Prix Guillaume Javoy (Steeple-chase) : Belle Promesse, en jument déclassée

Courses / 14.05.2022

Prix Guillaume Javoy (Steeple-chase) : Belle Promesse, en jument déclassée

Auteuil, samedi

De retour en steeple après avoir essuyé deux défaites dans des préparatoires à la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) – le Prix Juigné et le Prix Hypothèse (Grs3) –, Belle Promesse (Fuissé) s’est imposée en jument déclassée dans le Prix Guillaume Javoy (Steeple-chase). Rapidement derrière les animateurs, la représentante de l’écurie d’obstacle XXL et de son éleveur, Jean-Marc Baudrelle, n’a pour ainsi dire pas commis de bévue sur l’obstacle. Elle est venue en tête sur la plage d’Auteuil, puis a été emmenée par Bacara des Bois (Ballingarry) pour pénétrer dans la phase finale. Après avoir assuré la double barrière puis la dernière haie, Belle Promesse a été lancée per Pierre Dubourg et elle s’est envolée pour finir. Haute Idée (Lord du Sud), qui n’avait encore jamais couru en steeple à Auteuil, se classe deuxième à cinq longueurs. Elle devance d’une longueur St Romain du Derby (Anabaa Blue), qui remet les pendules à l’heure après avoir été arrêté dans la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3). Encore à cheval, Pierre Dubourg, le jockey lauréat, a déclaré au micro d’Equidia : « Sur ce qu’elle a fait de mieux, elle devait gagner. Encore fallait-il qu’elle se montre capable de le faire en steeple. Mais cela s’est bien passé. »

Faite pour les haies. Les meilleures performances de Belle Promesse ont été acquises en haies. L’automne dernier, elle avait d’ailleurs été capable de remporter le Prix d’Arles (L) et le Prix Christian de Tredern (Gr3). Après la course, Isabelle Gallorini, l’entraîneur de Belle Promesse, nous a confié : « Il y avait quelques sérieux rivaux avant coup. Ce n’était pas joué d’avance d’autant que ma jument préfère les haies. Elle a un physique et un équilibre pour cette spécialité, où elle est d’ailleurs plus tranchante. Après deux préparatoires où elle n’avait pu que figurer, sans toutefois démériter, il est certain qu’elle n’aurait pu accrocher les premiers dans le Gr1. Nous sommes donc allés en steeple, même si sa dernière sortie dans la discipline n’était pas très bonne… Mais elle avait des excuses. Aujourd’hui, son jockey l’a très bien montée. On verra ce que nous allons faire par la suite. En haies, Belle Promesse a le niveau d’un Groupe mais en terrain lourd. Elle a beaucoup évolué physiquement et est beaucoup plus mature : elle se gère bien mieux. »

La nièce d’une placée de Listed en steeple. Élevée par Jean-Marc Baudrelle, Belle Promesse est une fille de Fuissé (Green Tune), alors étalon au haras du Quesnay, et de Promets Moi (Satri), gagnante de trois réclamers consécutifs en fin d’année de 4ans sur les haies d’Auteuil, d’Enghien et de Fontainebleau. Belle Promesse est le premier produit de sa mère, qui a une 3ans, Body Building (Elm Park), à l’entraînement chez Jean-Marc Baudrelle, et un 2ans, Mon Champion (Bathyrhon). Elle a aussi une foal par Great Pretender (King’s Theatre). La deuxième mère, Filanie (Art Bleu), a conclu troisième à 3ans d’un réclamer sur les haies d’Auteuil, pour sa deuxième et dernière sortie. Outre Promets Moi, elle a donné deux autres gagnantes : Like a Player (Lucky Dream), gagnante de deux courses à 3ans sur les gros obstacles d’Enghien et de Cagnes-sur-Mer et troisième du Prix Christian de l’Hermite (L), et Beauty Mix (Visionary), lauréate de sept courses modestes en plat de 3ans à 9ans, sur des distances comprises entre 1.600m et 2.900m.

 

 

 

Green Dancer

 

 

Green Tune

 

 

 

 

Soundings

 

Fuissé

 

 

 

 

 

Sillery

 

 

Funny Féerie

 

 

 

 

Funny Pearl

BELLE PROMESSE (F6)

 

 

 

 

 

 

Mujadil

 

 

Satri

 

 

 

 

Laramie

 

Promets Moi

 

 

 

 

 

Art Bleu

 

 

Filanie

 

 

 

 

Coral Pearl