VADENI : ALLEZ FRANCE !

International / 28.06.2022

VADENI : ALLEZ FRANCE !

VADENI 

ALLEZ FRANCE !

La nouvelle a été confirmée lundi matin : Vadeni (Churchill), le lauréat du Qatar Prix du Jockey Club, a été supplémenté dans les Eclipse Stakes (Gr1 - 2.000m), qui se disputent samedi à Sandown. Georges Rimaud, directeur des Aga Khan Studs nous a dit : « Vadeni a fait un travail sur la main lundi matin. Ce travail léger a satisfait Jean-Claude Rouget, et la décision a été confirmée de le supplémenter dans les Eclipse Stakes. En vue d’une éventuelle future carrière d’étalon, nous pensons qu’il est important de le voir performer sur des distances dites intermédiaires. Vadeni a montré dans le Jockey Club une vitesse intrinsèque et une capacité d’accélération notable : c’est ce qui compte dans les courses ! Pourquoi aller en Angleterre ? D’abord, je dirais que notre organisation ne connaît pas les frontières, et qu’aller courir en Angleterre ou en Irlande n’est pas un événement en soi. Si une course de ce niveau et sur 2.000m avait existé en France à ce stade de la saison, il l’aurait disputée… Les Eclipse arrivent dans un bon timing par rapport au Jockey Club. Il va affronter de très bons chevaux, de sa génération et des générations au-dessus. Nous voulons voir ce dont il est capable dans ces conditions, et pour le voir, il faut courir ! Nous ne l’avions évidemment pas engagé par hasard dans le Jockey Club. En revanche, la démonstration qu’il a réalisée ce jour-là nous a agréablement surpris. Sandown est un hippodrome très sélectif qui finit en montant, un peu comme à Chantilly. C’est aussi corde à droite. Pour l’automne, rien n’est arrêté : on a bien le temps d’y réfléchir après cette tentative dans les Eclipse. »

Les bookmakers ont choisi Vadeni comme favori et son grand rival annoncé est l’élève du haras d’Haspel Native Trail (Oasis Dream) qui va découvrir les 2.000m à cette occasion. Pourtant le score des 3ans dans les Eclipse Stakes – un tournoi intergénérationnel – n’est pas trop favorable durant ce siècle : ils ont gagné sept fois en vingt et une éditions. Le dernier en date n’est autre que St Mark’s Basilica (Siyouni) qui, comme Vadeni, avait remporté le Jockey Club.

Pour les amoureux de l’histoire, la dernière victoire des couleurs Aga Khan remonte à 1959 quand Saint Crespin (Aureole) avait battu l’autre français Javelot (Fast Fox) pour la casaque du prince Aly Khan et l’entraînement d’Alec Head. En ce qui concerne l’élevage princier, il faut remonter moins loin. Daylami (Doyoun), qui avait remporté la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) en 1997 avant d’être vendu à Godolphin à la fin de sa saison de 3ans, a ouvert son palmarès dans les Eclipse en 1998 pour sa nouvelle casaque.

Real World et le rêve des 200 Grs1 de Saeed bin Suroor

Le meilleur rating de la course est le 123 de Real World (Dark Angel), qui a fourni cette valeur derrière Baaeed (Sea the Stars) dans les Queen Anne Stakes (Gr1). Saeed bin Suroor a confirmé le cheval au départ et il a déclaré : « J’en suis à 194 Grs1 et mon objectif est d’arriver à 200. Raisonnablement, Real World est le seul cheval de Gr1 que j’ai à l’écurie… Il nous a fait faire le tour du monde, il mériterait de remporter enfin une grande course. » La confiance de l’entraîneur est partagée par les bookmakers qui proposent Real World à 6/1, la même cote que celle de Bay Bridge (New Bay) qui, d’après les handicapeurs de BHA, a répété dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1) la même valeur (121) affichée lors de sa victoire à Sandown dans les Brigadier Gerard Stakes (Gr3).

Lord North, quand James Doyle remplace Dettori

Aidan O’Brien avait indiqué Stone Age (Galileo) comme le plus probable de ses candidats, mais il a aussi laissé sur la liste Aikhal (Galileo), qui a décroché samedi son premier Groupe, et High Definition (Galileo). John Gosden a confirmé Mishriff (Make Believe), pas revu après son échec dans la Saudi Cup (Gr1), associé à David Egan, alors que la monte de James Doyle a été déclarée sur Lord North (Dubawi). Tom Marquand sera le jockey d’Alenquer (Adlerflug). Il reste encore un doute sur les montes. Bay Bridge a été monté par Ryan Moore lors de ses trois dernières sorties, mais il n’y avait pas de chevaux de Ballydoyle. Richard Kingscote est un choix logique.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.