Royal Ascot : Grand Glory dans la ligue des champions

Courses / 09.06.2022

Royal Ascot : Grand Glory dans la ligue des champions

Tout est prêt pour débuter la belle aventure à Royal Ascot. Grand Glory (Olympic Glory) a peaufiné sa préparation pour les Prince of Wales’s Stakes (Gr1) par un galop sur 1.000m mercredi. Et son entraîneur, Gianluca Bietolini, a fait un dernier bilan de son morning dress sur mesure taillé à Rome. Il nous a confié : « Mickaël Barzalona est venu deux fois monter la jument et elle vraiment au top de sa forme. Il ne reste qu’à la charger dans le camion et à aller courir… Grand Glory partira mardi, en fin de matinée, et elle devrait être dans son box aux alentours de 18 heures. » Jeudi, au dernier forfait, en plus de la supplémentation (au tarif de 70.000 £) de Grand Glory, on a enregistré le retrait – attendu – de la liste d’Adayar (Frankel), de Mishriff (Make Believe), Mostahdaf (Frankel) et des outsiders Order of Australia (Australia), La Petite Coco (Ruler of the World) et Mother Earth (Zoffany).

Bay Bridge endosse le costume de favori

Ils seront huit en lice. Le favori, à la meilleure cote de 1,25/1, est l’impressionnant lauréat des Brigadier Gerard Stakes (Gr3) Bay Bridge (New Bay), déjà déclaré partant avec la monte de Ryan Moore. Le japonais Shahryar (Deep Impact), qui sera associé à Cristian Demuro, est à 3,3/1, alors que le lauréat du Prix Ganay (Gr1) State of Rest (Starspangledbanner) est à 6/1 et le gagnant des Prince of Wales’s 2020 Lord North (Dubawi) et offert à 7/1.

Un défi au bon moment

Après une longue réflexion, les bookmakers ont sorti en fin d’après-midi la cote de Grand Glory, comprise dans une fourchette entre 7 et 8/1. Avec son rating archi-confirmé de 116 et la décharge liée à son sexe, elle peut se montrer compétitive. Gianluca Bietolini nous a détaillé la chance de la représentante du haras de Hus : « Le niveau de l’opposition est très relevé. Bay Bridge a fait un truc à Sandown et les autres sont des gagnants de Gr1 confirmés. En principe, avant la course, je signerais pour une troisième place. Après, on verra. Grand Glory est déjà gagnante de Gr1 mais une place à ce niveau, face aux mâles et dans une des plus belles courses de Royal Ascot, peut étoffer encore plus son C.V. de future poulinière. Une chose est sûre : c’est le bon moment pour s’attaquer à cette catégorie. »

Funny Money Honey dans les Queen Mary

Les Prince of Wales’s est le seul Gr1 programmé mercredi, mais Grand Glory ne sera pas la seule française au départ. En début de réunion, dans les Queen Mary (Gr2), le championnat des pouliches de 2ans, la Marnane-Guyader Funny Money Honey (Bungle Inthejungle) est déclarée partante – avec Tom Marquand en selle – tout comme Manhattan Jungle (Bungleinthejungle), qui a fait carrière chez nous et demeure invaincue en trois sorties. Cette dernière sera associée à Mickaël Barzalona. Elles sont encore 30 et il y a 28 place disponibles… La favorite est l’américaine de Wesley Ward Love Reigns (US Navy Flag) qui a affolé les aiguilles du chronomètre le jour de ses débuts, à Keeneland.

Sibilla Spain et Kennella dans les Duke of Cambridge

Deux françaises sont déclarées dans une édition de haut niveau des Duke of Cambridge Stakes (Gr2). Sibilla Spain (Frankel), lauréate du Prix du Muguet (Gr2), figure parmi les concurrentes en vue, alors que Kennella (Kendargent) est déclarée partante avec Mickaël Barzalona. Parmi les onze femelles, on relève le nom des gagnantes de Gr1 Saffron Beach (New Bay), qui portera cinq livres de surcharge car son succès dans les Sun Chariot a été enregistré en octobre, et celui de la lauréate des 1.000 Guinées, Mother Earth (Zoffany), qui est au poids de base car sa dernière victoire au top niveau remonte au Prix Rothschild (Gr1), le 3 août. Et comme la pénalité encourue prend effet à partir du 31 août…