Prix du Conseil Général de la Vendée (Haies) : Hushua des Obeaux, avec la manière

Courses / 13.06.2022

Prix du Conseil Général de la Vendée (Haies) : Hushua des Obeaux, avec la manière

Les Sables-d’Olonne, dimanche

Nicolas Devilder nous avait prévenus qu’il avait, cette année, un très bon lot de 3ans dans son écurie. Cela se confirme de semaine en semaine. Preuve en est une fois encore, dimanche, avec la victoire de sa protégée Hushua des Obeaux (Joshua Tree), qui débutait dans le Prix du Conseil Général de la Vendée. Vite deuxième derrière l’animatrice, Java de l’Iton (Castel Sant’Angelo), la pouliche a parfaitement sauté, durcissant la course au dernier passage en face, en compagnie du leader, Java de l’Iton. À la sortie du tournant final, Large Soif (Doctor Dino) et Carteure (Planteur) ont essayé de la prendre de vitesse, venant vite à sa hauteur. Mais, sans se montrer dur, Olivier Jouin, jockey d’Hushua des Obeaux, a demandé à sa partenaire de répondre aux attaques. Sur le plat, la 3ans a décramponné ses adversaires pour l’emporter de deux longueurs devant Large Soif. Plus le poteau approchait, plus Hushua des Obeaux prenait ses distances avec ses rivales. Elle sera certainement encore mieux avec une ligne droite plus longue. Joint par téléphone, son entraîneur, Nicolas Devilder, nous a confié : « Elle le fait bien. C’est une super sauteuse, qui n’aura aucun problème à être orientée en steeple à l’automne. Le matin, elle n’est pas impressionnante sur le plat car elle a une action rasante sur notre piste profonde. C’est une pouliche que j’ai toujours bien aimée. Je l’avais engagée à Dieppe mais elle manquait un peu de travail et j’avais repéré cette course, aux Sables, qui me semblait plus facile. Hushua des Obeaux pourrait courir cet été à Clairefontaine. J’avais choisi Joshua Tree pour établir le croisement car c’est un fils de Montjeu. Sa mère, Halisa des Obeaux, a donné le jour à un propre frère de Hushua des Obeaux cette année et elle est pleine de Bathyrhon. »

La nièce d’Houblon des Obeaux

Élevée par la famille Devilder et Les Obeaux d’Anjou, Hushua des Obeaux est une fille de Joshua Tree (Montjeu), étalon au haras du Grand Courgeon, qui produit des sauteurs précoces et doués, lesquels déçoivent rarement pour leurs débuts. Mère d’Hushua des Obeaux, Halisa des Obeaux (Malinas) s’est placée en haies, en steeple et en cross. Au haras, tous ses produits ayant couru ont gagné. Son premier produit, Hamoona des Obeaux (Spanish Moon), a eu un souci de santé qui l’a empêché de courir et Nicolas Devilder l’a gardé à l’élevage. Halisa des Obeaux a eu ensuite Haddexa des Obeaux (Saddex), gagnante sur le steeple de Craon, Halthia des Obeaux (Alianthus), lauréate sur les gros obstacles de Fontainebleau et donc Hushua des Obeaux. En 2020, Halisa des Obeaux a donné naissance à Halrisk des Obeaux (No Risk at All), exporté en Irlande, puis en 2021 à Howe des Obeaux (Ivanhowe), une yearling. La deuxième mère, Harkosa (Nikos), s’est imposée à cinq reprises sur les obstacles et s’est classée deuxième sur les haies d’Auteuil. Hushua des Obeaux est la nièce de Houblon des Obeaux (Panoramic), triple lauréat de Groupe sur les fences anglais, deuxième du Finale Juvenile Hurdle (Gr1) et troisième du Scilly Isles Novices’ Chase et du Champion Four Years Old Hurdle (Grs1). C’est la souche de l’étalon Ungaro (Épervier Bleu), vainqueur du Feltham Novices’ Chase (Gr1), et surtout de la championne Hyères III (Tosco), gagnante de trois Grands Steeples de Paris (Gr1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Joshua Tree

 

 

 

 

 

Grand Lodge

 

 

Madeira Mist

 

 

 

 

Mountains of Mist

HUSHUA DES OBEAUX (F3)

 

 

 

 

 

 

Lomitas

 

 

Malinas

 

 

 

 

Majoritat

 

Halisa des Obeaux

 

 

 

 

 

Nikos

 

 

Harkosa

 

 

 

 

Harpyes

Photo : Halthia des Obeaux, la sœur d’Hushua des Obeaux. (Scoop Dyga)