d’Emmanuel-Julien Leclerc et d’Arnaud Chaillé-Chaillé est un futur cheval de Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Il a tout pour lui, tenue, qualité de saut et accélération. Le timing est trop serré avec le Grand Steeple 2022, mais le Prix des Drags (Gr2) pourrait être une cible de choix pour lui. Sa victoire a fait dire à son pilote, Florent Bayle : « Le cheval a très bien sauté, il n’a pas tiré, il était vraiment calme. Dans le dernier tournant, un rival est venu à sa hauteur et j’ai dû avancer car ça l’a mis sur le mors. Sinon, j’aurais pu attendre plus longtemps pour préserver sa pointe de vitesse. Je pense qu’à l’avenir il appréciera de plus longues distances. Il a vraiment sauté à la perfection : c’est sa force ! Il est hors norme. Je ne lui vois pas trop de défauts. »

Pacha Senam vers les Drags. Pacha Senam a livré une excellente prestation. Suite à sa deuxième place, son copropriétaire Jacques Détré nous a dit : « Pacha Senam commence à venir cette année. Il a été un peu long à se mettre en route, à faire son poil et à se mettre en forme. Nous avons donc revu nos prétentions en le dirigeant vers une épreuve plus facile que le Grand Steeple. Là, il a vraiment été un maître sauteur. Il avait trois kilos de plus que le lauréat, qui est aussi un très bon cheval. Je pense que nous allons courir le Prix des Drags (Gr2). C’est logique car cette performance est encourageante. » Exupery (Désir d’un Soir) a tracé un beau dernier kilomètre pour se classer troisième devant Suroit, qui a réalisé une rentrée propre. Parmi les favoris, Youtwo Glass (Joshua Tree) est tombé à l’oxer en début de course.

La famille d’Hurkash. Élevé par Serge Duchêne, Heloy Delabarrière est un fils de l’étalon Chœur du Nord (Voix du Nord) et d’Aletsch (Nickname), non placée en cinq sorties. Il est le deuxième et dernier produit de la jument après Galys Delabarrière (Chichi Creasy), lauréate de deux courses modestes sur 2.400m en province.

La deuxième mère, Karouba (Cyborg), s’est placée à de nombreuses reprises sur le steeple, notamment à Auteuil. Elle a donné un seul vainqueur, Delicious Dream (Diamond Boy), lauréat de cinq courses en plat en province. Karouba est une sœur d’Hurkash (Baby Turk), deux fois lauréat du Prix de Beaune (L) sur les haies d’Enghien et deuxième de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3). Elle est aussi la sœur de Meralda (Baby Turk), à qui l’on doit Urkashe (Clety), lauréate sur les haies et le steeple d’Auteuil et deuxième du Prix Rigoletto (L).

 

 

 

Valanour

 

 

Voix du Nord

 

 

 

 

Dame Edith

 

Chœur du Nord

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Cardoudalle

 

 

 

 

Easy Horse

HELOY DELABARRIÈRE (H5)

 

 

 

 

 

 

Lost World

 

 

Nickname

 

 

 

 

Newness

 

Aletsch

 

 

 

 

 

Cyborg

 

 

Karouba

 

 

 

 

Ukashe

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.