Diana Trial (L) : Peshmerga valide son ticket pour le Preis der Diana

International / 25.06.2022

Diana Trial (L) : Peshmerga valide son ticket pour le Preis der Diana

Diana Trial (L)

Peshmerga valide son ticket pour le Preis der Diana

Le 15 février, Peshmerga (Counterattack) avait offert une première victoire française à Avedis Damirdjian. Samedi en Allemagne, elle a gagné une préparatoire classique de bout en bout. Son propriétaire – représentant d’écurie de Groupe en Australie – pourrait donc avoir un partant dans un classique européen ! Huitième du Prix Finlande (L), Peshmerga est allée en Allemagne avec le couteau entre les dents. Elle était montée par l’ancien amateur Michael Cadeddu. Ce Milanais a le nom sarde de son père (Pietro, le jockey d’obstacle) et il est devenu professionnel après avoir été acteur dans des feuilletons télévisés italiens ! Comme l’entourage de Peshmerga, Michael Cadeddu n’est pas là pour "enfiler des perles". Il a placé la pouliche devant dès le départ, menant la course à sa guise. Dans la phrase finale, il a sérieusement empoigné sa partenaire et personne n’a pu venir la chercher. Au passage du poteau, la marge était suffisante pour lâcher une main et caresser la pouliche ! Anne-Sophie Crombez, son entraîneur, a déclaré à nos confrères de GaloppOnline que Peshmerga serait certainement supplémentée dans le Preis der Diana (Gr1).

Une fille de l’étonnant Counterattack

Élevée par Geoffrey Grimish, Peshmerga a été présentée par le Gestüt Ohlerweiherhof à la vente de yearlings de BBAG où elle a été rachetée 9.000 €. C’est une fille de l’étalon du Gestüt Karlshof Counterattack (Redoute's Choice), un étalon avec une réussite étonnante. Avec ses premiers 3ans, il a eu 17 partants, 10 gagnants (60 %) et trois black types (17 %). Qui dit mieux ?

La mère, Paper Faces (Lemon Drop Kid), a pris des places en Angleterre sur 2.150m et plus. Peshmerga est le deuxième produit de sa mère et le premier gagnant. La poulinière a aussi un yearling par Counterattack qui a été acheté 1.500 € par Bernard Culliane chez BBAG. La deuxième mère, Liffey Dancer (Sadler’s Wells), n’a pas couru, mais a donné Pichola Dance (Distorted Humor), troisième d’une Listed pour femelles sur 1.400m en Angleterre. Liffey Dancer est une propre sœur de Listen, gagnante du Fillie’s Mile (Gr1, 1.600m), et de Sequoyah, lauréate des Moyglare Stud Stakes (Gr1) puis mère de l’étalon Henrythenavigator (Kingmambo).