Prix de Bouconne (Haies) : Le meilleur est à venir pour Aziyade

Courses / 03.06.2022

Prix de Bouconne (Haies) : Le meilleur est à venir pour Aziyade

Toulouse, vendredi

Pouliche estimée, Aziyade (Bathyrhon) avait débuté le 3 avril 2021 précédée de bruits flatteurs. Bonne deuxième derrière la future lauréate de Groupe La Boétie (Saint des Saints), elle avait été revue à Moulins ensuite, prenant une nouvelle place. En 2022, elle a décroché un premier succès pour sa rentrée lyonnaise avant de rester invaincue cette année dans le Prix de Bouconne. La représentante d’Oliver Tricot et de Palmyr Racing a le profil d’une pouliche qui devrait encore progresser et atteindre un bon niveau dans les mois qui viennent. Dans l’immédiat, elle a les qualités pour profiter de bons engagements à Dieppe ou Clairefontaine.

Vendredi, elle rendait beaucoup de poids à plusieurs de ses adversaires. En dépit de son physique léger, elle a porté les kilos sans souci. Elle a constamment filé les leaders. Malgré une faute sur la dernière haie de la ligne d’en face et sur l’ultime obstacle, elle a bien accéléré comme elle sait le faire sur le plat pour l’emporter sûrement. Son jockey, Kilian Dubourg, a dit au micro d’Equidia : « Aziyade a des points communs avec sa mère, Styline. Elle est très tonique, sur la main et, en cela, elle est signée ! Cela ne s’est pas vraiment vu aujourd’hui car ils sont allés à une vitesse excessive. Elle a fait quelques petites fautes, mais nos chevaux ne sont pas dressés à plonger dans les haies ! Malgré tout, elle a pu gagner sûrement. Elle est toute petite mais elle a un cœur énorme. » Transfuge du plat, Joshua’s Spirit (Joshua Tree) a réalisé de très bons débuts en obstacle. Il a terminé très vite en pleine piste pour échouer de peu, après un parcours d’attente. La propre sœur de De Bon Cœur (Vision d’État), De Bonne Grâce, a tiré et elle a pris les commandes à un tour de l’arrivée. Elle n’a rien pu faire contre les deux premiers sur le plat.

Une mère lauréate de Gr1 à Merano. Élevée par Olivier Tricot et Guillaume Macaire, Aziyade est une fille de Bathyrhon (Monsun), étalon au haras de la Hêtraie, et d’une bonne jument, qui était elle aussi généreuse, Styline (Martaline). Styline a gagné dix de ses dix-neuf courses en obstacle. Elle a brillé en haies comme en steeple pour Guillaume Macaire et elle a terminé sa carrière par un succès dans le Gran Steeple d’Europa (Gr1) à Merano. À ce moment de sa carrière, elle était pleine d’Aziyade, qui est son premier produit. Styline a eu ensuite Ramuntcho (Kap Rock), un 3ans vendu en République tchèque et récent facile vainqueur en débutant sur les haies de Merano, Porz Even (Nicaron), un 2ans, et Fashion Style (Kapgarde), une yearling. La deuxième mère, Cayras Style (Trempolino), a gagné trois courses sur le steeple de Pau et a conclu troisième du Prix Renaud du Vivier (L). Outre Styline, Cayras Style a donné Pur Style (Turgeon), qui a enlevé le Prix d’Iéna (L) et s’est classée troisième du Prix Bournosienne (Gr3 à l’époque), Divine Cayras (Slickly), lauréate sur les gros obstacles palois, Monsieur Co (Turgeon), vainqueur sur le steeple d’Enghien et sur les fences en Écosse, et deux chevaux exportés en Irlande : Media Style (Martaline), une 3ans, et Cayras Princesse (Goliath du Berlais), une yearling.

 

 

 

Konigsstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Bathyrhon

 

 

 

 

 

Be My Guest

 

 

Be My Lady

 

 

 

 

Bennetta

AZIYADE (F4)

 

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Martaline

 

 

 

 

Coraline

 

Styline

 

 

 

 

 

Trempolino

 

 

Cayras Style

 

 

 

 

Bethy Princess