Prix Volterra (L) : Samahram, de mieux en mieux… et de plus en plus court !

Courses / 12.06.2022

Prix Volterra (L) : Samahram, de mieux en mieux… et de plus en plus court !

Prix Volterra (L)

Samahram, de mieux en mieux… et de plus en plus court !

En prenant (récemment) la deuxième place du Prix Cléopâtre (Gr3), Samahram (Sea the Moon) avait montré de la classe. Et surtout beaucoup de vitesse. Logiquement raccourcie pour prendre le départ du Prix Volterra (L), la représentante d’Al Shaqab Racing s’est encore montrée généreuse ! Et ce n’est pas fini : après avoir décroché son black type majuscule dimanche à Longchamp, elle devrait encore une fois être raccourcie en se rendant à Goodwood sur 1.400m...

Sauvée par le poteau !

Brillante durant presque la totalité du parcours, la pensionnaire de Francis-Henri Graffard a tout de même pu trouver sa place au sein du peloton. Devant, en selle sur Nectaris (Sea the Moon), Stéphane Pasquier s’est contenté d’animer l’épreuve à une allure régulière. Trouvant facilement le jour à 400m du but, Samahram a mis un peu de temps à s’équilibrer. Mais une fois son action trouvée, elle est venue librement à l’extérieur de Nectaris. Se retrouvant donc seule en tête à 100m du but, Samahram s’est montrée courageuse pour résister au retour de Gregarina (De Tréville), qui échoue finalement d’une courte tête pour le succès. Selon le tracking, la pensionnaire de Fabrice Chappet est celle qui a le mieux fini, traçant les 600 derniers mètres en 34’’16. Peu expérimentée, comme la lauréate, Sun Flare (Exceed and Excel) se comporte bien en prenant la troisième place, une franche longueur plus loin.

2.000m, 2.100m, 1.600m et maintenant 1.400m !

Satisfait du comportement de sa pensionnaire, Francis-Henri Graffard a expliqué : « La pouliche a encore montré beaucoup de vitesse aujourd’hui ! Je pense même que Samahram va faire 1.400m à l’avenir. C’est une pouliche que j’apprécie et je trouve que c’est vraiment bien ce qu’elle fait. Lorsque l’on étudie ses trois courses, on se rend compte qu’elle n’a aucune fausse note... ! Elle a le profil d’une pouliche qui va progresser à chacune de ses sorties. Aujourd’hui, en la raccourcissant, on a rectifié le tir et ça a marché. Pour la suite, il n’est pas impossible qu’elle se rende à Goodwood pour courir un Gr3 sur 1.400m Les Oak Tree Stakes (Gr3) à la fin du mois de juillet. » Présent à Longchamp, le représentant en France d’Al Shaqab Racing, Rupert Pritchard Gordon, a ajouté : « Samahram est une pouliche très généreuse et elle a encore besoin d’apprendre son métier. En se rendant au départ, la pouliche était vraiment très brillante... Plus elle court et plus elle nous montre beaucoup de vitesse. Nous sommes déjà très contents de son début de carrière. En dernier lieu, elle était battue par une pouliche Place du Carrousel (Lope de Vega), ndlr qui devrait être au départ du Prix de Diane Longines (Gr1). Sa ligne était donc flatteuse. Prochainement, nous allons la raccourcir. »

Le vrai visage de Gregarina

Elle est compliquée dans un parcours car elle a tendance à se montrer très brillante, et Gregarina (De Tréville) l’a encore été dimanche. Mais cette fois, l’élève et représentante de Rashit Shaykhutdinov a quand même pu montrer l’étendue de son talent en échouant de peu pour la victoire. Par la même occasion, elle décroche son black type minuscule. Après la course, son entraîneur, Fabrice Chappet, a déclaré : « Ce n’est pas une surprise de la voir à cette place. C’est une pouliche qui a toujours montré de la qualité, bien qu’elle ne soit pas très simple à utiliser. Là, ça s’est bien passé. Gregarina était un peu brillante donc il faut la monter un peu "of". C’est dommage, car Sylvain Ruis est obligé de temporiser à mi-ligne droite. Elle n’a pas eu trop le passage mais elle finit bien. Nous sommes ravis. Il n’y a pas de raisons qu’elle n’aille pas à Deauville cet été. »

Mention bien malgré le manque de métier pour Sun Flare

Sun Flare se présentait au départ du Prix Volterra dans la même configuration que Samahram : elle n’avait couru qu’à deux reprises. Impressionnante lauréate pour ses débuts à Saint-Cloud, le 29 avril, la représentante de Godolphin l’avait été tout autant, toujours à Saint-Cloud, le 24 mai, dans le Prix Perruche Bleue (Classe 1). À sa descente de cheval, son jockey, Mickaël Barzalona, a dit : « Aujourd’hui, la pouliche court très bien. Il est évident qu’elle manque encore un peu d’expérience, mais elle a tout de même eu une bonne course. »

Une mère deuxième du Diane allemand

Élevée par Stall Phillip I, Samahram est née et a grandi au haras d’Ombreville, qui l’a présentée à la vente de sélection 2020 Arqana où elle a été achetée 160.000 € par l’équipe d’Al Shaqab Racing (dont Nicolas de Watrigant). C’est une fille de Sea the Moon (Sea the Stars), étalon de Lanwades Stud ayant donné trente-cinq black types à ce jour. La mère, Djumama (Aussie Rules), a remporté le Preis der Winterkönigin (Gr3) qui sacre la meilleure pouliche de 2ans en Allemagne, et elle a conclu deuxième du Preis der Diana (Gr1) à 3ans. On ne peut pas lui reprocher grand-chose au haras : Samahram est son sixième produit et la jument a déjà donné trois black types : Djukon (Jukebox Jury), deuxième du St Leger allemand (Gr3), Duchess of Danzig (Sea the Stars), deuxième du Prix Solitude (L), ainsi que Djumay (Shamardal), troisième du Hoppegartener Stutenpreis (L, 1.800m) face à une certaine A Raving Beauty (Mastercraftsman). La jument a un 2ans par Almanzor (Wootton Bassett) et un yearling par Waldgeist (Galileo).

La deuxième mère, Western Sky (Barathea), est une propre sœur de Barathea Guest (Barathea), lauréat des Greenham Stakes (Gr3), deuxième du Grand Critérium (Gr1) et troisième des 2.000 Guinées (Gr1).

Cape Cross

Sea the Stars

Urban Sea

Sea the Moon

Monsun

Sanwa

Sacarina

SAMAHRAM (F3)

Danehill

Aussie Rules

Last Second

Djumama

Barathea

Western Sky

Western Heights

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 40’’62

De 1.000m à 600m : 24’’19

De 600m à 400m : 11’’79

De 400m à 200m : 11’’33

De 200m à l’arrivée : 11’’50

Temps total : 1’39’’43

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.