Prix Arbèle (Classe 2) : Ribera transforme l’essai parisien

Courses / 06.06.2022

Prix Arbèle (Classe 2) : Ribera transforme l’essai parisien

Saint-Cloud, lundi

3, 1, 1, et encore 1 ! Cette suite de chiffres n’est autre que la musique flatteuse de Ribera (Al Wukair) depuis le début de sa carrière… Après avoir ouvert son palmarès lors de sa deuxième sortie dans un maiden, à Tarbes, la représentante de Filippo Ezri et de l’écurie Jeffroy n’a plus connu la défaite. Récemment, Ribera avait triomphé d’une tête dans une Classe 2 sur le tracé des 1.000m de l’hippodrome du Bouscat. Lundi, en alignant un nouveau bâton dans le Prix Arbèle (Classe 2), elle a montré qu’elle pouvait être rallongée avec brio mais également qu’elle avait l’aptitude pour bien faire sur les pistes souples !

Sur une piste mesurée très souple (3,9), Mandega (Panis) a rapidement imposé son tempo, animant l’épreuve à une allure plus que régulière. Évoluant en deuxième position, à environ trois longueurs de l’animatrice, Ribera n’a pas été sortie de son train. À l’entrée de la dernière ligne droite, la pensionnaire de Simone Brogi a commencé à refaire mètre après mètre. Et, une fois qu’elle a eu dépassé l’animatrice, à 300m du but, Ribera s’est facilement débarrassée de toute opposition. Échappée quelques minutes avant le départ, Lady Frasquita (Iffraaj) s’est montrée nettement plus docile en course. Longtemps restée en dernière position, elle a tracé une belle ligne droite en pleine piste pour s’emparer de la deuxième place, à trois longueurs. Deux longueurs et demie plus loin, Full Colour (Recorder) complète le podium. Au vu des importants écarts à l’arrivée et après étude des différents partiels réalisés par ces juniors, la piste leur a certainement paru pénible.

Des ambitions black type désormais

Après la course, Simone Brogi, a confié : « Avec Ribera, nous y allons étape par étape. Mon seul souhait est de lui établir un programme avec tournant. De ce fait, nous sommes obligés de rallonger quelque peu le tir. Aujourd’hui, l’objectif n’était pas forcément de la monter aussi proche de la tête de course mais elle a tout de même pu bénéficier d’une bonne course. Ribera s’est montrée bien détendue et elle a passé le test avec une certaine réussite. Le terrain souple ne l’a visiblement pas dérangée non plus. À l’avenir, nous pouvons envisager le Critérium du Becquet ou revenir en région parisienne pour courir le Prix François Boutin (Ls). »

Une nièce de Dunaden

Élevée par la Scea des Prairies, Thomas et Benoît Jeffroy, Ribera est une fille de l’étalon d’Al Shaqab Racing Al Wukair (Dream Ahead) et de Sloane de Borepair (Sèvres Rose), qui n’est jamais parvenue à s’imposer en vingt sorties. Outre Ribera, on lui doit Bonarda (Style Vendôme), lauréate pour ses débuts, à 2ans, à Marseille-Vivaux, avant de remporter six autres courses entre 1.000m et 1.500m dans la catégorie des handicaps comme des réclamers. Sloane de Borepair est également la mère de Chambéry (Monitor Closely), vainqueur de son maiden, en fin d’année de 2ans, sur le sable de Pau. La poulinière a un 3ans, Aour (Ectot), inédit et à l’entraînement chez Simone Brogi, un foal par Romanised (Holy Roman Emperor) et elle a été saillie en 2022 par Magic Dream (Saint des Saints).

La deuxième mère, La Marlia (Kaldounévées), n’a jamais été vue en compétition. Au haras, elle est à l’origine de Dunaden (Nicobar), vainqueur notamment de la Melbourne Cup, de la Caulfield Cup et du Hong Kong Vase (Grs1), et aussi de Pearl Dragon (Nicobar), qui avait débuté sa carrière par deux succès, à Clairefontaine et Chantilly, affichant rapidement une valeur de 44.

 

 

 

Diktat

 

 

Dream Ahead

 

 

 

 

Land of Dreams

 

Al Wukair

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Macheera

 

 

 

 

Caerlina

RIBERA (F2)

 

 

 

 

 

 

Caerleon

 

 

Sèvres Rose

 

 

 

 

Indian Rose

 

Sloane de Borepair

 

 

 

 

 

Kaldounévées

 

 

La Marlia

 

 

 

 

La Rotunda

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 19”85

De 1.000m à 600m : 25”02

De 600m à 400m : 12”74

De 400m à 200m : 12”96

De 200m à l’arrivée : 13”41

Temps total : 1’23”98