Prix Le Parisien - Prix Ex Voto (Haies) : Sa Majesté brille au royaume de l’obstacle

Courses / 22.05.2022

Prix Le Parisien - Prix Ex Voto (Haies) : Sa Majesté brille au royaume de l’obstacle

Auteuil, dimanche

« Sa Majesté est un futur très bon cheval sur le steeple, peut-être même "mon" cheval de Grand Steeple ! Je l’apprécie vraiment beaucoup. » Très ému, Yannick Fouin a tenu ces propos très élogieux après la victoire de Sa Majesté (Top Trip), l’un de ses pensionnaires et représentants en association avec l’écurie Cap Orne appartenant à Céline Gualde. L’entourage de ce grand poulain tardif avait donc attendu son année de 4ans pour le débuter en compétition. Le 27 mars, à Auteuil, dans le Prix Calcide (Haies), il avait animé une bonne partie de l’épreuve avant de reculer quelque peu dans la ligne d’en face. Mais, pour finir, Sa Majesté s’était bien relancé pour venir prendre la troisième place. Plus revu depuis ces débuts encourageants, il faisait une réapparition attendue dans le Prix Le Parisien - Prix Ex Voto (Haies), dimanche. Une nouvelle fois monté à la pointe du combat, son jockey, Jérémy Da Silva, l’a toujours accompagné durant le parcours. Sautant en deuxième position la dernière difficulté, Sa Majesté a ensuite pu profiter de l’appui du rail extérieur pour finalement s’imposer en bon poulain. Monté plutôt en retrait, Iceberg du Large (Bathyron) a remarquablement conclu pour s’emparer de la deuxième place, à un peu plus d’une longueur. Deux longueurs plus loin, Impulse Précieuse (Balko) se classe troisième.

Une éventuelle participation au Prix Maurice Gillois à l’automne

L’entraîneur vainqueur, Yannick Fouin, a ajouté : « Remporter une course, ça booste énormément toute l’équipe ! En haies, je le trouve quelque peu en surrégime. Il était, certes, préparé pour cette course, mais il y a encore quelques réglages à effectuer pour que Sa Majesté soit encore meilleur. C’est un poulain issu d’une bonne famille, qui est d’ailleurs plus à l’aise sur le steeple. Mais il faut d’abord marcher avant de courir ! C’est pour cela qu’on a couru en haies pour commencer. Et, étant donné qu’il est doté d’un grand physique, Sa Majesté n’avait pu débuter sa carrière qu’à 4ans. Désormais, on le reverra en steeple à l’automne, peut-être dans le Prix Maurice Gillois (Gr1). » Encore à cheval, le jockey lauréat, Jérémy Da Silva, a ajouté sur Equidia : « Yannick Fouin estime depuis le début Sa Majesté. Dernièrement, il avait vraiment bien débuté en étant respecté à Auteuil. Aujourd’hui, je lui ai demandé de travailler un peu plus par rapport à ses débuts. Plus tôt dans sa jeunesse, il était quelque peu délicat. Je remercie son cavalier du matin, Bastien Marchand, qui a fait du bon boulot avec lui. »

Un frère de Lost in Montmartre

Élevé par l’écurie Cap Orne et Yannick Fouin, Sa Majesté est un fils de l’étalon de Vauterhill Stud Top Trip (Dubai Destination) et de Lost Maiby (Lost World), qui n’a pu s’illustrer en deux sorties. Outre Sa Majesté, on lui doit deux autres gagnants dont Lost in Montmartre (Montmartre), deuxième du Prix Gérald de Rochefort (L), et Criquette (Crillon), gagnante d’un point to point en Irlande. La poulinière a un yearling par Roman Candle (Le Havre), et elle a été saillie cette année par Doctor Dino (Muhtathir).

Sa deuxième mère, Toile de Maître (True Brave), a fini deuxième des Prix Hopper, Bournosienne et aussi troisième du Prix Sagan (Ls). Ce n’est autre que la génitrice de Vision de Maître (Vision d’État), gagnant du Prix William Head et troisième du Prix Rigoletto (Ls), de Toile d’Auteuil (Discover d’Auteuil), deuxième du Prix Gaston Després (L), et aussi de Bellum Gero (Limnos), gagnant de six courses en province sur les haies et le steeple.

 

 

 

Kingmambo

 

 

Dubai Destination

 

 

 

 

Mysterial

 

Montmartre

 

 

 

 

 

Kahyasi

 

 

Topka

 

 

 

 

Tipsy Topsy

SA MAJESTÉ (H4)

 

 

 

 

 

 

Last Tycoon

 

 

Lost World

 

 

 

 

Last Tango

 

Lost Maiby

 

 

 

 

 

True Brave

 

 

Toile de Maître

 

 

 

 

Camarange

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.