Prix Atalante (Maiden) : Aristonous avec de la marge

Courses / 27.05.2022

Prix Atalante (Maiden) : Aristonous avec de la marge

Prix Atalante (Maiden)

Aristonous avec de la marge

À 2ans, Aristonous (Saonois) avait démarré sa carrière par une cinquième place dans le Prix de Belleville (Inédits), à Longchamp, devançant ce jour-là des concurrents de classe comme Machète (Myboycharlie), lauréat ensuite du Prix Maurice Caillault (L), et Best Years Yet (Mastercraftman), troisième du Prix François Mathet (L) quelques mois plus tard. Pour sa rentrée, à Lyon-Parilly, le 14 avril, l’élève et représentant de Mme Henri Devin se classait quatrième d’un Maiden sur 1.600m et, dernièrement, à Chantilly, pour son premier essai sur 2.000m, Aristonous affichait de nets progrès en s’octroyant la deuxième place du Prix de l’Hermitage (Maiden). Vendredi, muni d’un bonnet pour la première fois, le pensionnaire d’Henri-François Devin a rapidement figuré dans le groupe de tête. Décalé en pleine piste à 400m du but, il s’est ensuite montré le plus fort pour venir à bout des animateurs, Azureus (Invincible Spirit) et Caraghann (Almanzor). Finalement, c’est le dernier cité qui s’empare de la deuxième place à une longueur. Deux longueurs plus loin, Azureus complète le podium.

Aidé par le bonnet

À sa descente de cheval, le jockey lauréat, Clément Lecœuvre, a confié sur Equidia : « Cette victoire me fait particulièrement plaisir. Aristonous est un chic poulain. Aujourd’hui, il était muni d’un bonnet et cela l’a grandement servi. En effet, parfois, le poulain peut se montrer maniéré. Je pense que nous avons encore un peu de marge avec lui, car il gagne en "regardant", sans être concentré à 100 %. Entre 1.800m et 2.000m, cela me semble vraiment idéal pour lui. Le matin, le poulain travaillait vraiment bien. En résumé, il a de la qualité. »

Le neveu de Dom Gabriel

Élevé par ses propriétaires, Aristonous est un fils de l’étalon du haras des Châtaigniers Saonois (Chichicastenango) et d’Agosta (Ange Gabriel), lauréate de son Maiden, à 3ans, sur la distance de 1.700m sur le sable de Pornichet. Outre Aristonous, on lui doit Assonance (Saonois), lauréate de sept courses entre 2.000m et 2.600m. La poulinière a un yearling, Café Concerto (Doctor Dino), et elle a été saillie en 2022 par Telecaster (Dawn Approach).

Sa deuxième mère, Cospicua (High Estate), a gagné deux réclamers sur 1.500m et 2.000m. Au haras, on lui doit dix gagnants, dont Dom Gabriel (Ange Gabriel), troisième du Prix Wild Monarch (L) et Compatriote (Kaldounévées), troisième de la Grande Course de Haies de Pau (L) et gagnant sur les haies paloises. C’est la souche de Sestino (Shirley Heights), troisième du Prix du Jockey Club (Gr1).

Smadoun

Chichicastenango

Smala

Saonois

Homme de Loi

Saonoise

Sa Majesté

ARISTONOUS (H3)

Kaldounévées

Ange Gabriel

Mount Gable

Agosta

High Estate

Cospicua

Stellina

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.