La Coupe (Gr3) : Monty, sacrée Coupe !

Courses / 12.06.2022

La Coupe (Gr3) : Monty, sacrée Coupe !

La Coupe (Gr3)

Monty, sacrée Coupe !

1er MONTY

2e HURRICANE DREAM

3e KERTEZ

Les Monty Python ont leur sacré Graal !... Monty (Motivator), le cheval, a sa sacrée Coupe (Gr3) ! Le représentant d’Alain Benaïm (A. B. Racing), de l’écurie Ades-Hazan et de Davy Bonilla a remporté facilement l’épreuve… Les carottes étaient presque cuites pour ses adversaires lorsqu’il a pris la tête de l’épreuve et a mené à son rythme : l’an dernier, il avait longtemps fait illusion dans le Prix d’Harcourt (Gr2) dans cette configuration, et il avait fallu des Skalleti (Kendargent) et Mare Australis (Australia) pour aller le chercher. Il y avait une différence entre ce Gr2 et La Coupe : le terrain, assez rapide dimanche. Olivier Peslier a monté une course d’attente en tête et a redémarré à l’entrée de la ligne droite. Monty a pris quelques longueurs d’avance sur ses adversaires et ces derniers avaient dès lors trop de chemin à refaire... Hurricane Dream (Hurricane Cat) n’a pas mal fini, mais trop tard, prenant la deuxième place à une demi-longueur. Kertez (Intello) est troisième à une demi-longueur.

Un premier Groupe

Monty décroche son premier Groupe dimanche. C’est une victoire méritée pour le cheval qui avait remporté le Défi du Galop l’an passé. Il venait d’être battu du minimum par Shafaaf ** (Medaglia d’Oro) dans le Grand Prix de Bordeaux - Défi du Galop (L), où il avait fini vite, mais trop tard, sur une piste rapide. Andreas Schutz, son entraîneur, nous a dit : « Nous avions un doute aujourd’hui sur l’état du terrain, car on sait qu’il aime bien les pistes assouplies. Nous espérions un peu de pluie ces dernières heures mais elle n’est pas venue. Nous avons aussi changé notre tactique par rapport à la dernière fois : lorsque l’on a vu les partants, nous nous sommes dit qu’il n’y aurait pas de train et l’idée était donc d’aller devant. Il a été très bien monté. C’est un très bon cheval, toujours solide et sain à l’âge de 7ans. Je pense que, après cette victoire, nous sommes barrés pour le Défi du Galop, qui est par ailleurs un très bon challenge. Il n’est pas impossible d’aller à Deauville pour le Prix Gontaut-Biron (Gr3), dans lequel il avait été battu par Wally (Siyouni) l’an dernier. »

Alain Benaïm, copropriétaire de Monty, a dit : « Dans la ligne droite, je pensais que cela allait peut-être être compliqué avec ceux revenant de l’arrière, mais il a été très courageux. Il a couru comme il en a l’habitude ! Quand je l’ai acheté, je me suis dit que je voulais qu’il fasse 10 % de Cirrus des Aigles… Cela fait trente ans que j’ai des chevaux. Je connais Andreas Schutz depuis longtemps : je suis dans la fabrication de vêtements et j’ai donc passé beaucoup de temps à Hongkong, où il entraînait. Il a gagné des Grs1 à Hongkong, en Allemagne… C’est un excellent entraîneur, avec une certaine rigueur allemande, qui présente des chevaux toujours bien mis. Et je suis stupéfait qu’il n’ait que dix chevaux à l’entraînement ! Chez lui, j’ai Monty, Dawn Intello (Intello), qui a gagné La Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3) l’an dernier, et Go Athletico (Goken). Nous allons discuter de la suite… Peut-être un break avant d’aller viser un Groupe sur 2.000m en Allemagne à l’automne ? »

Hurricane Dream donne rendez-vous à l’automne

Hurricane Dream devra encore attendre pour décrocher son Groupe. Le représentant de Team Valor, André Brakha et Anant Singh a réalisé un printemps irréprochable, si l’on enlève sa sixième place en terrain très souple dans l’Harcourt : deuxième de l’Exbury (Gr3), troisième du Muguet (Gr2) et deuxième de La Coupe. Son entraîneur Francis-Henri Graffard nous a dit : « Finalement, ils ne sont pas allés très vite dans le parcours. Hurricane Dream a encore livré une super performance... Il répète vraiment toutes ses courses ! Maintenant, il a le droit à des vacances bien méritées. Le cheval sera donc revu cet automne. »

Kertez mention bien

Kertez (Intello) venait de reprendre confiance dans des courses à conditions. Le représentant de l’écurie Wertheimer & Frère remontait les échelons dimanche et il ne démérite pas en se classant troisième. Pierre-Yves Bureau, qui gère les intérêts de l’écurie Wertheimer & Frère, nous a dit : « Kertez est battu par des chevaux qui avaient fait leurs preuves à ce niveau-là. Il n’y a rien à dire sur sa performance. Il gagnera sans doute une Listed ou un "petit" Groupe comme celui-là au cours de sa saison. Quant à Absurde (Fastnet Rock) [septième après avoir patienté derrière Monty, ndlr], il a été très allant et a payé cela pour finir. Il a été devant lors de ses deux dernières sorties. Je trouve qu’il court bien quand même. »

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/MONTY.pdf

Le neveu de Ziyad

Élevé par la duchesse de Bedford, Monty est un fils de Motivator (Montjeu), étalon au haras du Quesnay. Avec les filles d’Anabaa (Danzig) il a donné 49 partants et 10 black types, dont la championne Trêve (Motivator). Une statistique enviable donc.

Sa mère, Antebellum (Anabaa), a été vue une seule fois en compétition, pour une septième place. Monty est son cinquième et meilleur produit. Son premier, Prewar (Dubai Destination), s’était imposé deux fois, de 1.800m à 1.900m, en neuf sorties. Elle a également eu Victory Bond (Medicean), vainqueur par cinq fois entre 3ans et 6ans. Celui-ci avait également terminé deuxième des Winter Derby Trial Stakes et des Churchill Stakes (Ls). Antebellum a un 2ans par Footstepsinthesand à l’entraînement chez Charlie et Mark Johnston, et a rencontré Belardo en 2021. Antebellum était une élève et représentante de l’écurie Wertheimer & Frère. Elle a été vendue 38.000 Gns lors de la vente d’élevage 2007 de Tattersalls.

Il s’agit en réalité de la souche des "A" Wildenstein. La deuxième mère, Arme Ancienne (Sillery) a été élevée et a couru pour les couleurs Wildenstein. Elle s’était imposée à 3ans lors de ses débuts, puis avait fini troisième du Prix Mélisande (L). Au haras, elle a donné Ziyad (Rock of Gibraltar), vainqueur de six courses, dont le Grand Prix de Deauville (Gr2) et le Prix Michel Houyvet (L), qui s’est également classé deuxième et troisième du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) et a pris une troisième place dans les Pattison Canadian International Stakes à Woodbine (Gr1), avant d’être exporté aux États-Unis à l’automne 2020.

La troisième mère, Agathe (Manila) avait remporté deux courses dont le Prix de Psyché (Gr3). Elle avait également fini deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), du Prix Corrida, du Prix Edmond Blanc (Grs3) et avait terminé troisième du Prix de Diane (Gr1). Au haras, elle est l’aïeule de seize black types. Mais elle s’est surtout illustrée en étant la mère d’Aquarelliste (Danehill), triple gagnante de Gr1 avec le Diane, le Vermeille et le Ganay. Aquarelliste avait pris la deuxième place de l’Arc de Triomphe (Gr1) de Sakhee (Bahri), et du Hong Kong Vase (Gr1). Cette souche est extrêmement fournie et nous vous suggérons, pour en mesurer l’ampleur de cliquer sur le pedigree Weatherby’s gratuit qui est disponible gratuitement en lien avec cette édition.

Sadler’s Wells

Montjeu

Floropédès

Motivator

Gone West

Out West

Chellingoua

MONTY (H7)

Danzig

Anabaa

Balbonella

Antebellum

Sillery

Arme Ancienne

Agathe

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’08’’82

De 1.000m à 600m : 25’’32

De 600m à 400m : 11’’60

De 400m à 200m : 10’’93

De 200m à l’arrive : 11’’46

Temps total : 2’08’’13