C’est l’histoire d’un Head sur le mile d’Ascot…

International / 13.06.2022

C’est l’histoire d’un Head sur le mile d’Ascot…

Le nom de Head est bien connu sur le mile d’Ascot : Freddy y a réalisé des razzias ces dernières années, avec Goldikova et Solow pendant Royal Ascot, Solow ayant également gagné les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) en octobre, tout comme Charm Spirit. Mercredi, c’est Christopher Head qui représentera la famille avec Sibila Spain dans les Duke of Cambridge Stakes.

Sibila Spain - Duke of Cambridge Stakes (Gr2) - Jeudi, à 17 h 20

Les Britanniques surnomment Freddy le "King of the mile". Il n’y a pas trop de pression à aller à Royal Ascot quand on porte ce patronyme ?

Christopher Head. - Non, il n’y a aucune pression… Je ne cours pas les Queen Anne (rires) ! D’ailleurs, c’est dommage en un sens qu’il y ait eu un épouvantail nommé Baaeed (Sea the Stars) dans les Queen Anne cette année : des juments qui auraient pu courir le Gr1 ont peut-être privilégié les Duke of Cambridge Stakes. Saffron Beach (New Bay) sera a priori difficile à battre mais elle fait une rentrée et devra rendre du poids. Il y a aussi Mother Earth (Galileo), qui avait l’option des Queen Anne. Mais le lot me semble tout de même assez ouvert.

Comment va Sibila Spain et comment s’annonce le voyage ?

Tout va bien. Nous sommes confiants. Sibila Spain a très bien récupéré du Muguet (Gr2) : c’est assez impressionnant de voir à quel point le changement de tactique a joué sur sa récupération par rapport aux courses où elle est allée devant. Sibila Spain va partir pour Ascot dans la nuit [de lundi, ndlr]. C’est la première fois qu’elle va effectuer un aussi long voyage et c’est aussi une première pour l’écurie ! Mais j’ai pu me baser sur l’expérience acquise avec mon père, Freddy. Tout est calé !

Sibila Spain va courir pour la première fois en ligne droite. Comment abordez-vous la course ?

Elle a fait un travail sur la ligne droite des Réservoirs en vue de la course. Les 1.600m ligne droite d’Ascot sont tout de même sélectifs et ils demandent un minimum de tenue. Sibila Spain est confirmée sur 2.000m, elle a cela pour elle. Il va y avoir du rythme, cela va l’arranger. On peut la poser dans le sillage d’un adversaire désormais, elle sait rester relax. Aurélien Lemaitre est en selle, il la connaît très bien. Je suis très heureux d’avoir un premier partant à Royal Ascot même si, malheureusement, son propriétaire ne pourra pas être présent. Je pense que c’est important, pour l’entraînement français d’être présent lors de grands meetings comme celui-là. C’est très positif de voir que pas mal de chevaux français seront en lice. J’aimerais beaucoup avoir des partants tous les ans à Royal Ascot ! Je me doute bien que ce ne sera pas le cas mais, dans le futur, j’essaierai de construire un programme autour de ces grands rendez-vous internationaux si j’en ai l’occasion.