Prix Paban de France (Classic II AA) : Jade de la Brunie très sûrement

Courses / 12.05.2022

Prix Paban de France (Classic II AA) : Jade de la Brunie très sûrement

Prix Paban de France (Classic II AA)

Jade de la Brunie très sûrement

Après la première victoire enregistrée par sa sœur, Hetna de la Brunie (Jeu St Éloi), un peu plus tôt dans la réunion, Jade de la Brunie (Nicaron) a elle aussi ouvert son palmarès, créant une petite surprise à l’arrivée d’un Prix Paban de France (Classic II AA) qui semblait promis à la grande favorite, Furieuse (Scalo), seulement cinquième. La représentante de Jacques Crouzillac et d’Alexandra Gourdon, qui restait sur une sixième place sur cet hippodrome, a été placée par son jockey, Ioritz Mendizabal, à la hanche de l’animateur, Jazz Biboulet (Shrek). La pensionnaire de David Morisson a accéléré dès l’entrée de la ligne droite pour ensuite facilement se détacher dans les 200 derniers mètres. Jade de la Brunie l’emporte de trois longueurs sur Jocker de la Brunie (Petillo), lequel devance d’un nez Fénomène (Shrek).

Et maintenant l’obstacle ? David Morisson a déclaré au micro d’Equidia : « C’est une jument qui est très estimée par son entourage. Après de bons débuts, elle avait un peu accusé le coup et elle était un peu moins bien pour sa deuxième sortie, ici, à Tarbes. Là, on l’avait mieux, j’avais senti qu’elle avait passé un cap. Un terrain plus souple, voire lourd, l’aurait encore plus avantagée. L’idée était de lui faire gagner une course en plat et c’est chose faite. Elle a beaucoup d’action et se destine à aller sur les obstacles. Nous allons voir avec ses propriétaires si je la garde ou si elle part chez Guillaume Macaire et Hector de Lageneste, vu qu’elle est visiblement dressée en obstacle. »

Une nièce de Boy de la Brunie. Élevée par la famille Crouzillac, Jade de la Brunie est une fille de l’étalon du haras de la Barbottière Nicaron (Acatenango) et de Ciaobela de la Lune (Gnome), qui, en trois sorties, a pris deux quatrièmes places, en plat et haies. Jade de la Brunie est le troisième produit de la mère. La deuxième mère, Colette de la Brunie (Faucon Noir), a remporté deux courses sur le steeple de Toulouse et surtout la Coupe des Anglo-Arabes (Haies, AA) à Pau. Au haras, on lui doit aussi le bon Boy de la Brunie (Iris de la Brunie), lauréat de dix courses, dont l’important Prix Amaury de Cazenove sur le steeple palois, Giana de la Brunie (Nicaron), gagnante d’une course sur les haies de Dax, et d’Haldo de la Brunie (Jeu St Éloi), invaincu en deux sorties sur les obstacles.

Surumu

Acatenango

Aggravate

Nicaron

Dunbeath

Nicol’s Girl

Marphousha

JADE DE LA BRUNIE (F3)

Iris Noir

Gnome

Golden Fairy

Ciaobela de la Lune

Faucon Noir

Colette de la Brunie

Wood de la Brunie