Vadeni éclabousse de sa classe le Jockey Club

Courses / 05.06.2022

Vadeni éclabousse de sa classe le Jockey Club

Bénéficiant de son bon numéro à la corde (2), Vadeni a pu tout de suite bien se placer cinquième derrière notamment Modern Games (13), auteur d’un gros effort en partant, et El Bodegon (1), qui allaient compléter le podium. Quand Christophe Soumillon l’a décalé à l’extérieur, à 400m du poteau, il a pris l’avantage en roue libre, alors que ses deux rivaux luttaient âprement à la corde. Et dans les deux cents derniers mètres, il n’a fait qu’accentuer son écart, s’imposant en prince de la piste.

Dans l’écrin du domaine de Chantilly, rénové en 2005 à l’initiative et avec le soutien financier de Son Altesse Karim Aga Khan IV, Vadeni a offert au prince un huitième Prix du Jockey Club personnel, après les succès de 1960, 1979, 1984, 1985, 1987, 2003 et 2006... et même un neuvième si l’on compte celui de S.A. Aga Khan III en 1924. Notons aussi que Vadeni a été élevé par les Aga Khan Studs qui fêtent cette année leur centième anniversaire ! C’est également un cinquième derby français pour Jean-Claude Rouget et un quatrième pour Christophe Soumillon.

Quelques minutes plus tôt, la casaque verte à épaulettes rouges avait déjà triomphé dans le Prix de Royaumont, grâce à la maiden Baiykara – premier succès de groupe apporté par Francis Graffard au prince Aga Khan et nouvelle victoire de prestige pour l’étalon maison Zarak... deuxième du Jockey Club 2016 sous les mêmes couleurs. Et elle a terminé sa journée invaincue avec le triomphe de Rozgar dans le Prix Marchand d'Or (L).

RETROUVEZ LE COMPTE-RENDU COMPLET DE CETTE RÉUNION CE SOIR DANS JDG