Prix de Suresnes (L) : du Sottsass en lui…

Courses / 03.05.2022

Prix de Suresnes (L) : du Sottsass en lui…

Chantilly, mardi

« C’est mon chouchou ! Je l’adore depuis qu’il est arrivé yearling à l’écurie. Il me rappelle Sottsass (Siyouni). Certes, il est bai alors que Sottsass est alezan, mais ils ont tous les deux cette présence. J’ai vu non seulement ce que je voulais voir, mais aussi ce que je pensais voir. » Jean-Claude Rouget était enthousiaste après la performance d’Al Hakeem ** (Siyouni) dans le Prix de Suresnes (L), mardi à Chantilly. Magnifique, le poulain d’Al Shaqab Racing a marqué des points en vue du Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). Un derby français qu’il tentera d’offrir pour la troisième fois à son père, Siyouni, et pour la troisième fois au croisement entre l’étalon des Aga Khan Studs sur une fille de Galileo, après Sottsass et le tenant du titre, St Mark’s Basilica.

Al Hakeem s’est imposé par quatre longueurs en se "tordant de rire". La course a eu du rythme sous l’impulsion d’Hauran (Al Wukair), vite relayé par Mirsky (Siyouni) qui a joué son va-tout en allant devant. Al Hakeem a attendu dans le sillage de ce dernier et, à 300m, il a envoyé un uppercut à ses adversaires, ne faisant alors que se détacher. Yoozuna ** (Kizuna), vu dans le sillage d’Al Hakeem, a été débordé au moment du démarrage et a fini correctement pour s’emparer de la deuxième place, une demi-longueur devant Mirsky qui conserve la troisième place de justesse. L’attentiste Zarakhan (Zarak) finit bien mais trop tard. Il se classe quatrième à une tête.

Direction le Jockey Club. Al Hakeem rejoint la liste des potentiels candidats au Jockey Club entraînés par Jean-Claude Rouget, parmi lesquels on trouve aussi Lassaut ** (Almanzor), qui sera au départ de l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1), ou encore Epic Poet ** (Lope de Vega), qui effectue son grand retour mercredi à Longchamp et doit gagner son ticket. Al Hakeem décroche un troisième succès en quatre sorties. Il n’a été battu que lors de ses débuts dans le Prix de Saint-Désir d’Erevann ** (Dubawi), en terrain (plus que) très lourd. Erevann qui, par ailleurs, pourrait également devenir un candidat au Jockey Club après la Poule… Jean-Claude Rouget a ajouté : « Je suis assez riche côté poulains de 3ans. Avec Al Hakeem, je n’ai visé que le Jockey Club. Je l’adore et c’est pour cela qu’il avait un leader aujourd’hui. Tout s’est bien passé. »

Yoozuna donne rendez-vous pour la revanche. Yoozuna est battu et le représentant de l’écurie Wertheimer & Frère donne rendez-vous pour la revanche dans le Jockey Club. Grand poulain, il a le droit de posséder encore de la marge. Son entraîneur, Christophe Ferland, nous a dit : « Le poulain de Jean-Claude Rouget est très estimé. Concernant Yoozuna, c’est un 3ans que nous aimons bien à l’écurie. Aujourd’hui, je trouve qu’il court très bien. Il a vraiment bien accéléré en se faufilant entre les autres poulains. Je pense qu’il n’a pas connu une course dure. Nous allons désormais voir comment il rentre. Il devrait courir le Prix du Jockey Club. »

Une mère placée du Pénélope. Élevé par ses propriétaires, Al Shaqab Racing, Al Hakeem est un fils de Siyouni (Pivotal), étalon aux Aga Khan Studs, et de Jadhaba (Galileo), lauréate de ses deux premières sorties puis troisième du Prix Pénélope (Gr3). Elle avait été achetée 620.000 € par Peter et Ross Doyle pour Al Shaqab Racing, yearling, à Arqana. Al Hakeem est le deuxième produit et le deuxième gagnant de sa mère après Dahiya (Invincible Spirit), lauréat de son Maiden à Deauville sur 1.200m au mois d’août de ses 2ans, et plus revu depuis sa quatrième place dans le Prix Omnium II 2021 (L). Jadhaba a aussi une 2ans par Kingman (Invincible Spirit), à l'entraînement chez Jean-Claude Rouget, et une yearling par Shalaa (Invincible Spirit). La poulinière a pouliné d’une femelle – alezane ! – par Siyouni en 2022 et est retournée à Siyouni en 2022. La deuxième mère, Naissance Royale (Giant's Causeway), a fini deuxième du Prix Vanteaux (Gr3) avant d'être exportée aux États-Unis où elle a enlevé trois Grs2 et fini troisième des E. P. Taylor Stakes (Gr1, 2.000m).

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

AL HAKEEM ** (M3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Jadahba

 

 

 

 

 

Giant’s Causeway

 

 

Naissance Royale

 

 

 

 

Net Worth

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’01’’88

De 1.000m à 600m : 26’’45

De 600m à 400m : 11’’86

De 400m à 200m : 11’’27

De 200m à l’arrivée : 11’’39

Temps total : 2’02’’85

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.