Prix Georges Trabaud (Classe 1) : le plus beau fleuron de Long Ridge Road

Courses / 23.05.2022

Prix Georges Trabaud (Classe 1) : le plus beau fleuron de Long Ridge Road

Marseille-Borély, lundi

Épreuve importante et toujours convoitée sur le calendrier des courses marseillaises, l’édition 2022 du Prix Georges Trabaud (Classe 1) a vu Jean-Claude Rouget éclipser l’opposition. Doublement représenté, ses pensionnaires, Mishgar (Zelzal) et Long Ridge Road (Ribchester), ont tout simplement formé le jumelé gagnant ! Après avoir mené de bout en bout, la dernière citée a ainsi confirmé sa récente victoire dans une Classe 2, au Mans, remportant à cette occasion la plus belle victoire de sa carrière dans la cité phocéenne...

Sans s’embarrasser de tactique

Bien partie, Long Ridge Road s’est rapidement emparée du commandement. Menant à une allure régulière, sans plus, la représentante de White Birch Farm a su dicter sa loi d’un bout à l’autre du parcours. Repartant de plus belle à l’entrée de la dernière ligne droite, elle n'a pas rencontré pas d’opposition dans la phase finale et s’est imposée par deux longueurs et demie. Longtemps resté en dernière position, Mishgar a tracé une fin de course prometteuse et, sans avoir toutes ses aises à mi-ligne droite, il s’est tout de même emparé de la deuxième place. Derrière, à une demi-longueur, après une longue analyse de la photo finish, Night Endeavor (Shalaa) s’assure finalement la troisième place aux dépends de Bougainvillier (Myboycharlie).

Une pouliche qui n’a pas de défaut

Sur les dix dernières éditions du Prix Georges Trabaud, Jean-Claude Rouget n’était parvenu à inscrire son nom au palmarès qu’à une seule reprise, dans la colonne des entraîneurs. C’était en 2019 avec Veronési (Kendargent). Encore à cheval, le jockey vainqueur, Cristian Demuro, a confié sur Equidia : « Long Ridge Road est une 3ans "sympathique" qui répond toujours présent. Honnêtement, je trouve qu’elle sait tout faire. En deux associations avec cette pouliche, j’ai toujours gagné ! Ses succès avaient été acquis sur le gazon et sur la P.S.F... Je ne trouve pas qu’elle ait de défaut. Quand tu la montes, la seule chose dont tu es certain, c’est que tu vas te faire plaisir (rires). »

La sœur d'une multiple placée de Groupe. Élevée par Ballinacurra Stud, Long Ridge Road est passée deux fois en vente. Foal chez Goffs, elle avait été achetée 140.000 € par Epona Bloodstock. Chez Tattersalls, alors présentée yearling dans le book 1, elle a été achetée 185.000 Gns par White Birch Farm et Demi O'Byrne. C'est une fille de l'étalon de Godolphin Ribchester (Iffraaj) et de Surrey Storm (Montjeu), qui, après un début de carrière modeste en Angleterre, a rejoint les boxes de Gina Rarick, chez laquelle elle a pris quelques places, dont une deuxième au niveau réclamer, à Longchamp. Long Ridge Road est le cinquième produit de sa mère et le quatrième gagnant. La poulinière a notamment donné Aroha (Kodiac), deuxième des Princess Margaret Keeneland Stakes (Gr3, 1.200m) et troisième des Albany Stakes (Gr3, 1.200m). Surrey Storm a aussi un 2ans par Ribchester.

La deuxième mère, Dont Dili Dali (Dansili), a gagné trois courses, dont les Masaka Stakes (L, 1.600m), et a terminé troisième des Dahlia Stakes (Gr3, 1.800m). C'est la mère de Mitchum Swagger (Paco Boy), vainqueur des Marshall Stakes (L, 1.600m) et deuxième des Superior Mile Stakes (Gr3, 1.600m), de Pacodali (Paco Boy), lauréat des Eclipse Stakes (Gr3, 1.800m), et d'Andry Brusselle (Hurricane Run), gagnante du Prix Scaramouche (L).

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Ribchester

 

 

 

 

 

Marju

 

 

Mujarah

 

 

 

 

Tanaghum

LONG RIDGE ROAD (F3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Surrey Storm

 

 

 

 

 

Dansili

 

 

Dont Dili Dali

 

 

 

 

Miss Meltemi

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.