Prix Elliptique (Maiden) : Blues Rock se montre lutteur

Courses / 20.05.2022

Prix Elliptique (Maiden) : Blues Rock se montre lutteur

Vichy, vendredi

Deuxième en débutant sur l’hippodrome du Bouscat, le 9 avril, Blues Rock (Fastnet Rock) avait ensuite confirmé en prenant la troisième place d’un maiden à Saint-Cloud, où il avait été battu par deux poulains intéressants, Athabascan (Almanzor) et Vagalame (Lope de Vega). Rallongé pour sa troisième sortie, le représentant de Mme Jacques Cygler a patienté sur un deuxième rideau à l’extérieur d’une course emmenée à allure peu régulière par Sunfast (Fast Company). Anticipant le démarrage au passage de route, son jockey, Maxime Guyon, a certainement gagné la course à ce moment précis. Prenant de vitesse le favori, Mount Hotham (Australia), le pensionnaire d’Henri-Alex Pantall a ensuite longuement lutté avec ce dernier. Mais, en poulain dur, Blues Rock est parvenu à garder une courte tête au passage du disque. Confirmant sa troisième place du Prix Juigné (Inédits), Mount Hotham est deuxième. Auteure de bons débuts, Wanata (Sir Percy) a tracé une ligne droite intéressante pour s’emparer de la troisième place, deux longueurs et demie plus loin.

Il va venir avec les courses. Encore à cheval, le jockey lauréat, Maxime Guyon, a déclaré sur Equidia : « Nous ne sommes pas allés vite durant le parcours. En finissant sur un déboulé, je savais que ça allait servir mon poulain. Volontairement je n’ai pas voulu coller Mount Hotham car les pensionnaires de son entraîneur ont tendance à repartir quand on les attaque ainsi. Le seul point négatif de Blues Rock, c’est qu’il a une toute petite action. Néanmoins, il devrait venir avec les courses. C’est déjà bien ce qu’il fait aujourd’hui. »

Un petit-fils de Louve. Élevé par Dayton Investments Ltd, Blues Rock a été présenté par l’écurie des Monceaux à la vente de yearlings d’octobre, où il avait été acheté 21.000 € par Paul Nataf. C’est un fils de l’étalon de Coolmore Fastnet Rock (Danehill) et de Légende Bleue (Galileo), lauréate de son maiden à 3ans, sur 2.400m, à Longchamp. Au haras, on lui doit Loisaba (Lope de Vega), gagnante de son maiden sur 1.800m au Croisé-Laroche, et Légende d’Art (Kingman), gagnante de deux handicaps sur 1.400m sur la PSF de Chelmsford. À la vente d’élevage 2019, la poulinière avait été achetée pleine de Siyouni (Pivotal) par Ashwood Farm Associates Ltd pour 260.000 €. Désormais âgé de 2ans, le poulain de Siyouni a été acheté, yearling, 265.000 € à l’Orby Sale de Goffs.

La deuxième mère, Louve (Irish River), est lauréate du Prix de Flore (Gr3). Elle a produit Loup Breton (Anabaa), gagnant du Prix d’Harcourt, des San Marco Stakes (Grs2) et deuxième du Prix Ganay (Gr1), Lil’wing (Galileo), lauréate du Prix de Flore (Gr3), Louve Royale (Peintre Célèbre), gagnante des Dowager Stakes (L, 2.400m) aux États-Unis, Louve Rare (Rock of Gibraltar), deuxième du Prix Charles Laffitte (L), Louve des Rêves (Sadler’s Wells), deuxième du Prix Solitude (L), et aussi de L’Île aux Loups (Rock of Gibraltar), deuxième du Prix Isola Bella (L).

Enfin, la troisième mère, Louveterie (Nureyev), est gagnante du Prix Vanteaux (Gr3), deuxième du Prix de Diane et du Prix Saint-Alary (Grs1). Cette dernière n’est autre que la génitrice de Loup Sauvage (Riverman), gagnant du Prix d’Ispahan, deuxième de la Poule d’Essai des Poulains et des Champion Stakes (Grs1), et de Loup Solitaire (Lear Fan), gagnant du Grand Critérium (Gr1).

 

 

 

Danzing

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Fastnet Rock

 

 

 

 

 

Royal Academy

 

 

Picadilly Circus

 

 

 

 

Gatana

BLUES ROCK (M3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Légende Bleue

 

 

 

 

 

Irish River

 

 

Louve

 

 

 

 

Louveterie

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.