Qipco 1.000 Guineas (Gr1) : Cachet donne "mal au crâne" aux favorites…

International / 01.05.2022

Qipco 1.000 Guineas (Gr1) : Cachet donne "mal au crâne" aux favorites…

Qipco 1.000 Guineas (Gr1)

Cachet donne "mal au crâne" aux favorites…

Cachet (Aclaim) a provoqué un énorme mal de tête à toutes les favorites des 1.000 Guinées (Gr1). La lauréate des Nell Gwyn Stakes (Gr3) a fait broyer du noir à tous ceux qui avaient soutenu, au cours de l’hiver, Inspiral (Frankel). Et pour cause, Inspiral avait perdu en route la future lauréate classique dans le Fillies’ Mile (Gr1). Après les 2.000 Guinées samedi, James Doyle a réussi un superbe doublé grâce à la pensionnaire de George Boughey. Le déroulement de la course a été limpide : Cachet a pris la tête et elle a explosé ses rivales. Elle a parcouru 1km en 56’06’’ et a mis dans le rouge les plus attendues de ses contemporaines. L’animatrice Prosperous Voyage (Zoffany) est la seule qui a résisté au train d’enfer et a tenté de l’attaquer. Elle a refait deux longueurs mais, sur le poteau, Cachet a su conserver une encolure. Tuesday (Galileo) a un peu baissé pied dans les 100 derniers mètres. Mais elle a préservé la troisième place d’une demi-longueur sur la française, Zellie (Wootom Bassett) qui a bien fini. Discoveries (Mastercraftsman), de suite en première ligne, a abdiqué à 200m du poteau tout comme Tenebrism (Caravaggio), mal à l’aise dans la descente, et Malavath (Mehmas).

Direction Royal Ascot. Cachet a enregistré un bon chrono (1’36’’55), non loin de celui de Coroebus (Dubawi) dans les 2.000 Guinées. Son jeune entraîneur, George Boughey, à peine 30 ans, a remporté son premier classique pour sa quatrième saison en activité. Il a expliqué à ITV : « Les 200 derniers mètres ont été très longs mais James Doyle a monté une course parfaite. Je ne pensais pas arriver si rapidement à remporter mon premier classique et c’est génial de l’avoir gagné pour un syndicat comme Highclere, qui m’a fait confiance avec six chevaux à l’écurie. Je ne me suis pas posé la question de la tenue : Cachet est une pouliche dure et on l’a montée en pensant qu’elle pouvait tenir. Son prochain objectif sera Royal Ascot. Je ne pense pas à la Poule ou aux Irish Guineas (Grs1). Plus tard, j’aimerais la courir dans la Breeders’ Cup (Gr1) mais c’est encore très loin. »

La mère n’a coûté que 3.000 Gns. C’est pour 60.000 Gns (75.000 €) que Cachet a été achetée à la Craven Breeze Up par Jake Warren de Highclere Agency. La pouliche, élevée par Hyde Park Stud, n’avait pas atteint son prix de réserve (14.000 Gns) à la vente de yearlings de Tattersalls Ascot. Son père Aclaim (Acclamation) a atteint son top à 4ans, quand il a gagné le Prix de la Forêt (Gr1) à Chantilly. Il a fait ses débuts à 12.500 £ et il est proposé cette année, en cinquième saison, à 6.000 £ (7.150 €) par le National Stud. La mère Poyle Sophie (Teofilo) a pris une place à 4ans sur 2.400m et elle a été achetée, pleine de Cachet, pour 3.000 Gns (3.700 €). Après Coroebus (2.000 Guinées, Gr1) et Mac Swiney (Irish 2000 Guineas, Gr1), Teofilo (Galileo) gagne un troisième classique en tant que père de mère !

La deuxième mère, Lost in Lucca (Inchinor), a remporté un petit handicap sur 2.400m à Newmarket. Elle a donné cinq gagnants, dont Poyle Meg (Dansili), qui a produit le lauréat du San Francisco Mile (Gr3), Whisper Not (Poet’s Voice). Poyle Sophie a une pouliche de 2ans par Kuroshio (Exceed and Excel) et une yearling par Cotai Glory (Exceed and Excel).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.