Standard Chartered Champions & Chater Cup (Gr1) : Russian Emperor, une classe au-dessus

International / 22.05.2022

Standard Chartered Champions & Chater Cup (Gr1) : Russian Emperor, une classe au-dessus

Sha Tin (HK), dimanche

Russian Emperor (Galileo) a remporté la Standard Chartered Champions & Chater Cup (Gr1) en rigolant, dimanche à Sha Tin. C’est sa deuxième victoire de Gr1, après la Hong Kong Gold Cup (Gr1, 2.000m), en février dernier. Longtemps dernier, le futur lauréat s’est rapproché en sixième épaisseur (!), en fin de tournant final et s’est révélé le plus fort dans la ligne droite, s’imposant par une longueur trois quarts. Et cela dans un fauteuil ! La deuxième place revient à Ka Ying Star (Cityscape), une demi-longueur devant Senor Toba (Toronado).

Russian Emperor remporte le dernier Gr1 de la saison de Hongkong. Il était monté par Blake Shinn et est entraîné par l’ancien crack jockey de Hongkong, Douglas Whyte, lequel a commenté : « C’étaient les 2.400m les plus longs de ma vie. Quand vous êtes jockey, vous êtes acteur mais, quand vous êtes de l’autre côté de la barrière, c’est difficile. Pour un stayer, il montre une belle accélération. S’il continue de courir ainsi, avec la même attitude, il sera intéressant la saison prochaine dans les courses de distance. »

Galileo et une championne australienne

Russian Emperor est un fils du grand Galileo (Sadler’s Wells) et sa mère, Atlantic Jewel (Fastnet Rock), a été une championne en Australie, lauréate de quatre Grs1 avec à la clé un rating de 121 dans le classement international 2011. Elle tenait 2.000m. À la fin de sa carrière, Coolmore et ses associés australiens, dont Laurie Macri, le président de l’Australian Turf Club, ont décidé de l’envoyer en Irlande pour qu’elle rencontre Galileo. Russian Emperor est son deuxième gagnant sur cinq produits en Europe. La deuxième mère, Regard (Zabeel), a aussi donné la lauréate de Gr1 Commanding Jewel (Commands). La souche remonte à Pass the Peace (Alzao), gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1) en 1990.

Atlantic Jewel a effectué son retour en Australie en 2019 et elle a donné un yearling par le lauréat de la Triple Couronne américaine Justify (Scat Daddy), son dernier produit.