Prix d’Hédouville (Gr3) : Mutabahi de mieux en mieux

Courses / 12.05.2022

Prix d’Hédouville (Gr3) : Mutabahi de mieux en mieux

Prix d’Hédouville (Gr3)

Mutabahi de mieux en mieux

1er MUTABAHI

2e ALTER ADLER

3e MENDOCINO

Tardif, Mutabahi (French Fifteen) a mis un peu de temps avant de trouver ses marques en compétition. Sa victoire acquise dans un Maiden, à 3ans, lors de sa cinquième sortie sur 2.000m à Lyon-Parilly l’a certainement déclenché. Depuis, le représentant de Son Altesse le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani ne cesse de progresser. En fin d’année de 3ans, il a conclu deuxième du Prix du Grand Camp - Atlantic (L). Et cette année, Mutabahi a commencé sa saison par une deuxième place dans l’Amir Trophy (Gr1 local), avant de s’imposer par quatre longueurs dans le Prix de la Porte de Madrid (L) ! Jeudi, dans le Prix d’Hédouville (Gr3), sa première tentative au niveau Groupe s’est concrétisée par une victoire ! Engagé cette semaine dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), Mutabahi devrait prochainement faire étape dans le Grand Prix de Chantilly (Gr2)...

Avec le bon parcours. Sous l’impulsion d’Alter Adler (Adlerflug), la course a cruellement manqué de rythme. Positionné sur un deuxième rideau à l’extérieur, Mutabahi a pu profiter d’une bonne course. Dans la fausse ligne droite, le pensionnaire d’Henri-Alex Pantall a été l’un des premiers à être sollicité. Décalé à 500m du but par son jockey, Olivier Peslier, Mutabahi a ensuite gardé le contrôle sur ses rivaux en étant uniquement sollicité aux bras. Mutabahi, selon le tracking, passe des 400m aux 200m en 10''76 et a fait afficher un temps de 11''12 des 200m à l’arrivée. Courageux, l’animateur de la première heure, Alter Adler, parvient à prendre la deuxième place, à trois quarts de longueur. Vu dans le dos de l’animateur durant le parcours, Mendocino (Adlerflug) a longuement lutté pour la deuxième place avant de céder tout à la fin. Il est troisième à une demi-longueur. La victoire s’étant disputée sur un sprint en raison du manque de rythme, les quatre premiers se tiennent donc en une franche longueur...

Monter gentiment les échelons. Après la course, l’entraîneur lauréat, Henri-Alex Pantall, a confié : « Mutabahi le fait assez facilement. La course n’est pas allée vite et nous aurions pu être battus sur un déboulé. Le poulain apprécie les courses avec du rythme car il peut dérouler sa grande action. Dans la fausse ligne droite, j’ai été un peu inquiet car il était soutenu aux bras par Olivier Peslier ! Je ne pense pas que ce soit un sujet capable de démarrer sèchement... Son frère, French King, était très fort et plutôt brut. Lui est bien plus calme et plus fin dans ses gestes. Désormais, nous allons monter gentiment les échelons. La logique voudrait qu’on aille vers le Grand Prix de Chantilly (Gr2) le 5 juin à Chantilly, ndlr. Il est engagé dans l’Arc, c’est déjà pas mal (rires). »

Mention bien pour Alter Adler. Alter Adler avait déjà performé à ce niveau sur notre sol. L’été dernier, il s’était classé troisième du Prix de Reux (Gr3). Avant cette sortie française, Alter Adler avait conclu deuxième du Derby Allemand (Gr1). Récemment à Cologne, le représentant de la Stall Nizza terminait deuxième du Carl Jaspers Preis (Gr2, 2.400m). Battu par Dato (Mount Nelson) qu’il retrouvait, le pensionnaire de Waldemar Hickst est finalement parvenu à prendre sa revanche jeudi. Après la course, le jockey vainqueur, Cristian Demuro, a confié : « Aujourd’hui, Alter Adler est tout simplement battu par meilleur que lui. Le poulain court tout de même très bien. Son entourage l’a retrouvé et c’est positif pour la suite. »

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2022/Mutabahi.pdf

Le propre frère de French King. Élevé par le haras de Victot, Mutabahi est un fils de French Fifteen (Turtle Bowl), étalon au haras du Logis Saint-Germain, qui a déjà produit des gagnants de Grs1 à l’image du propre frère de Mutabahi, French King, lauréat du Grosser Preis von Berlin (Gr1). Dimanche dernier à Leopardstown, un autre de ses fils, French Claim (French Fifteen), s’est classé troisième du Derby Trial Stakes (Gr3, 2.000m). La mère de Mutabahi, Marina Piccola (Halling), est gagnante du Prix de Thiberville (L). C’est donc un propre frère de French King, vainqueur du Grosser Preis von Berlin (Gr1) et deuxième du Grand Prix de Chantilly (Gr2). Mutabahi est devenu le troisième gagnant de la mère, qui a un 2ans par le même étalon. Elle a aussi une yearling, Princess Shalaa (Shalaa).

La deuxième mère, Marine Bleue (Desert Prince), a remporté à 3ans le Kölner Herbst-Stuten Meile (Gr3, 1.600m). Elle a également donné Military Law (Dubawi), lauréat cette année de l’Al Maktoum Challenge R3 (Gr2).

Dyhim Diamond

Turtle Bowl

Clara Bow

French Fifteen

Ashkalani

Spring Morning

Zarzaya

MUTABAHI (M4)

Diesis

Halling

Dance Machine

Marina Piccola

Desert Prince

Marine Bleue

Mirina

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’37’’36

De 1.000m à 600m : 25’’64

De 600m à 400m : 11’’77

De 400m à 200m : 10’’94

De 200m à l’arrivée : 11’’07

Temps total : 2’36’’78

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.