Ottilien au départ du Prix de Diane… si la météo n’est pas clémente !

Courses / 16.06.2022

Ottilien au départ du Prix de Diane… si la météo n’est pas clémente !

Ottilien au départ du Prix de Diane… si la météo n’est pas clémente !

Il y a quelques jours, David Menuisier a expliqué à la presse anglaise que sa protégée, Ottilien (Holy Roman), avait besoin d’un terrain bien souple pour s’aligner au départ du Prix de Diane Longines (Gr1). Ce jeudi, aux partants officiels, il a déclaré Tony Piccone sur la pouliche. Joint par téléphone, David Menuisier nous a appris : « Je n’effectuerai le déplacement que si nous avons de la pluie. Au vu de la canicule et des orages annoncés aux alentours de Chantilly, je pars du principe que nous allons courir. Je préfère laisser Ottilien sur la liste des partantes, venir sur place et attendre. Mais, une chose est certaine, je ne peux pas la courir si le terrain n’est pas à sa convenance. Cela n’aurait aucun sens ! Pour le moment, il y a encore beaucoup de conditions à remplir pour prendre le départ mais, si je ne laisse pas Ottilien sur les rangs, je pourrais bien avoir de gros regrets. Pour le moment, nous en sommes là… Il y a des chances que nous venions mais nous restons suspendus au bon vouloir de Dame Nature... Si la pouliche traverse la Manche, nous allons sûrement voyager dans la nuit de vendredi à samedi. Si nous voyons que les orages ne sont plus du tout d’actualité, nous resterons peut-être chez nous. Nous sommes vraiment dans l’expectative, c’est le problème lorsque nous avons des chevaux de terrain souple. C’est difficile de prendre des décisions à plus de 24 heures d’intervalle, voire à quelques heures du départ. Cela m’est déjà arrivé avec Wonderful Tonight (Le Havre) d’arriver aux courses, d’attendre toute la journée et de la retirer trois quarts d’heure avant la course, car la pluie qui était annoncée n’arrivait pas. Dimanche, c’est le Prix de Diane, il n’y en a qu’un dans l’année et nous n’aurons pas de chevaux au départ de ce classique tous les ans ! Mais, au risque de me répéter, je refuse de courir la pouliche uniquement parce que nous avons effectué le trajet ! Si Ottilien pénètre dans sa stalle de départ, c’est que nous estimons que le terrain sera à sa convenance. Il y a encore pas mal d’obstacles à franchir mais, pour moi, la canicule précède toujours les orages. Nous avons donc bon espoir ! »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.