Prix de Croissy (Classe 1) : Epic Poet premier récit d’une longue série…

Courses / 04.05.2022

Prix de Croissy (Classe 1) : Epic Poet premier récit d’une longue série…

ParisLongchamp, mercredi

Mercredi à Longchamp, l’attraction de la réunion s’appelait Epic Poet (Lope de Vega). Le 17 octobre, dans le Prix de Belleville (Inédits), le représentant de White Birch Farm était parvenu à dicter sa loi après avoir pratiqué une longue course d’attente, s’imposant uniquement sur sa classe... Connaissant ensuite un contretemps dans son travail, Epic Poet n’avait donc plus été revu depuis ses premiers pas victorieux. Pour sa seconde sortie, son entraîneur, Jean-Claude Rouget, a souhaité le revoir sur le même parcours de ses débuts. Pointé en dernière position, comme lors de ses premiers pas, son jockey, Cristian Demuro, a attendu les derniers 500m pour le décaler. Mettant quelques foulées pour trouver son action, Epic Poet n’a pas eu besoin ensuite de forcer son talent pour venir triompher en poulain assurément capable de briller au niveau Groupe. Selon le tracking, Epic Poet passe des 400m aux 200m en 10''61 et fait afficher un temps de 11''26 des 200m à l'arrivée. Encore perfectible, il s’impose tout de même de trois longueurs. Raccourci, Safni (Invincible Spirit) court en progrès pour s’emparer de la deuxième place. Trois quarts de longueur plus loin, Yeehaw (Frankel) se classe troisième.

Objectif : le Prix Guillaume d’Ornano. Rencontré après la course, Jean-Claude Rouget a confié au sujet de son pensionnaire : « Nous avons toujours quelques interrogations avec les poulains qui ont connu des problèmes de santé. En tout cas, je suis satisfait de cette rentrée. Malheureusement, il lui manque une course pour aller sur le Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). Je ne vais pas brûler les étapes. Avec lui, je pense donc viser le Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) et les belles courses de l’automne... Je le pense indifférent au terrain. Il faut exploiter ce réel potentiel. Il a beaucoup de choses pour lui : notamment son physique et son mental. »

Une famille Lagardère "vivante". Élevé par George Kent, Epic Poet est un fils de Lope de Vega (Shamardal), étalon de Ballylinch Stud, et de Sagaciously (Lawman). Il est passé deux fois en vente : foal, à Tattersalls, il a été acheté 180.000 Gns par Oneliner Stables à Norelands Stud. Présenté yearling sur le ring du book 1, il a été acheté 450.000 Gns par White Birch Farm et Demi O’Byrne… Lesquels ont acheté la propre sœur yearling d’Epic Poet lors du book 1 de Tattersalls 2021, moyennant 310.000 Gns !

Sagaciously avait débuté par une victoire au mois de septembre de ses 2ans. Elle a ensuite été une bonne jument de handicap en Grande-Bretagne, accrochant son black type minuscule au mois d’août de ses 4ans dans les Upavon Fillies’ Stakes (L, 2.000m). Il s’agit d’une famille Lagardère bien "vivante". La deuxième mère est Saga Célèbre (Peintre Célèbre), gagnante de deux courses : en Irlande au mois de septembre de ses 3ans, puis aux États-Unis, à 4ans. Elle est l’aïeule de Perfect Power (Ardad), héros cette année du Darley Prix Morny, des Middle Park Stakes (Grs1) et des Norfolk Stakes (Gr2). La troisième mère est Saga d’Ouilly (Linamix), mère des bons Sagaroi (King’s Best) et Sagauteur (Literato), tous deux gagnants de Listed. Elle est aussi la deuxième mère de Sagamiyra (Sea the Moon), une des révélations de 2021, lauréate du Prix du Pin (Gr3), deuxième du Prix Rothschild (Gr1) et récente cinquième du Qatar Prix de la Forêt (Gr1). Si l’on remonte encore plus loin dans la souche, on trouve les noms de plusieurs chevaux de Gr1 : de Sagamix (Linamix), Sagacity (Highest Honor), à Sageburg (Johannesburg)… Mais aussi, plus récemment, Japan (Galileo), Mogul (Galileo) ou encore Secret Gesture (Galileo).

 

 

 

Giant’s Causeway

 

 

Shamardal

 

 

 

 

Helsinki

 

Lope de Vega

 

 

 

 

 

Vettori

 

 

Lady Vettori

 

 

 

 

Lady Golconda

EPIC POET (M3)

 

 

 

 

 

 

Invincible Spirit

 

 

Lawman

 

 

 

 

Laramie

 

Sagaciously

 

 

 

 

 

Peintre Célèbre

 

 

Saga Célèbre

 

 

 

 

Saga d’Ouilly

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 52’’45

De 1.000m à 600m : 26’’04

De 600m à 400m : 11’’89

De 400m à 200m : 11’’06

De 200m à l’arrivée : 11’’17

Temps total : 1’52’’61