Prix Claude Gindre - Grand Steeple-Chase de Lyon (L) : Saint Pair vole de progrès en progrès

Courses / 26.06.2022

Prix Claude Gindre - Grand Steeple-Chase de Lyon (L) : Saint Pair vole de progrès en progrès

Lyon-Parilly, dimanche

Saint Pair (Saint des Saints) est un cheval qui se bonifie avec le temps. À 5ans, le cheval de Suzanne et Jean-Michel Tessier et de Palmyr Racing a remporté brillamment le Prix Claude Gindre - Grand Steeple-Chase de Lyon (L). C’est le plus beau succès de sa carrière, mais on peut attendre encore plus de ce sauteur qui progresse au fil des mois.

Placé en deuxième position derrière l’animateur, Ballarat (Anodin), Saint Pair a été contraint de prendre les commandes après la chute de ce dernier au second passage de la rivière des tribunes. Il a contrôlé l’épreuve ensuite avant d’accélérer à la sortie du tournant final, prenant quelques longueurs au peloton. Sur le plat, il a maintenu ses rivaux à distance, l’emportant de trois longueurs devant Gironde (Network), encore loin dans le tournant final et qui a fini convenablement à la deuxième place. Jimble Moon (Spanish Moon) a tracé un bon parcours, se montrant lutteur pour conserver la troisième place devant Bernardo Bellotto (Declaration of War). Il faudra revoir Ballarat qui sautait très bien depuis le départ, avant sa chute à la rivière. Il a certainement la pointure d’une telle épreuve.

On peut s’en servir de mieux en mieux

Entraîneur de Saint Pair, avec Guillaume Macaire, Hector de Lageneste nous a expliqué : « Saint Pair le fait vraiment bien. Il a vraiment le profil type pour ce genre de courses comme le Grand Steeple de Lyon. C’est un cheval qui a toujours fait toutes ses courses, même s’il était assez compliqué à entraîner et à monter au début. Mais plus il court, plus il prend de la maturité et plus il comprend ce qu’on lui demande. À l’entraînement, c’est pareil, il est plus docile. On peut s’en servir de mieux en mieux. Il va passer l’été tranquillement, puis nous verrons s’il peut encore progresser. » Jockey de Saint Pair, David Gallon a ajouté : « Il s’est imposé en bon cheval. Il peut faire des petites erreurs sur des obstacles qui sont répétitifs et il doit encore prendre de la maturité. Dans le parcours, j’ai toujours eu du bon gaz. J’ai perdu le leader [Ballarat, ndlr] à la rivière des tribunes, mais nous allions à une allure régulière. J’ai composé avec mon partenaire et je n’ai pas cherché à contrer ses rivaux. À la fin, il est bien reparti. »

Un petit-fils d'En La Cruz

Élevé par Michel-André et Suzanne Tessier, Saint Pair est un fils de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d'Étreham, et de That's Nellie (Martaline), placée à quatre reprises en cinq sorties en obstacle à 3ans et à 4ans. Cette dernière a notamment conclu deuxième en débutant à Auteuil, dans le Prix Pré Catelan (Haies). Saint Pair est le premier produit de That's Nellie qui a un 3ans nommé Lemoncello (Spider Flight). La poulinière a été saillie en 2021 par Qatar Vision (Galileo).

La deuxième mère, En La Cruz (Robin des Champs), a gagné cinq courses à Auteuil, dont le Prix Général Donnio (L), et a conclu deuxième des Prix des Drags, Congress (Grs2) et du Président de la République (Gr3). C'est une sœur du quintuple lauréat de Gr1 Voy por Ustedes (Villez), gagnant notamment de l'Arkle Challenge Trophy et du Queen Mother Champion Chase (Grs1) à Cheltenham. En La Cruz est aussi une sœur d'Annie d'Écajeul (Jefferson) qui est la deuxième mère d'Un Temps pour Tout (Robin des Champs), vainqueur de la Grande Course de Haies d'Auteuil (Gr1) et du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3), mais aussi troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), entre autres.

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Saint des Saints

 

 

 

 

 

Pharly

 

 

Chamisène

 

 

 

 

Tuneria

SAINT PAIR (H5)

 

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Martaline

 

 

 

 

Coraline

 

That’s Nellie

 

 

 

 

 

Robin des Champs

 

 

En La Cruz

 

 

 

 

Nuit d’Ecajeul