Prix du Mont de Pô (Maiden) : Alvina débloque son compteur

Courses / 16.05.2022

Prix du Mont de Pô (Maiden) : Alvina débloque son compteur

Chantilly, mardi

Cinquième en débutant sur la ligne droite de Chantilly, le 13 avril, dans le Prix du Premier Pas (Inédits), Alvina (Shalaa) avait dû s’élancer tout à l’extérieur d’un peloton composé de quatorze débutants. Également contrariée par le terrain très souple, ce jour-là, la représentante de Dominique Mary, Delphine Garcia-Dubois, Nicolas Leroy, Gilles Leroy, Astrid Duval et Louis-Armand Jolly laissait tout de même entrevoir quelques moyens... Lundi, rallongée de 100m pour cette seconde sortie, Alvina foulait cette fois le bon terrain (3,4) qu’elle semble affectionner. Rapidement installée en tête par son jockey, Mickaël Barzalona, aux côtés de l’animatrice, I Am Inevitable (James Garfield), qui avait l’appui du rail, la future lauréate semblait aller librement au moment de passer devant les tribunes. Sollicitée en progression, la pensionnaire d’Hubert de Nicolaÿ a fait sûrement la différence après avoir reçu une petite claque. Flottant quelque peu dans la phase finale, Super Star (Anodin) a bien conclu pour finir. La pensionnaire de Carlos & Yann Lerner échoue à une courte tête d’Alvina et ne parvient donc plus à la devancer comme elle avait pu le faire le jour de leurs débuts communs. En nets progrès sur ses premiers pas, en début de mois, Aoraki (Recorder) n’a pas été des plus chanceuses dans les derniers mètres du parcours. Elle se classe toutefois troisième, trois longueurs plus loin.

Encore beaucoup de marge

À la tête de sa pensionnaire après la course, l’entraîneur lauréat, Hubert de Nicolaÿ, a confié : « Avant le coup, j’étais sûr de gagner avec Alvina ! En débutant, la pouliche n’avait pas hérité d’un très bon numéro de corde et le terrain était nettement plus souple. Après réflexion, c’est un mal pour bien car elle avait vu les couleurs et avait pris du métier. Au vu du style de sa victoire du jour, je pense encore avoir beaucoup de marge avec elle. »

La nièce de Royal Shyness

Élevée par l’écurie Serval, Alvina a été présentée par le haras des Sablonnets à la vente de yearlings d’août, où elle avait été achetée 45.000 € par Delphine Garcia-Dubois. C’est une fille de l’étalon d’Al Shaqab Racing Shalaa (Invincible Spirit) et de Mélusine (Zamindar), lauréate d’une course, à 4ans, sur 1.800m à Saint-Malo. Alvina est son premier gagnant. La poulinière a un yearling par Caravaggio (Scat Daddy).

Sa deuxième mère, Sachet (Royal Academy), est une propre sœur de Royal Shyness, troisième des Cheveley Park Stakes (Gr1). Au haras, on lui doit notamment Wireless (Kentucky Dynamite), lauréat du Prix de Montretout (L), deuxième, entres autres, du Prix Quincey (Gr3), et aussi Wire to Wire (Observatory), gagnant du Prix Omnium II (L) et troisième du Prix Greffulhe (Gr2).

La troisième mère, Miss Demure (Shy Groom), est gagnante des Lowther Stakes (Gr2). Outre Royal Shyness, elle a produit Missel (Storm Bird), troisième, à 2ans, des Coventry Stakes (Gr3, 1.200m) à Ascot, et aussi Miracle Match (Oratorio), troisième, à 2ans, des Star Appeal Stakes (L, 1.400m) sur le sable de Dundalk.

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Shalaa

 

 

 

 

 

War Chant

 

 

Ghurra

 

 

 

 

Futuh

ALVINA (F2)

 

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Zamindar

 

 

 

 

Zaizafon

 

Mélusine

 

 

 

 

 

Royal Academy

 

 

Sachet

 

 

 

 

Miss Demure

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du Départ à 1.000m : TNC

De 1.000m à 600m : TNC

De 600m à 400m : TNC

De 400m à 200m : TNC

De 200m à l’arrivée : TNC

Temps total : 1’05’’69

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.