Prix de Saint-Georges (Gr3) : Ponntos, le tchèque qui fonce

Courses / 15.05.2022

Prix de Saint-Georges (Gr3) : Ponntos, le tchèque qui fonce

Longchamp, dimanche

Plus revu en compétition depuis 189 jours et une cinquième place enregistrée dans le Premio Carlo E Francesco Aloisi (Gr3, 1.200m) en Italie, Ponntos (Power) a créé une forte surprise en enlevant son premier Groupe dans le Prix de Saint-Georges (Gr3). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le représentant d’Eva Nieslanikova a foncé ! Déjà au rond de présentation, Ponntos – taillé comme un vrai sprinter – semblait remonté comme un coucou suisse et prêt à en découdre. En piste, il a bouclé le parcours des 1.000m de Longchamp en 55’’63. Ce chrono lui aurait tout bonnement permis de remporter les six dernières éditions du Prix de l’Abbaye de Longchamp Longines (Gr1) ! Il n’est d’ailleurs pas sans nous rappeler un autre dragster venu de l’Est qui avait fait parler la poudre sur ce tracé rectiligne de Longchamp : Overdose (Starborough). Mais ce dernier était hongrois.

De bout en bout. Après avoir jailli de sa stalle de départ, Ponntos a tout de suite pris l’avantage. Il a vraiment donné une impulsion très sévère à la course et couvrait réellement beaucoup de terrain avec ses grandes foulées. Actionné à 350m du but par Frankie Dettori, le futur lauréat a placé un nouvel uppercut à ses adversaires, ne se laissant jamais approcher. Deux longueurs et demie derrière lui, Berneuil (Lope de Vega) court de très belle manière après avoir patienté au centre du peloton. Suesa (Night of Thunder), qui a galopé à la hanche de Ponntos, a légèrement plafonné au moment de l’effort, mais elle s’est bien ressaisie pour conclure troisième, à un nez seulement.

Le premier Groupe de son entraîneur. Ponntos remporte ici la quatrième course de sa carrière. Ses autres victoires ont été acquises en Italie et en République Tchèque, là où il est entraîné. Il permet à son entraîneur, Miroslav Nieslanik, de remporter sa première course de Groupe. L’entraîneur n’en est pas à sa première tentative dans les épreuves black types en France. Cette année, il a notamment présenté Giannah (Olympic Glory), dans le Prix Gold River - Fonds Européen de l’Élevage (L), et Donn Clifs (Canford Cliffs), au départ du Prix Saônois (L). Ces deux chevaux portent la même casaque que Ponntos. Au niveau Gr1, ce dernier a tenté sa chance à une reprise. C’était dans le Prix de l’Abbaye de Lonchamp Longines l’année dernière, où il s’était classé sixième. Désormais, le cheval devrait se diriger vers les King's Stand Stakes (Gr1) le 14 juin, lors de Royal Ascot, comme l’a déclaré son entourage dans la presse tchèque. Après la course, Frankie Dettori, le jockey lauréat, a déclaré au micro d’Equidia : « Il est très bien parti et je n’ai pas vu d’autres chevaux (rires). Il avait terminé sixième du Derby tchèque. Le propriétaire m’avait parlé et nous aurions signé pour une place. Là, nous avons gagné. C’est très bien pour tout le monde. »

Le Prix du Gros Chêne pour Berneuil. Monté au centre du peloton, Berneuil a dû refaire bien plus de terrain que le lauréat pour finir. Au regard des chronos, on peut voir qu’il a parcouru les 600 derniers mètres en 31’’31 contre 32’’37 pour Ponntos, ce qui relève vraiment la performance du représentant d’Antoine Gilibert et de Carlos et Yann Lerner. C’est désormais un programme français qui attend Berneuil, puisqu’il devrait se diriger vers le Prix du Gros-Chêne (Gr2), qui se dispute le 5 juin à Chantilly. Yann Lerner nous a d’ailleurs confié : « Berneuil court très bien. Le temps de la course aujourd'hui est plus que bon. Lorsqu'il avait gagné, il avait réalisé un chrono un peu moins bon. Christophe [Soumillon, son jockey, ndlr] nous a dit qu'il avait l'impression d'aller par-dessus toute la course. Ça allait très vite et il était en roue libre. Il nous a déclaré également que le cheval changeait un peu moins de rythme que l'année dernière. Nous allons essayer de l'amener encore mieux pour le Prix du Gros Chêne (Gr2). Aujourd'hui, j'étais confiant. Nous sommes tombés sur un os, qui était en 41 de valeur. Je ne sais pas d'où il sort... Certes, il avait fini sixième de l'Abbaye, mais Air de Valse était deuxième... Je pense que Berneuil a fait une bonne performance. Je crois que nous nous sommes endormis durant l'hiver en le mettant dans du coton. Là, il revient bien. Nous allons l'avoir au top pour le Gros Chêne. »

Peut-être Royal Ascot pour Suesa. Suesa effectuait sa rentrée française dans ce Prix de Saint-Georges et elle s’est très bien comportée sur la ligne droite de Longchamp. Sur ce tracé, elle n’avait pu faire mieux que cinquième. Mais c’était dans le Prix de l’Abbaye de Lonchamp Longines (Gr1), en terrain très lourd ! La représentante de George Strawbridge restait sur une treizième place dans l'Al Quoz Sprint (Gr1). Pour le reste de la saison, Suesa pourrait de nouveau voyager, et même aller défier à nouveau les anglais, à l’occasion du meeting de Royal Ascot pour les King's Stand Stakes (Gr1) Elle devrait donc retrouver Ponntos sur sa route. Après la course, François Rohaut, son entraîneur, nous a confié : « On oublie totalement ce qui s'est passé à Dubaï, c'était un jour sans. Aujourd'hui, c'est bien, surtout lorsque l’on voit le chrono de la course : on peut gagner une Abbaye de Longchamp avec un tel temps. Le gagnant est surprenant, en valeur 41... Nous allons réfléchir avec monsieur Strawbridge et James Wigan concernant les King's Stand Stakes (Gr1) à Royal Ascot, examiner les trackings et revisionner la course avant de prendre une décision. Suesa se relance pour finir, ce qui est positif, et les peaux de mouton ont fait leur effet. Elle a montré un peu de compétitivité, ce qui est positif. »

PEDIGREE WEATHERBYS : https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2022/Ponntos.pdf

Né pour aller vite. Élevé par Liam Butler et Churchstown House Stud, Ponntos est passé deux fois en vente. Foal à la vente de novembre de Goffs, il a été acheté 2.200 € par Kevin Murphy. À la vente de yearlings de Tattersalls, alors présenté par Brendan Murphy, il a été acheté 6.800 € par Adam Wyrzyk. Ponntos a été conçu alors que son père, Power (Oasis Dream), stationnait chez Coolmore. L’étalon, qui avait montré beaucoup de vitesse, notamment à 2ans en remportant les Coventry Stakes (Gr2, 1.200m) et les National Stakes (Gr1, 1.400m), a depuis rejoint l’Australie et fait désormais la monte à Oaklands Stud. Sa mère, Blessing Box (Bahamian Bounty), a remporté une course à 3ans sur 1.000m pour huit sorties en Angleterre. Ponntos est le deuxième gagnant de cette dernière, après Blessed to Empress (Holy Roman Emperor), qui a également montré de la vitesse puisqu’elle a remporté six courses sur des distances allant de 1.000m à 1.400m. Blessing Box a aussi un 3ans nommé All Might (Zoffany). La deuxième mère, Bible Box (Ajwaad), a gagné trois courses de 3ans à 5ans. C’est la mère de six vainqueurs dont Bounty Box (Bahamian Bounty), lauréate de deux Listeds en Angleterre, Bahamian Box (Bahamian Bounty), troisième du Prix Delahante (L), et de Vive les Rouges (Acclamation), deuxième d’une Listed pour femelles sur 1.200m en Angleterre.

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Power

 

 

 

 

 

Inchinor

 

 

Frappe

 

 

 

 

Glatisant

PONNTOS (M4)

 

 

 

 

 

 

Cadeaux Généreux

 

 

Bahamian Bounty

 

 

 

 

Clarentia

 

Blessing Box

 

 

 

 

 

Bin Ajwaad

 

 

Bible Box

 

 

 

 

Addie Pray.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 600m : 23’’35

De 600m à 400m : 10’’39

De 400m à 200m : 10’’58

De 200m à l’arrivée : 11’’31

Temps total : 55’’63

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.