Prix Mississipian (Inédits) : Dolayli, tout en contrôle

Courses / 01.06.2022

Prix Mississipian (Inédits) : Dolayli, tout en contrôle

Saint-Cloud, mercredi

Sur le papier, vu son pedigree, Dolayli (Siyouni) a de quoi faire rêver. Physiquement, il est également très bien fait. Enfin, en piste, ce représentant et élève de Son Altesse l’Aga Khan a débuté de la meilleure des manières puisqu’il s’est imposé tout en contrôle dans ce Prix Mississipian (Inédits). Après un bon départ, Christophe Soumillon a placé le poulain en deuxième position, aux côtés du leader. Dolayli s’est montré calme et n’a pas été dérangé par le rythme peu soutenu. Accélérant en progression au poteau des 500m, Dolayli a véritablement été lancé 100m plus loin et a rapidement pris la mesure de l’animateur, Deputy Ruler (Elzaam), pour filer au poteau. Deputy Ruler conserve la deuxième place à trois quarts de longueur mais on aurait pu afficher un écart plus conséquent à l’arrivée si Christophe Soumillon l’avait souhaité. Louvagny (Le Havre) a été courageux pour prendre la troisième place, deux longueurs plus loin. Après la course, Francis-Henri Graffard, l’entraîneur lauréat, nous a confié : « Je suis content des débuts du poulain. C’est un beau modèle qui, de plus, est bien né. Christophe Soumillon était ravi mais Dolayli s’est quand même montré bébé. Il va monter sur cette course. C’est un poulain intéressant à façonner. Nous allons y aller doucement, car il sera assurément intéressant à voir évoluer à l’avenir… Il se déplace bien et est capable d’accélérer. Dolayli a pris une bonne leçon. Il a des protections aux postérieurs car il peut se toucher parfois. » Christophe Soumillon a ajouté au micro d’Equidia : « Le matin, Dolayli montre de très belles choses. C’est pour cela qu’il était grand favori. En course, il n’y a pas eu de mauvaise surprise. Certes, le poulain est encore un peu anxieux et il était même un peu chaud avant l’épreuve mais, durant le parcours, il a été doucement et, lorsque je lui ai demandé d’accélérer, il a mis le turbo très tôt avant de contrôler toute la ligne droite. Je pense que cela va faire un bon cheval. En tout cas, on lui a laissé suffisamment de temps pour. Selon moi, Dolayli pourrait sans problème atteindre les 45 de valeur. Et, pour peu qu’il passe un bon été, pourquoi pas espérer mieux. »

Un frère de Dilawar

Élevé par son propriétaire, Son Altesse l’Aga Khan, Dolayli est un fils de l’étalon maison Siyouni (Pivotal) et de Dolniya (Azamour), lauréate de cinq courses dont le Prix de Malleret (Gr2) et surtout de la Dubai Sheema Classic (Gr1). Dolniya s’est également classée deuxième de la Coronation Cup et troisième du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1). Dolayli est son troisième produit après Dilawar (Dubawi), lauréat du Barrière Prix Quincey (Gr3) et Dolia (Invincible Spirit), deuxième du Prix Volterra (L). Dolniya a une 2ans par Kingman (Invincible Spirit) nommée Doulama et un foal par Frankel (Galileo).

La deuxième mère, Daltama (Indian Ridge), ne compte qu’une course, soldée par une troisième place à 3ans, dans une "F" à Saint-Cloud. Au haras, elle a donné Dalvini (Lawman), lequel a gagné son maiden à Saint-Cloud et un gros handicap à Dieppe, Dolianova (Rock of Gibraltar), double lauréate au niveau handicap, puis deuxième d’un Prix Tantième (L), et enfin Daldena (Anabaa), gagnante d’une course F à Chantilly.

La troisième mère n'est autre que Daltawa (Miswaki), lauréate de Listed et deuxième de Gr3 pour Alain de Royer Dupré, avant de produire le champion Dalakhani (Darshaan), lauréat du Prix du Jockey Club, de l'Arc, du Prix Lupin et du Critérium International (Grs1). Mais aussi Daymarti (Caerleon), troisième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et deuxième du Prix Lupin, Dalghar (Anabaa), lauréat du Prix du Palais Royal (Gr3), et bien sûr Daylami (Doyoun). Ce dernier, après un début de carrière sous les couleurs Aga Khan, avait été vendu à Godolphin. Daylami a enlevé la Poule d'Essai des Poulains, la Tattersalls Gold Cup, les Eclipse Stakes, la Coronation Cup, les King George and Queen Elizabeth Stakes, les Irish Champion Stakes et le Breeders' Cup Turf (Grs1)…

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

DOLAYLI (M3)

 

 

 

 

 

 

Night Shift

 

 

Azamour

 

 

 

 

Asmara

 

Dolniya

 

 

 

 

 

Indian Ridge

 

 

Daltama

 

 

 

 

Daltawa

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’10’’67

1.000m à 600m : 29’’61

600m à 400m : 12’’26

400m à 200m : 11’’15

200m à l’arrivée : 11’’46

Temps total : 2’15’’15