Prix du Pont Neuf (L) : Toimy Son et un toboggan vers les Jersey

Courses / 01.05.2022

Prix du Pont Neuf (L) : Toimy Son et un toboggan vers les Jersey

Prix du Pont Neuf (L)

Toimy Son et un toboggan vers les Jersey

Toimy Son (Twilight Son) s’est promené sur le toboggan de Longchamp dans le Prix du Pont Neuf (L), s’imposant avec plus d’assurance que ne l’indique la courte encolure à l’arrivée. Le pensionnaire de Yann Barberot a patienté dans une course emmenée par Maroon Six (Johnny Barnes) qui a mené bon train, descendant le toboggan à bonne vitesse. À 500m, Txope (Siyouni) s’est portée à la hauteur de l’animateur et elle allait bien. La représentante d’Antoine Griezmann a longtemps fait illusion pour la victoire mais c’était sans compter sur la flèche lancée à son extérieur. Vraiment lancé à 300m, il s’est rapproché et est venu créer la différence dans les 100 derniers mètres, quand Cristian Demuro lui a donné deux claques. Toimy Son est venu coiffer Txope sur le poteau. Siam Paragon (Shalaa), qui n’a pas eu le passage dans la ligne droite et a dû contourner un Maroon Six sur ses fins, est finalement troisième à deux longueurs, Toimy Son et Txope se détachant de lui pour finir.

Direction Royal Ascot ! Il y avait du monde sur la photo et Toimy Son fait plaisir à ses nombreux propriétaires qui vont désormais se lancer à la quête de chapeaux pour se rendre à Royal Ascot : Gérard Augustin-Normand, Mandalore Racing Stable, Georges-Étienne Madamet, Normandie Breeding, Jean-Patrick Vitse, Corine Moreux, Mme Sébastien Valerio, Philip Prevost Baratte et Romain Madamet. Yann Barberot nous a dit : « C’est bien. Nous savions qu’il y avait des chevaux pour aller devant et imprimer du rythme à la course, comme la pensionnaire de Philippe Decouz. La ligne droite permet aux attentistes de revenir. Cristian lui a mis une ou deux claques et il est venu le faire : avec encore un peu plus de distance, il se serait imposé de plus. Nous allons le diriger vers Royal Ascot et les Jersey Stakes (Gr3) : sur la distance de 1.400m, il n’a pas d’autres options ou alors face aux vieux. Il pourra faire les 1.600m mais il est taillé en poulain de vitesse : petit et trapu. Il manque d’un peu de taille pour être un miler et pour le moment, il est bien sur 1.400m. »

Ce sera le deuxième partant de Yann Barberot dans les Jersey Stakes : l’an dernier, il avait aligné Fast Raaj (Iffraaj), gagnant du Prix Djebel (Gr3) dans la course, mais cela ne s’était pas bien passé puisqu’il avait été monté de façon offensive et le terrain très souple ne lui avait pas plu.

Peut-être les Guinées allemandes pour Txope. Deuxième, Txope court bien. Elle trouvait un engagement plus facile que dans le Prix Imprudence (Gr3) dont elle avait pris la cinquième place. La pouliche montre encore beaucoup de vitesse et son entraîneur, Philippe Decouz, nous a dit : « Txope court bien. Le lot s’est creusé et finalement c’était un très bon engagement pour elle. Txope est véloce et se plaît sur ce parcours. Le seul problème était le numéro de corde (6 sur 6). Elle a quand même réussi à se placer à trois quarts du leader en étant bien détendue. C’est une pouliche qui a tendance à se reprendre une fois attaquée. Si le leader l’avait emmenée plus loin, je pense qu’elle aurait pu gagner. Toutefois, Yann Barberot estime énormément Toimy Son, donc c’est très positif d’être devancé par un cheval comme lui. Txope pourrait aller courir les Guinées Allemandes. Je pense que ce sera plus facile que la Poule. »

Siam Paragon sans avoir toutes ses aises. Siam Paragon venait de devancer Toimy Son à Saint-Cloud dans le Prix Bridaine (Classe 1). Dimanche, le pensionnaire de Yann Barberot a pris sa revanche sur son camarade deauvillais. Poulain imposant, Siam Paragon n’a pas eu beaucoup de chance, ligoté côté corde. Son entraîneur, Georges Doleuze, nous a dit : « Nous n’avons pas eu une course heureuse. Siam Paragon a été pris dans une souricière et comme c’est un cheval qui aime bien dérouler et qui a quand même beaucoup de vitesse, il n’a pas pu s’exprimer. Nous allons courir une Listed sur 1.400m à la fin du mois [le prix de Pontarmé, ndlr]. »

Le neveu d’un gagnant du Derby du Midi. Élevé par Camille et Guillaume Vitse, Toimy Son est un fils de Twilight Son (Kyllachy), étalon à Cheveley Park Stud, et de Miss Pimpernel (Clodovil), lauréate à 2ans d’un handicap sur le mile de Chelmsford, pour sa sixième et avant-dernière sortie. Toimy Son est le deuxième produit vivant de sa mère et son premier gagnant. Miss Pimpernel, qui a pouliné l’an dernier d’un produit de Supplicant (Kyllachy) et, cette année, de Birchwood (Dark Angel). Avec Toimy Son, Normandie Breeding brille encore sur le créneau de la vitesse, la structure ayant aussi élevé le rapide Axdavali (Goken), sa sœur Axdavila (Elusive City), une 2ans plaisante gagnante du Prix des Hortensias (Maiden), ou encore Go Athletico (Goken), autre amoureux du toboggan de Longchamp.

La deuxième mère, Mrs Seek (Unfuwain), a gagné trois courses à 3ans en Italie et s’est classée deuxième de Listed sur 2.000m à Milan. Son meilleur produit est Change the World (Sakhee), vainqueur d’un Maiden pour ses débuts en fin d’année de 2ans sur les 1.800m de Salon-de-Provence et lauréat de deux autres courses en province à 3ans, dont le Derby du Midi (L, 2.400m), mais aussi cinquième du Grand Prix de Paris (Gr1).

Pivotal

Kyllachy

Pretty Poppy

Twilight Son

Bin Ajwaad

Twilight Mistress

By Candelight

TOIMY SON (M3)

Danehill

Clodovil

Clodora

Miss Pimpernel

Unfuwain

Mrs Seek

Noght Over Day

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 22’’80

De 1.000m à 600m : 23’’05

De 600m à 400m : 11’’41

De 400m à 200m : 11’’24

De 200m à l’arrivée : 11’’37

Temps total : 1’19’’87