Prix de Pontarmé (L) : la classe de Siam Paragon

Courses / 26.05.2022

Prix de Pontarmé (L) : la classe de Siam Paragon

Longchamp, jeudi

Véritable révélation de l’hiver dernier sur le sable de Deauville, Siam Paragon (Shalaa) avait ouvert son palmarès dans un handicap sur la distance de 1.300m, le 26 janvier. Après avoir connu un break de deux mois, le représentant de Claire Stephenson découvrait le gazon par une victoire dans le Prix Bridaine (Classe 1) à Saint-Cloud. Il avait été malheureux pour son essai dans une course black type, à l’occasion du Prix du Pont-Neuf (L), terminant tout de même bon troisième. Rapidement après cette course, son entraîneur, Georges Doleuze, n’avait pas caché que le Prix de Pontarmé (L) allait être son prochain objectif... Et Siam Paragon a répondu présent, montrant également qu’il devrait pouvoir tenir la distance de 1.600m dans le futur ! Mais auparavant, repos mérité !

De bout en bout

Nommé en référence à l’un des centres commerciaux les plus prestigieux de Bangkok, Siam Paragon s’est montré le plus rapide en début de parcours et il s’est logiquement installé en tête de course. Menant à une allure régulière, il est entré dans la ligne droite avec une longueur d’avance sur ses rivaux. Actionné en progression par son jockey, Stéphane Pasquier, Siam Paragon n’a ensuite pas réellement été attaqué. Seule Spanish Intent (Acclamation) a un instant pu suivre son rythme avant de céder pour finir. Elle échoue à une demi-longueur. Longtemps restée en dernière position, Rose Premium ** (Dark Angel) a tracé une excellente fin de course pour venir s’emparer de la troisième place tout à la fin. La pensionnaire de Jérôme Reynier est finalement troisième, une longueur et un quart plus loin.

Un amour de poulain !

Selon le tracking, Siam Paragon a fait afficher un partiel de 10”88 des 400m aux 200m et a bouclé les derniers 200m en 11”20 ! Ses derniers 600m ont été réalisées en 33”49. Tout sourire après la course, son entraîneur, Georges Doleuze, a confié : « C’est un amour de poulain ! Même après la course, il n’est pas stressé... Après cette victoire, il a le droit de prendre un bon mois de vacances ! En dernier lieu, dans le Prix du Pont Neuf, Siam Paragon n’avait jamais pu s’exprimer. Cela a toujours été un poulain que j’apprécie. Il a un coup de rein à l’américaine. Quand il va devant, il sait aller au bout ! Quand on voit comment il se relance à 200m de l’arrivée, on se dit que Siam Paragon va pouvoir faire 1.600m prochainement. »

Objectif rempli pour Spanish Intent

Avec si peu de métier, arriver à prendre la deuxième place d’un Prix de Pontarmé, c’est assurément un signe de qualité pour Spanish Intent. L’élève et représentante de Juddmonte avait seulement deux sorties à son actif à 3ans. Lauréate pour ses débuts, sur 1.400m et à Saint-Cloud, le 18 avril, elle avait ensuite pris la deuxième place d’une Classe 2, toujours à Saint-Cloud, étant battue par Life in Motion ** (Sea the Stars), une pensionnaire d’André Fabre. Après la course, l’entraîneur de Spanish Intent, Henri-François Devin, a déclaré : « C'est super ! L'objectif est rempli : elle est black type, c'est parfait pour son papier de poulinière. En dernier lieu, elle était battue par une bonne pouliche à Saint-Cloud. Elle a vraiment un gros cœur : elle n'a pas beaucoup de modèle mais donne tout en piste, cela fait la différence. Aujourd'hui, elle réalise une bonne performance. La suite logique serait le Prix Amandine, mais nous allons prendre le temps de la réflexion. »

Le meilleur produit de sa mère

Élevé par Mohammed Almahmoud, Siam Paragon est un fils de Shalaa (Invincible Spirit), étalon d’Al Shaqab Racing qui a effectué ses premières saisons de monte en France au haras de Bouquetot, et de Cracker (Smart Strike), qui n’a couru qu’une fois, au mois de novembre de ses 2ans, sans s’illustrer. Présenté par le haras des Marais à la vente de yearlings d’octobre Arqana 2020, Siam Paragon a été acheté 12.000 € par Marc-Antoine Berghgracht.

Il est le troisième produit référencé de sa mère et son premier gagnant. Elle a un yearling mâle par Olympic Glory et est retournée à Shalaa en 2021. Cracker a été achetée au mois de février de ses 3ans par Richard Venn à la vente mixte Tattersalls, moyennant 2.500 Gns. La deuxième mère, Tottie (Fantastic Light), avait débuté sa carrière en Grande-Bretagne, où elle a pris la troisième place des Oaks Trial Stakes (L) avant d’échouer dans les Oaks (Gr1). Exportée aux États-Unis, elle a rejoint les boxes de Chad Brown et a gagné son Groupe, les Suwannee River Stakes (Gr3, 1.800m), au mois de février de ses 4ans.

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Shalaa

 

 

 

 

 

War Chant

 

 

Ghurra

 

 

 

 

Futuh

SIAM PARAGON (M3)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Smart Strike

 

 

 

 

Classy’n Smart

 

Cracker

 

 

 

 

 

Fantastic Light

 

 

Tottie

 

 

 

 

Katy Nowaitee

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 23’’78

De 1.000m à 600m : 24’’46

De 600m à 400m : 11’’43

De 400m à 200m : 10’’88

De 200m à l’arrivée : 11’’07

Temps total : 1’21’’62

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.