French Claim, un podium classique pour Mathieu Daguzan-Garros

Élevage / 26.06.2022

French Claim, un podium classique pour Mathieu Daguzan-Garros

C’est une belle histoire comme les courses savent parfois en créer. Courageux troisième du Derby d’Irlande (Gr1), French Claim a une sœur qui passe en vente chez Arqana cette semaine.

Par Adrien Cugnasse

L’histoire de French Claim (French Fifteen) commence en 2007. Cette année-là, Galileo (Sadler’s Wells) est en pleine explosion, son prix de saillie passe brutalement de 37.500 € à 150.000 € grâce à New Approach, Soldier of Fortune, Nightime, Red Rocks, Sixties Icon, Teofilo… Dès l’année suivante, il bascule en private. En septembre à Keeneland, Lane's End présente l’une de ses filles. Pour 185.000 $, elle rejoint l’effectif de Jean-Claude Rouget sous la casaque Gour, celle de Millkom (Cyrano de Bergerac), le premier gagnant de Gr1 du palois. Nommée Zahrada, la pouliche montre de la qualité le matin. Mais à cet instant, tout dérape. Elle se fait mal et est opérée d’un genou. Après cinq sorties décevantes en plat, elle est même essayée sur les obstacles. Deuxième coup du sort, au même moment sa mère, Wait for Spring (Seeking the Gold), est vendue en Turquie avant même d’avoir eu le temps de produire un gagnant. Troisième coup du sort, la deuxième mère, pourtant elle-même lauréate de stakes, ne parvient pas à donner un seul vainqueur. Le tableau est bien sombre pour Zahrada. Un palmarès vierge et un pedigree presque vide sur deux générations.

À cheval entre plat et obstacle

Pourtant, Mathieu Daguzan-Garros et la famille Gour vont lui donner sa chance. Ensemble, ils ont déjà connu la réussite avec Kindly Dismiss (Excellent Art), deuxième du Critérium du Becquet - Ventes Osarus (L), Yuman (Litérato), gagnant du Prix F.B.A. - Aymeri de Mauléon (L), ou encore une Caravaggio (Scat Daddy) vendue 270.000 € l’année dernière. L’animateur du haras des Granges explique : « La jument est allée à des étalons d’obstacle – ou mixtes – comme Martaline (Linamix), No Risk at All (My Risk) et French Fifteen (Turtle Bowl), dont j’ai une part. La sœur de French Claim, 2ans, par No Risk at All, est très belle et elle sera le numéro 166 de la vente d’été… » Entre temps, la deuxième mère, Wait for Spring, a sorti deux black types en Turquie, ce qui n’est pas forcément l’update le plus commercial ! Mathieu Daguzan-Garros poursuit : « Zahrada produit de très beaux chevaux et ce fut le cas de ce French Claim. Il était assez exceptionnel physiquement. Mais il est passé en novembre par manque de pedigree. Cela a d’ailleurs un peu refroidi certains acheteurs. Mais pas les Irlandais ! » Pour 9.000 €, French Claim a en effet rejoint l’Irlande, où Yvonne Kennedy (Sherbourne Lodge) l’a préparé à la breeze up de Goresbridge. « Simone Brogi a essayé de l’acheter yearling puis à 2ans, où le poulain avait très bien breezé. »

Le meilleur est à venir

C’est à cet instant que Richard Ryan a signé le bon à 36.000 £ pour son client, Teme Valley (l'entité hippique de Jim Cockburn). Ensemble, ils connaissent une réussite assez spectaculaire avec des chevaux achetés à des tarifs raisonnables dans l’ensemble (à une ou deux exceptions près). Gear Up (Teofilo), un yearling à 52.000 €, a remporté le Critérium de Saint-Cloud (Gr1) en 2020. State of Rest (Starspangledbanner), payé 60.000 Gns, a gagné quatre Grs1 sur trois continents avant d'être revendu comme prospect étalon à Rathbarry Stud et Newgate Farm Australia. Mathieu Daguzan-Garros poursuit : « Dans le Derby d’Irlande, French Claim est allé devant et il s’est bien défendu pour se classer troisième, devant Tuesday (Galileo), la gagnante des Oaks (Gr1). Il semble encore meilleur dans le souple. Le poulain n’a couru que cinq fois et a un vrai profil de globetrotter ! » Sur les 20 dernières années, c’est seulement la quatrième fois qu’un cheval élevé en France monte sur le podium de ce classique irlandais. Les échellistes du Racing Post considèrent que le gagnant de l’édition 2022 de ce Derby irlandais est le deuxième meilleur de la décennie !

Le tour du monde de French Claim pourrait passer par la France dans un premier temps. Richard Ryan nous a en effet confié le 13 mai : « French Claim va devenir un super cheval sur 2.400m ou plus. On peut penser au St Leger (Gr1), au Grand Prix de Paris (Gr1) ou au Grand Prix de Deauville (Gr2). » Zahrada a une yearling par French Fifteen, un foal par Penny’s Picnic (Kheleyf) et a été saillie par French Fifteen…

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.