Tenno Sho - Printemps (Gr1) : Titleholder en mode bulldozer

International / 01.05.2022

Tenno Sho - Printemps (Gr1) : Titleholder en mode bulldozer

Tenno Sho - Printemps (Gr1)

Titleholder en mode bulldozer

Inscrit dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), dont les engagements seront validés le mercredi 11 mai, Titleholder (Duramente) n’a pas fait de détail dans le Tenno Sho - Printemps (Gr1). Il n’était pas gâté par le 16 sur 18 dans les stalles et, pourtant, il s’est vite retrouvé en tête de l’épreuve après un départ volant. L’autre favori était Deep Bond (Kizuna), qui s’élançait avec le 18 sur 18. Pour rajouter à la difficulté de l’exercice, Silver Sonic (Orfèvre), qui partait de la stalle 17, a fait un écart à la sortie des stalles, venant percuter Deep Bond, contrarié dans son effort. Pour le reste, ce fut un show Titleholder : il a mené détaché, puis a été rattrapé en entrant dans la ligne d’en face où il a soufflé, avant de repartir de plus belle pour l’emporter de sept longueurs, parcourant les 3.200m en 3’16’’42. Deep Bond est bon deuxième, une longueur devant T O Royal (Leontes).

Le Takarazuka Kinen et peut-être l’Arc. L’entourage de Titleholder a désigné le Takarazuka Kinen (Gr1, 2.200m), le 26 juin à Hanshin, comme prochain objectif. Cette performance leur en dira plus sur un éventuel déplacement, en France, pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Titleholder décroche son deuxième Gr1, après le St Leger japonais (Gr1, 3.000m). Il n’est pas qu’un stayer : à 3ans, il a conclu deuxième d’Efforia (Epiphaneia) dans les 2.000 Guinées japonaises (Gr1, 2.000m), il a gagné le Yayoi Sho (Gr3), préparatoire aux Guinées, sur 2.000m et il restait sur une victoire autoritaire dans le Nikkei Sho (Gr2), sur 2.500m.

Pour l’anecdote, il était monté par Kazuo Yokoyama, soit la troisième génération de jockeys Yokoyama à gagner le Tenno Sho Printemps après son père Norihiro Yokoyama et son grand-père Tomio Yokoyama. Son petit frère, Takeshi Yokoyama, est aussi jockey et c’est lui qui avait piloté Titleholder dans le St Leger japonais ! Il a aussi gagné le Tenno Sho - Automne l’an passé avec Efforia, ainsi que l’Arima Kinen (Grs1).

Le frère de Melody Lane, qui détient un record poids plume... Élevé par Okada Stud, Titleholder est un fils de Duramente, décédé en 2021, et d’une jument anglaise : Mowen (Motivator). À noter que Titleholder est le premier gagnant de Gr1 de Motivator (Montjeu) en tant que père de mère. Mowen a couru au Japon, sans briller, après avoir été achetée 30.000 Gns lors du book 1 de Tattersalls par les japonais de LEX. Au haras, cela n’a pas été facile pour Mowen. Elle a été saillie chaque année depuis 2015, mais n’a donné naissance qu’à deux produits : Titleholder, mais aussi Melody Lane (Orfèvre), une pouliche qui a couru le St Leger japonais, concluant cinquième. La particularité de Melody Lane est sa taille : au milieu des autres chevaux, on dirait un poney ! Elle est toute petite, avec un poids oscillant entre les 340 et 350 kg. Elle avait d’ailleurs gagné une course à conditions juste avant le St Leger, où elle avait été pesée à 338 kg : c’est le poids le plus léger pour un cheval gagnant jamais enregistré sur le circuit de la Japan Racing Association. Bien loin des 494 kg de son frère dans le Tenno Sho - Printemps !

TENNO SHO - PRINTEMPS

Gr1 - 4ans - 3.200m – 3.757.000 $

1er TITLEHOLDER (M3)

(Duramente & Mowen, par Motivator)

Ent/T. Kurita - J/T. Yokoyama

Prop/H.Yamada - Él/Okada Stud

2e DEEP BOND (M5)

(Kizuna & Zephyranthes, par King Halo)

Ent/R. Okubo - J/R. Wada

Prop/S. Maeda - Él/Mu. Bokujo

3e T O ROYAL (M4)

(Leontes & Meisho Ohi, par Manhattan Cafe)

Ent/I. Okada - J/Y. Hishida

Prop/T. Ozasa - Él/Mi. Bojuko

Écarts : 7 - 1 - 3 1/2 (18 partants). Temps : 3’16’’20