Norfolk Stakes (Gr2) : The Antartic, le frère de Battaash

International / 15.06.2022

Norfolk Stakes (Gr2) : The Antartic, le frère de Battaash

Norfolk Stakes (Gr2)

The Antartic, le frère de Battaash

Les deux favoris des Norfolk Stakes (Gr2) ont coûté un peu plus de 1,5 million d’euros ! C’est-à-dire deux fois et demie plus que les six autres candidats au championnat des juniors sprinters qui sont passés sur les rings. Coolmore avait déboursé 750.000 Gns (912.500 €) pour s’offrir, chez Tattersalls book 1, The Antartic (Dark Angel), le frère du dragster Battaash, alors qu’Amo Racing a investi 525.000 Gns (638.500 €) pour s’adjuger Walbank (Kodiac), le top price de la Craven breeze up. Le pensionnaire d’Aidan O’Brien est invaincu en deux sorties et il a bien appris de ses débuts lorsqu’il avait obligé Ryan Moore à bien s’employer. Walbank quant à lui était tombé sur le Godolphin Noble Style (Kingman), qui a dû faire l’impasse sur Royal Ascot suite à un petit problème, lors de ses débuts, mais il s’est vite racheté en s’imposant de sept longueurs à York.

Deux Sioux Nation à suivre

En plus de The Antartic, Coolmore possède une seconde chance de briller puisque représenté par deux produits de son jeune étalon Sioux Nation (Scat Daddy) qui a déjà franchi le cap des dix gagnants. Il s’agit de Bakeel, qui est passé deux fois sur le ring à Deauville (31.000 € foal et 77.000 yearling) et qui a découvert les couleurs par une nette victoire, à Ascot et de Brave Nation qui s’est promené récemment à Doncaster. L’irlandais Crispy Cat (Ardad) fait figure de vétéran avec ses trois courses au compteur, lui qui a déjà décroché deux places black types. Parmi les outsiders, il conviendra de se méfier de Redemption Time (Harry Angel). My First Rodeo (Kodiac), un produit de l’élevage Shadwell acheté à l’amiable, fera ses débuts directement dans les Norfolk. Il est proposé à 125/1 !