J. P. McManus s’offre Sa Majesté…

Autres informations / 18.06.2022

J. P. McManus s’offre Sa Majesté…

J. P. McManus s’offre Sa Majesté…

Lauréat le 22 mai du Prix Ex Voto sur les haies d’Auteuil, pour le compte de Yannick Fouin et Céline Gualde (écurie Cap Orne), ses deux co-éleveurs, Sa Majesté (Top Trip) a été vendu à J. P. McManus. Céline Gualde explique : « Il va rejoindre l’effectif de Willie Mullins et avec un peu de chance, on le reverra en France. On a forcément envie de garder ce type de chevaux. Mais une vente comme celle-là représente un bol d’air. Elle va permettre de payer des pensions, notamment pour les pouliches que je veux conserver et ainsi de continuer avec sérénité mon activité d’éleveur. Il faut également saluer le bon travail de Jennifer Pardanaud et David Lumet sur Sa Majesté. Ce grand cheval a mis du temps à venir. J’ai sa sœur de 3ans, Pas Touche (Pastorius). »

Sa Majesté fait partie d’une bonne génération de 4ans élevés par Céline Gualde avec Purprod Boiz (Triple Threat), lauréat à Auteuil en dernier lieu. Chez les chevaux d’âge, Captain Speaking (Linda’s Lad) a remporté le Prix Saint Sauveur (L) après avoir décroché la troisième place du Prix du Président de la République (Gr3). Céline Gualde poursuit : « Je ne suis pas qu’éleveur et je continue le journalisme en parallèle afin de ne pas être totalement dépendante financièrement des chevaux. Sans avoir investi dans des juments chères, nous avons la satisfaction d’avoir des résultats encourageants. C’est super aussi pour mon mari qui ne vient pas de cet univers au départ. Nous avons actuellement une dizaine de poulinières, toutes acquises sur des coups de cœur et nous essayons de croire en elles ! En novembre dernier, nous avons vendu un yearling par No Risk at All (My Risk) pour 80.000 €. Nous aurons trois lots lors de la prochaine vente de David Lumet. »

mais également Risk Belle 

Royalement née, Risk Belle (No Risk at All) a décroché sa JDG Jumping Star en remportant le Prix du Nivernais sous les couleurs de ses éleveurs, Patrick Joubert et Paul Couderc. Risk Belle va elle aussi rejoindre Willie Mullins pour le compte de J. P. McManus. Paul Couderc nous a expliqué : « Je n’élève pas pour vendre, mais pour courir. Cela étant dit, il faut faire preuve de réalisme. Et en vendant certains sujets, on assure la pérennité de l’ensemble. Par ailleurs, nous avons encore la mère et des sœurs. Et ce type de vente permet de conserver les filles de Net Lovely (Network) par exemple. Risk Belle a une génétique de rêve, avec une souche de premier plan et un papier à l’avenant (No Risk at All x Network x Cadoudal x Garde Royale). Elle avait bien gagné en débutant et la ligne était bonne avant de confirmer à Auteuil. J’ai une part de No Risk at All. Il m’avait beaucoup impressionné lors de sa victoire dans le Grand Prix de Vichy (Gr3). »