Takarazuka Kinen (Gr1) : Titleholder s’offre un record et un billet pour l’Arc

International / 26.06.2022

Takarazuka Kinen (Gr1) : Titleholder s’offre un record et un billet pour l’Arc

Attention : bulldozer en approche ! Le 4ans Titleholder (Duramente) a survolé le Takarazuka Kinen (Gr1), la finale japonaise du printemps pour les chevaux de 2.000m et plus, dimanche à Hanshin. À l'exception de Shahryar (Deep Impact), parti tenter sa chance à Royal Ascot, tous les meilleurs chevaux d’âge japonais sur la distance étaient là. Et le plus fort est bien Titleholder. Il venait de remporter le Tenno Sho - Printemps (Gr1) par sept longueurs, sur la distance de 3.200m. Il s’offre le Takarazuka Kinen en un temps record :  2’09’’70 pour parcourir les 2.200m. Il y a un peu moins de deux mois entre les deux courses, et un kilomètre de différence : le dernier cheval ayant réalisé le doublé la même année n’est autre que Deep Impact (Stay Gold)…

Rendez-vous dans l’Arc

« J’avais dit au propriétaire : "Si nous gagnons, nous allons courir le Prix de l’Arc de Triomphe" et nous prévoyons donc d’aller directement sur la course avec Kazuo [Yokoyama, son jockey, ndlr]. » Ce sont les mots de Toru Kurita, entraîneur de Titlholder. Le poulain sera un sérieux client dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, avec les doutes entourant souvent les candidatures japonaises : un éventuel terrain souple et la capacité à s’adapter à une piste comme Longchamp, avec montée et descente. Deux candidatures japonaises sont pour l’instant confirmées dans l’Arc : Titleholder et le 3ans Do Deuce (Heart’s Cry), gagnant du Derby japonais (Gr1) en un temps record.

Titleholder pourrait amener une dimension vraiment spectaculaire à l’Arc : parce qu’il est bon, tout d’abord, et par sa façon de courir, très offensive. Dimanche, il a mené avant d’être relayé par Panthalassa (Lord Kanaloa), le colauréat de la Dubai Turf (Gr1), et il a mené la chasse derrière lui. Reparti à l’assaut dans le dernier tournant, il est reparti et n’a pas molli, s’imposant de deux longueurs devant le bon finisseur Hishi Iguazu (Heart’s Cry). Daring Tact (Epiphaniea) est troisième à deux longueurs, prenant un nez à Deep Bond (Kizuna) qui, monté en embuscade derrière Titleholder, a pris un uppercut quand celui-ci a démarré. Titleholder, gagnant du St Leger japonais (Gr1) l’an passé, est invaincu en trois sorties en 2022. Il était arrivé en tête des votes des fans pour le Takarazuka Kinen avec 191.395 voix sur 2.232.089. Les enjeux sur le Takarazuka Kinen 2022 frôlent les 156 millions d’euros.

Sa sœur était aussi au départ

Élevé par Okada Stud, Titleholder est un fils de Duramente, décédé en 2021, et d’une jument anglaise, Mowen (Motivator). Elle a couru au Japon, sans briller, après avoir été achetée 30.000 Gns, lors du book 1 de Tattersalls, par les Japonais de LEX. Au haras, cela n’a pas été facile pour Mowen. Elle a été saillie chaque année depuis 2015, mais n’a donné que deux produits : il y a Titleholder, mais aussi la 6ans Melody Lane (Orfèvre), qui a couru le Takarazuka Kinen, finissant treizième. La particularité de Melody Lane est sa taille "poney". Pour le Takarazuka Kinen, elle a été pesée à 354 kilos : son "petit frère" a fait monter la balance à 476 kilos. À 3ans, elle avait été pesée à 338 kilos : c’est le poids le plus léger pour un cheval gagnant jamais enregistré sur le circuit de la Japan Racing Association. Melody Lane a couru le Takarazuka Kinen grâce aux votes des fans, puisqu’elle n’avait pas les gains nécessaires pour intégrer la course.

Depuis la naissance de Titleholder, Mowen a rencontré Gold Ship, Victoire Pisa, Duramente et Kizuna. Sans succès.

TAKARAZUKA KINEN

Gr1 - 3ans et plus - 2.200m - 3.026.500 €

1er      TITLEHOLDER (M3)

            (Duramente & Mowen, par Motivator)

            Ent/T. Kurita - J/T. Yokoyama

            Prop/H. Yamada - El/Okada Stud

2e        HISHI IGUAZU (M6)

            (Heart’s Cry & La Liz, par Bernstein)

            Ent/N. Hori - J/D. Lane

            Prop/M. Abe - El/Northern Racing

3e        DARING TACT (M5)

            (Epiphaneia & Daring Bird, par King Kamehameha)

            Ent/H. Sugiyama - J/K. Matsuyama

            Prop/Normandy Thoroughbred Racing Co. Ltd - El/H. Bokujo

Écarts : 2 - 2 - Nez (18 partants). Temps : 2’09’’70