Curragh Cup (Gr2) : Camorra, un mauvais nom mais un bon cheval

International / 25.06.2022

Curragh Cup (Gr2) : Camorra, un mauvais nom mais un bon cheval

Curragh Cup (Gr2)

Camorra, un mauvais nom mais un bon cheval

Son nom est quelque peu sinistre, mais Camorra (Zoffany) est un cheval qui galope. Il l’a montré vendredi soir dans la Curragh Cup (Gr2). Lauréat d’un petit Gr3 l’année dernière alors qu’il arrivait des handicaps, le pensionnaire de Ger Lyons, après deux courses pour se remettre en condition, s’est imposé grâce à une belle pointe de vitesse. Il devance d’une longueur l’animateur, Gear Up (Teofilo), tandis que Wordsworth (Galileo) termine troisième. Ce dernier effectuait sa deuxième sortie en six jours. Samedi dernier, il avait couru les Queen Alexandra à Royal Ascot et en tenant compte de la course de vendredi il a parcouru 7.171m en moins d’une semaine.

L’entraîneur du gagnant, Ger Lyons, a déclaré : « C’est l’un des chevaux qu’on aime le plus à l’écurie. Il a besoin d’être muni d’œillères. En début de carrière, on pensait qu’il était un cheval de terrain lourd. Cette année, on avait l’objectif d’aller sur l’Ebor Handicap, mais avec cette victoire, il sera pénalisé. Son copropriétaire, David Spratt, m’a envoyé après la course un texto où il était écrit : "Melbourne Cup". S’il veut y aller, il peut demander un visa mais moi, je suis bien en Irlande. On en discutera ce week-end. »

Où l’on reparle de Mauralakana et Jim and Tonic

Comme St Mark’s Basilica (Siyouni), Camorra a été élevé par l’Australien Robert Scarborough. Ce dernier a acheté 900.000 $ (761.000 €) la mère, la française Mauralakana (Muhtathir). Elle a réalisé deux brillantes saisons dans l’Hexagone, remportant le Prix de Cabourg (Gr3) avant de se classer troisième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Mauralakana est partie aux États-Unis, où elle a triomphé dans les Beverly D. Stakes (Gr1). Camorra, acheté 50.000 Gns (61.500 €) dans le book 1 de Tattersalls, est le meilleur produit de Mauralakana, laquelle a donné trois autres gagnants. La deuxième mère, Jimkana (Double Bed), a également produit Petit Calva (Desert King), double lauréate de Listed et placée du Prix de la Grotte. C’est une sœur de Jim and Tonic, le plus grand voyageur de l’histoire des courses.