Une victoire pour Lanfranco, deux défaites pour les Gosden

International / 25.06.2022

Une victoire pour Lanfranco, deux défaites pour les Gosden

Frexit jour 1, une victoire pour Lanfranco, deux défaites pour les Gosden

Une monte, en selle sur la pouliche de 2ans Lazoo (Zoustar) dans les Maureen Brittain Memorial - Empress Stakes (L), une victoire, le saut de l’ange et la bise au vétéran Clive Brittain. C’est la réponse de Lanfranco Dettori à celle qui sur la presse britannique est déjà nommée la Frexit. Avant la réunion de Newmarket, Lanfranco Dettori a expliqué au micro de Racing TV son point de vue : « Je continuerai à monter cette saison et la prochaine, c’est sûr et certain. Dimanche, je serai à Istanbul pour le Derby et la semaine prochaine à Hambourg pour le Deutsches Derby (Gr1). J’ai aussi des engagements pour deux week-ends à Belmont et Saratoga. Si vous ne me voyez pas monter en Angleterre, ce n’est pas parce que je vous ai quittés, mais parce que je suis à l’étranger. Je serai de retour pour le week-end des King George à Ascot et après à Goodwood. Je ne veux pas rentrer dans les détails du meeting avec John. Nous sommes toujours de bons amis et je serai éternellement reconnaissant pour ce que John a fait pour moi dans le passé. »

Un congé sabbatique

C’est moins bien passé samedi pour la maison Gosden qui avait deux partants à Newmarket. Stowell (Zoffany), avec Rab Havlin, s’est classé troisième dans les Fred Archer Stakes (L), alors que Sunday Major (Dubawi), avec James Doyle, est tombé sur Pogo (Zebedee) dans les Criterion Stakes (Gr3). Vendredi soir, après la rencontre entre le jockey et John Gosden, l’entraîneur avait diffusé un communiqué qui disait : « Suite à des spéculations dans la presse, Frankie et moi avions décidé à l’amiable de prendre un congé sabbatique de la relation entraîneur – jockey, mais nous restons les amis et collègues les plus proches. Frankie a été, et sera toujours un membre de la famille et je voulais le rencontrer en face à face après son retour de vacances. Frankie est le meilleur jockey international et, ensemble, nous avons remporté des succès significatifs au cours des trois dernières décennies avec des chevaux comme Golden Horn, Enable, Palace Pier, Too Darn Hot et Stradivarius. Je n’ai pas l’intention d’embaucher un premier jockey à l’écurie. »

Dettori sans Gosden et Gosden sans Dettori

Depuis 2015, quand Lanfranco Dettori a fait son retour chez la maison Gosden après l’époque Al Shaqab, le pilote italien a remporté 78 Grs1, dont 52 avec des chevaux entraînés par son patron et 26 pour les autres entraîneurs. Les Gosden ont aligné, à la même époque, 67 Grs1, dont 15 avec d’autres jockeys, la plupart d’entre eux avaient un contrat avec le propriétaire du gagnant.