Prix du Mont Pagnotte (Classe 1) : True Testament en toute logique

Courses / 06.05.2022

Prix du Mont Pagnotte (Classe 1) : True Testament en toute logique

Prix du Mont Pagnotte (Classe 1)

True Testament en toute logique

En 2019, le Prix du Mont Pagnotte (Classe 1) avait servi de rampe de lancement à Motamarris (Le Havre), lequel s’était ensuite classé, un mois plus tard, troisième du Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). Cette année, la victoire est revenue à True Testament (Siyouni). À 2ans, l’élève et représentant de Lady Bamford s’était classé deuxième du Prix de Condé (Gr3) remporté par un certain El Bodegon (Kodiac), qui s’était ensuite adjugé aisément le Critérium de Saint-Cloud (Gr1). Bénéficiant de cette ligne flatteuse, il y avait tout de même deux interrogations sur la candidature de True Testament : il effectuait sa rentrée après près de huit mois d’absence et il était rallongé de 200m.

Installé dès la sortie des stalles au commandement par son jockey, Olivier Peslier, le pensionnaire d’André Fabre a su dicter sa loi d’un bout à l’autre du parcours. Quelque peu regardant dans le parcours, il a débouché dans la dernière ligne droite avec une franche longueur d’avance sur ses rivaux. Positionné à sa hanche, Sir Basset (Wootton Bassett) a un instant tenté de l’attaquer, mais en vain. Repartant de plus belle en étant uniquement sollicité aux bras, True Testament a signé un retour victorieux riche en promesses... Parmi les premières courses de la réunion qui se sont disputées sur la distance de 2.000m, True Testament est, de loin, celui qui a été le plus rapide. Son temps global a fait afficher 2’03’’98. Et selon le tracking, True Testament passe des 400m aux 200m en 11''52 et fait afficher un temps de 11''98 des 200m à l’arrivée. Derrière, Sir Bassett s’empare de la deuxième place, deux longueurs et demie plus loin. Constamment vu dans le dos du lauréat dans le parcours, Alerio (Adlerflug) n’a pu changer de vitesse dans la dernière ligne droite, terminant troisième à trois longueurs...

Un poulain qui a de la vitesse. Encore à cheval, Olivier Peslier, jockey du lauréat, a déclaré au micro d’Equidia : « Il le fait très bien pour sa rentrée. Lorsque je l’ai installé en tête de course, le poulain s’est mis à regarder autour de lui, mais il a ensuite bien accéléré pour finir. Aujourd’hui, même s’il était rallongé, True Testament a démontré qu’il avait un peu de vitesse. »

Une mère placée de Gr3. Élevé par sa propriétaire, True Testament est un fils de Siyouni (Pivotal), étalon de Son Altesse l’Aga Khan, et de To Eternity (Galileo), lauréate des Chalice Stakes (L, 2.000m) et troisième des Princess Royal Stakes (Gr3, 2.000m) à Newmarket. True Testament est le premier produit de sa mère. To Eternity a un 2ans par Lope de Vega (Shamardal).

La deuxième mère, All’s Forgotten (Darshaan), est gagnante d’un Maiden sur la distance de 1.700m en Irlande. Au haras, on lui doit Shantaram (Galileo), lauréat du Bahrain Trophy et deuxième des Derby Trial Stakes (Grs3), mais aussi Forever Now (Galileo), gagnant des March Stakes (L, 2.800m) et troisième des Sagaro Stakes (Gr3), et Gan Ahmas (Galileo) qui a fini troisième des 2.000 Guinées (Gr1), à Newmarket.

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Siyouni

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

TRUE TESTAMENT (M3)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

To Eternity

Darshaan

All’s Forgotten

Forget About It

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’02’’52

De 1.000m à 600m : 25’’81

De 600m à 400m : 11’’98

De 400m à 200m : 11’’57

De 200m à l’arrivée : 12’’10

Temps total : 2’03’’98

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.