Prix La Belle II (Inédites) : Start me Up fait danser le clan Griezmann

Courses / 17.05.2022

Prix La Belle II (Inédites) : Start me Up fait danser le clan Griezmann

Saint-Cloud, mardi

« Tu as mis la pression à Mickaël Cormy, coach ! », a dit Antoine Griezmann à Philippe Decouz en marchant vers un rond de présentation transformée en rond des gagnants, afin de tenter de profiter d’un peu de fraîcheur sous les arbres, pour accueillir "sa" Start me Up (Pastorius). Le footballeur réalise un marathon hippique mardi puisque, après Saint-Cloud, il doit se rendre à Vincennes pour assister à la prestation de "son" Iseo de Lou (Prodigious). Et il ira du côté du plateau de Gravelle avec déjà une victoire et un peu de champagne !

Pourtant, Start me Up n’était pas servie avec le 11 dans les stalles, et elle a dû effectuer tout le parcours sur la ligne de tête, en troisième épaisseur, le nez au vent. Elle a été courageuse : en début de ligne droite, sa tâche s’annonçait compliquée mais, à partir des 300m, elle s’est relancée et n’a rien lâché jusqu’au bout pour s’imposer de deux longueurs devant Pink Pong (Acclamation), qui a mené le long de la corde. La troisième place revient à Saeda Time (Acclamation), toujours vue dans le sillage de Pink Pong.

La première photo de "Grizou"

« C’est la première fois que je fais la photo ! Pour mes autres victoires, je n’étais pas présent… Alors, cette fois, je ne suis pas allé au rond de présentation avant la course. Ç'a marché ! », a expliqué Antoine Griezmann qui n’a pas été au rond mais a surveillé attentivement le canter de sa pouliche depuis le restaurant. Start me Up signe de bons débuts car elle n’a pas connu un parcours évident. Elle doit avoir de la marge, soufflant pas mal dans le rond. Son entraîneur, Philippe Decouz, nous a dit : « Elle est arrivée assez tard à l’entraînement. Elle a de la vitesse et de la précocité mais elle n’avait pas beaucoup de travail non plus. Start me Up était prête à débuter, mais on voit qu’elle souffle pas mal. Elle doit avoir une marge intéressante et je pense qu’elle sera mieux sur plus long. Je pense qu’elle pourrait devenir une bonne 2ans. Je l’ai achetée à BBAG : elle est "FR" mais elle est aussi allemande et c’est une souche germanique de précocité, avec notamment Smooth Operator (Big Shuffle). »

Une nièce de Smooth Operator

Élevée par Mario Hofer, Start me Up est une fille de Pastorius (Soldier Hollow), étalon au haras de la Hêtraie, et de Sing Hallelujah (Big Shuffle). Philippe Decouz l’a achetée 46.000 € yearling à BBAG. Il s’agit d’une famille allemande dans laquelle on retrouve de la vitesse et des noms qui "chantent"…

La mère, Sing Hallelujah, n’a pas brillé en compétition mais a déjà donné un black type, Sound Machine (Pastorius), deuxième du Winterkönigin Trial (L), une préparatoire au Boussac allemand. Elle a aussi donné Sledge Hammer (Pastorius), qui a gagné le Prix de Marolles (Inédits) en France, pour ses débuts, au mois de juillet de ses 2ans. La deuxième mère, Salzigitter (Salse), a donné Smooth Operator (Big Shuffle), gagnant du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2), du Prix de la Porte Maillot et du Prix Eclipse (Grs3), ainsi que Smoke on the Water (Areion), qui a gagné de 2ans à 10ans et a décroché son black type à 2ans en remportant le Kolber Zweijahrigen Trophy (L, 1.400m), ou encore Sugar Baby Love (Second Empire), gagnante à 2ans de l’Oppenheim Rennen (L, 1.300m). Il s’agit de la souche de National Defense (Invincible Spirit), lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), de Billesdon Brook (Champs Élysées), gagnante des 1.000 Guinées (Gr1), ou encore des australiens Helmet (Exceed and Excel) et Épaulette (Commands).

 

 

 

In the Wings

 

 

Soldier Hollow

 

 

 

 

Island Race

 

Pastorius

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Princess Li

 

 

 

 

Princess Dancer

START ME UP (F2)

 

 

 

 

 

 

Super Concorde

 

 

Big Shuffle

 

 

 

 

Raise your Skirts

 

Sing Hallelujah

 

 

 

 

 

Salse

 

 

Salzgitter

 

 

 

 

Anna of Brunswick

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 13’’69

De 1.000m à 600m : 24’’71

De 600m à 400m : 12’’28

De 400m à 200m : 11’’77

De 200m à l’arrivée : 11’’96

Temps total : 1’14’’41