Tattersalls Musidora Stakes (Gr3) : Emily Upjohn se teste en vue d’Epsom

International / 10.05.2022

Tattersalls Musidora Stakes (Gr3) : Emily Upjohn se teste en vue d’Epsom

York (GB), mercredi

L’année dernière, l’infortunée Snowfall (Deep Impact) avait enfin brisé la malédiction qui accompagnait les gagnantes des Musidora Stakes (Gr2) au départ des Oaks. En effet, depuis 2009, lorsque Sariska (Pivotal) avait remporté le trial d'York avant le classique d’Epsom, aucun doublé n’avait plus été réalisé. Il faut dire que les profils des deux hippodromes sont bien différents et, même si bon nombre des lauréates de ce trial ont ensuite brillé au niveau Gr1, depuis le début de ce siècle, elles ne sont que trois à être passées par les Musidora avant de s’adjuger les Oaks.

Avec seulement cinq pouliches au départ, l’édition 2022 n’a pas fait recette. À noter que la totalité de ce mini peloton effectue ses premiers pas au niveau Groupe. Toutes sont toutefois engagées dans les Oaks, dont la favorite de ce trial, Emily Upjohn (Sea the Stars), pensionnaire de John et Thady Gosden qui a séduit lors de son succès acquis par neuf grandes longueurs dans une course pour novices à Sandown. Sa cote dans l’antepost betting pour le classique d’Epsom a baissé à 4/1 et les handicapeurs lui ont attribué un rating de 99 malgré le faible niveau d’ensemble des onze rivales qu’elle a perdues en route.

Deux sont engagées dans le Prix de Diane. Godolphin a déjà une candidate qui a gagné son billet en vue des Oaks : With the Moonlight (Frankel), la lauréate des Pretty Polly Stakes (L). Mercredi, pourrait venir s’ajouter Like of Dreams (Dubawi), qui s’est promenée lors de ses débuts à Newbury. Certes, la pouliche est encore très immature, notamment au niveau de son action, mais il est évident qu’elle possède du talent. Deux pouliches sont engagées dans le Prix de Diane Longines (Gr1). Il s’agit de The Algarve (American Pharoah et la lauréate des Oaks 2001, Imagine), qui effectuera sa rentrée après avoir remporté son maiden, fin octobre, en terrain lourd, et de Ching Shih (Lope de Vega). La première ne figure pas en haut de la top-liste de Ballydoyle mais la domination de l’écurie sur les autres trials est si écrasante... Quant à la seconde, Ching Shih, elle a été convaincante lors de son succès dans un novice à Newbury, à 2ans. On notera que sa mère, Madame Chiang (Archipenko), avait remporté, pour la casaque de Kirsten Rausing, l’édition 2014 de ces mêmes Musidora Stakes, en 2014, avant de terminer sa campagne de 3ans par un succès dans les Qipco British Champions Fillies & Mares (Gr1). Enfin, Luna Dorada (Golden Horn) a été achetée par le Team Valor après une belle victoire acquise lors de ses débuts, à 2ans.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.