Derby du Languedoc (L) : Night Endeavor dépasse les espérances

Courses / 28.06.2022

Derby du Languedoc (L) : Night Endeavor dépasse les espérances

Toulouse, Mardi

Pour son premier essai au niveau Listed, Night Endeavor (Shalaa) a causé une petite surprise en s’imposant très nettement dans ce Derby du Languedoc (L). C’était aussi la première fois que ce représentant de Mme Waltraut Spanner courait sur 2.400m.

Bien parti, Night Endeavor s’est installé dans le sillage de l’animatrice, Balanovka (Lope de Vega). Alors que Long Ridge Road (Ribchester) et Lovely Diamond (Wings of Eagles) le suivaient à une longueur, Antonio Orani a commencé à cadencer Night Endeavor à la sortie du tournant et le poulain n’a cessé de prendre du champ sur ses rivaux. Il passe le poteau avec trois franches longueurs d’avance. Courageuse, Lovely Diamond est venu arracher la deuxième place au passage du poteau à Long Ridge Road. Enfermé pour entrer dans la ligne droite, Intuitu (Almanzor) n’a jamais pu faire illusion quand il a eu le passage.

Direction Vichy… face à Marianachic !

Jérôme Reynier, l’entraîneur du gagnant, nous a dit : « Je ne pensais pas le voir gagner avec cette marge, mais j’avais cette course comme objectif depuis un moment. J’étais un peu déçu d’être troisième à Marseille dans le Georges Trabaud mais les circonstances de course n’avaient pas joué pour lui. Ensuite, il y avait ce gros handicap à Saint-Cloud, qui nous tendait les bras. Je le voyais compétitif à la valeur à laquelle il était pris. Il est battu, peut-être parce qu’il n’a pas eu le meilleur des parcours, mais il a pris une belle allocation et est arrivé au top pour cette course. C’est un poulain froid et qui s’économise beaucoup ! Le genre de cheval qui va durer dans le temps… Bien que fils de Shalaa, il a de la tenue, qu’il doit sans doute à sa mère, et il pourra même sans doute aller sur plus long à l’avenir. Mon idée, c’est de courir ensuite le Prix Frédéric de Lagrange (L) à Vichy, dans lequel Marianachic devrait faire sa rentrée. C’est dans trois semaines environ, mais la piste était parfaite, cela ne résonnait pas, et je ne pense pas qu’il ait pris dur. C’est super pour ses propriétaires qui en sont aussi les éleveurs. On pensait prendre une place et on repart avec la victoire ! »

Un frère placé de Gr2 sur les obstacles en Angleterre

Élevé par sa propriétaire, Night Endeavor a été racheté 30.000 € à la vente de sélection Arqana alors qu’il était présenté par le haras de Montaigu. C’est un fils de l’étalon d’Al Shaqab Racing Shalaa (Invincible Spirit) et de Night Serenade (Golan), lauréate en Allemagne du Nereide Rennen (L, 2.000m). Au haras, cette dernière a également donné Night Edition (Authorized), gagnant de son Maiden sur le parcours des 2.300m de Corlaix, avant de se classer deuxième à Cheltenham du JCB Trial Juvenile Hurdle (Gr2, Haies), et du Boodles Juvenile Handicap Hurdle (Gr3, Haies). Night Endeavor est son quatrième et dernier produit enregistré.

La deuxième mère, Night Teeny (Platini), est gagnante d’une course en Allemagne. La poulinière est à l’origine de trois autres black types : Melon (Medicean), vainqueur notamment du WKD Hurdle (Gr2) et sept fois sur le podium d’un Gr1 en obstacle, Neele (Peintre Célèbre), deuxième du Fährhofer Stutenpreis (Gr3, 2.200m), et Night of Magic (Peintre Célèbre), gagnante des Oaks d’Italie (Gr2), deuxième du Saint Léger allemand (Gr3) et à qui l’on doit Nightflower (Dylan Thomas), double lauréate du Preis von Europa (Gr1). Night Teeny est également la génitrice de Nuit Polaire (Kheleyf), qui n’est autre que la mère d’Intellogent (Intello), vainqueur du Prix Jean Prat (Gr1), du Prix de Guiche et deuxième de La Coupe de Maisons-Laffitte (Grs3).

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Shalaa

 

 

 

 

 

War Chant

 

 

Ghurra

 

 

 

 

Futuh

NIGHT ENDEAVOR (M3)

 

 

 

 

 

 

Spectrum

 

 

Golan

 

 

 

 

Highland Gift

 

Night Serenade

 

 

 

 

 

Platini

 

 

Night Teeny

 

 

 

 

Nightrockette