SPECIAL ROYAL ASCOT - Albany Stakes (Gr3) : Meditate ou la balade d’une professionnelle

International / 17.06.2022

SPECIAL ROYAL ASCOT - Albany Stakes (Gr3) : Meditate ou la balade d’une professionnelle

Royal Ascot (GB), vendredi

Une professionnelle face à des pouliches perfectibles. Meditate (No Nay Never), qui avait déjà gagné son Gr3 en Irlande, a dominé les Albany Stakes de bout en bout sous les yeux du patron, John Magnier. La pensionnaire d’Aidan O’Brien est bien sortie des boîtes et a contrôlé la course, marquée à la culotte par la Godolphin Mawj (Exceed and Excel). Avec 200m réalisés en 11”41, Meditate a mis dans le rouge ses rivales et n’aura jamais été inquiétée. Mawj a gardé sa bonne deuxième place aux dépens d’Ivory Madonna (Dark Angel), qui a refait du terrain après un départ moyen. Queen Olly (No Nay Never) a fait illusion l’espace d’un instant mais elle avait tiré un numéro proche du rail des tribunes, le mauvais bon couloir.

Un avenir sur le mile

Ryan Moore a déclaré : « Elle a pris la tête et a attendu les attaques. C’est une pouliche très calme, facile, qui donne toujours le meilleur. Je pense qu’elle peut encore progresser. » Michael Tabor, l’un des propriétaires, a ajouté : « Aidan m’avait dit qu’elle avait beaucoup progressé sur ses premières courses et que tout le monde à l’écurie était confiant. » Aidan O’Brien a indiqué quel serait le programme de Meditate : « Elle a le physique et l’attitude pour tenir le mile. Elle ira sur le Fillies’ Mile (Gr1) en fin de saison avec une course d’ici là. Je ne voulais pas courir Statuette (Justify) face à Meditate. Nous l’estimons et elle ira sur une course pour les pouliches la semaine prochaine au Curragh. »

No Nay Never et une souche Oldham

No Nay Never (Scat Daddy), lauréat des Norfolk Stakes (Gr3), a eu son deuxième gagnant de 2ans cette année à Royal Ascot après Little Big Bear dans les Windsor Castle (L). Meditate, élevée par Lynch-Bages et Rhinestone Bloodstock, a été achetée 360.000 € à la vente d’août, où elle était présentée par le haras des Capucines. La génération 2020 de No Nay Never est la première conçue au tarif de 100.000 €. Le jeune étalon atteint les vingt gagnants de Groupe et onze d’entre eux se sont imposés à 2ans. La mère, Pembina (Dalakhani), a remporté un handicap sur 1.300m à Deauville pour la casaque Oldham. Elle a été achetée 400.000 € à la dispersion de Citadel Stud en 2013. Elle a donné un autre gagnant, par Galileo, sur quatre produits. Pembina est une sœur de Johnny Barnes (Acclamation), lauréat du Prix Quincey (Gr3) et désormais étalon, de la gagnante du Prix de Flore (Gr3) Albisola (Montjeu) et de Bufera (King’s Best), troisième du Prix des Réservoirs (Gr3) et mère de deux black types. Une autre sœur, en l’occurrence Tonnara (Linamix), a produit Ectot (Hurricane Run), qui a remporté le Critérium International et le Joe Hirsch Turf Classic et qui officie au haras de Bouquetot, et Most Improved (Lawman), gagnant des St James’s Palace Stakes (Grs1) à Royal Ascot.