Belmont Gold

Le Mot de la Fin / 08.06.2022

Belmont Gold

Comme c’est toujours le cas lorsque la triple couronne n’est pas en jeu, les Belmont Stakes (Gr1) ne s’annoncent pas très passionnantes. Reste que le programme construit autour de la grande course par la New York Racing Association est de toute beauté. Vendredi et samedi, pas moins de neuf Grs1 se disputeront en deux réunions ainsi que six autres Groupes ! Pour un total de 8,4 millions de dollars d’allocations dans les courses black types. Le coup d’envoi a lieu jeudi avec deux stakes pour les juniors et un Gr2 pour les femelles sur le gazon. Vendredi, le gros morceau de la journée sera les New York Stakes (Gr1) avec la "FR" Rougir (Territories), grande favorite d’une course où son entraîneur, Chad Brown, aligne quatre des sept partantes. Enfin, samedi, on aura le plaisir de revoir une autre "FR", Speak of the Devil (Wootton Bassett) – qui a gagné un Gr2 lors de ses débuts américains – dans les Longines Just a Game (Gr1). À noter que l’élevage français est à l’origine de la moitié des dix partants des Manhattan (Gr1) et ce bien que l’on ne retrouve au départ qu’un seul représentant de l’entraînement européen. Il s’agit de Tokyo Gold (Kendargent), le pensionnaire de Satoshi Kobayashi déclaré partant avec Cristian Demuro.