Des Coronation Stakes ultra-classiques

International / 11.06.2022

Des Coronation Stakes ultra-classiques

Des Coronation Stakes ultra-classiques

Cachet (Aclaim), gagnante des 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1), face à Mangoustine (Dark Angel), qui l’a devancée à Longchamp dans l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), et Homeless Songs (Frankel), très impressionnante dans les 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1)… Voici ce qui nous attend vendredi dans les Coronation Stakes (Gr1). Mais ce n’est pas fini ! Ajoutez à cela deux américaines, dont l’invaincue Spendarella (Karakontie), présentée par Graham Motion, et Pizza Bianca (Fastnet Rock), gagnante l’an passé de la Breeders’ Cup Juvenile Filly Turf (Gr1). Mais aussi la favorite d’hiver des Guinées, Inspiral (Frankel), pas revue depuis sa victoire dans le Fillies’ Mile (Gr1)… Voilà les ingrédients de ces Coronation Stakes de très haute volée.

Mangoustine devra sortir le grand jeu

Elles sont 14 à avoir été déclarées partantes… Et notre Mangoustine, pourtant classique, est proposée en moyenne à 10/1 chez les bookmakers ! La favorite est Homeless Songs et c’est assez logique : elle a laissé à cinq longueurs Tuesday (Galileo), ensuite gagnante des Oaks, au Curragh. La pensionnaire de Dermot Weld a besoin de bon terrain et elle devrait l’avoir. La seconde favorite est Inspiral, qui fera sa rentrée avec d’ores et déjà la monte de Frankie Dettori. John Gosden a indiqué à At the Races : « Elle a mis beaucoup de temps à venir, ce qui peut arriver avec les pouliches au printemps… Cela a été son cas et cela ne servait à rien de précipiter les choses. Elle nous plaît désormais, elle va dans le bon sens et va courir les Coronation. » Est-ce que cela sera suffisant ?

Prosperous Voyage (Zoffany), longtemps envisagée pour le Saint-Alary, est en lice, elle qui n’a pas été revue depuis sa deuxième place dans les 1.000 Guinées. Aidan O’Brien a laissé Tenebrism (Caravaggio), la fille d’Immortal Verse (Pivotal), qui a remporté les Cheveley Park Stakes (Gr1) l’an dernier. Son aptitude au mile reste un gros point d’interrogation mais le maître de Ballydoyle a fait le choix de retenter l’aventure plutôt que d’aller vers la Commonwealth Cup (Gr1).

Miramar dans une Commonwealth Cup relevée

Vendredi, c’est aussi jour de Commonwealth Cup (Gr1). La gagnante du Prix Sigy (Gr3) Miramar (Profitable) va étrenner ses nouvelles couleurs, celles de Teruya Yoshida, dans le Gr1. Il va falloir accrocher sa ceinture : avec 24 bébés sprinters toujours en lice, cela risque de secouer. Le tirage au sort des places à la corde aura, comme souvent sur la ligne droite d’Ascot, une vraie importance. Il faudra être dans le bon peloton. Le favori est Perfect Power (Ardad), gagnant l’an dernier du Darley Prix Morny (Gr1) et des Middle Park Stakes (Gr1) et, cette année, des Greenham Stakes (Gr3). Il reste sur une sixième place dans les 2.000 Guinées (Gr1), où il n’a pas tenu.

Hoo Ya Mal met la ligne du Derby à l’épreuve

Desert Crown (Nathaniel) a été très impressionnant dans le Derby d’Epsom (Gr1)… Mais il y a deux écoles : celle du style et celle de la ligne. Et ceux qui aiment les lignes ont été quelque peu déroutés par l’arrivée du classique avec, à la deuxième place, Hoo Ya Mal (Territories), à 150/1 ! Le poulain entraîné par Andrew Balding a été supplémenté dans les King Edward VII Stakes (Gr2), le "Derby d’Ascot". Ils sont encore quinze en lice et la ligne du Derby peut aussi compter sur Changingoftheguard (Galileo), cinquième, Nahanni (Frankel), septième, et Grand Alliance (Churchill), onzième.