Cheikh Mansoor Festival - Critérium des Pouliches (Gr1) : Lady Princess annonce la couleur avant l’Angleterre

06.07.2022

Cheikh Mansoor Festival - Critérium des Pouliches (Gr1) : Lady Princess annonce la couleur avant l’Angleterre

La Teste-de-Buch, mercredi

La liste des victoires de Gr1 PA de Lady Princess (General) semble sans fin. Et le 6 juillet à La Teste, elle a ajouté le Cheikh Mansoor Festival - Critérium des Pouliches à son palmarès. Avec style qui plus est ! Alors qu’elle effectuait une rentrée, la représentante de Khalifa bin Sheail Al Kuwari a dominé l’opposition sans forcer. Son prochain objectif sera les Qatar International Stakes (Gr1 PA)… Après ce succès testerin, Lady Princess devrait être ultra-favorite pour conserver son titre à Goodwood.

Au-dessus du lot

À l’ouverture des stalles, Christophe Soumillon a placé Lady Princess en avant-dernière position. Bien posée sur la main de son jockey, la jument a gardé sa place jusque dans la phase finale. Profitant de l’open stretch, elle a pu se rapprocher sans faire trop de chemin et a véritablement enclenché à 200m du but. Lady Princess a ensuite changé de jambe pour filer vers un très facile succès. Teema (Bibi de Carrère), deuxième du Qatar Prix de l’Élevage (Gr2 PA), a été la seule capable de la suivre pour finir. Elle est deuxième, à trois quarts de longueur. Elaf (Rabbah), sa compagne d’écurie et animatrice, est troisième, deux longueurs et demie plus loin. Après la course, Christophe Soumillon, le jockey lauréat, a déclaré au micro d’Equidia : « Dans le rond de présentation, elle sortait vraiment du lot. Thomas Fourcy m’avait dit qu’elle n’était pas à 100 %. Il ne fallait donc pas que je fasse un effort trop prolongé. Et il m'a aussi expliqué qu’elle pouvait être un peu différente lors de ses rentrées. L’open-stretch m’a permis de ne pas venir tout à l’extérieur. Quand Anthony Crastus a commencé à aller chercher le rail, j’en ai profité pour me retrouver derrière Ioritz Mendizabal. Et une fois que je suis arrivé à côté de lui, ma jument a eu une superbe accélération. Quand Lady Princess prend l’avantage, elle a tendance à se reprendre un peu. Il a fallu la garder concentrée jusqu’au bout mais elle le fait comme une crack... et comme d’habitude. »

Goodwood, comme l’année dernière

Cet hiver, après sa victoire à Abu Dhabi dans la Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Jewel Crown (Gr1 PA), la pensionnaire de Thomas Fourcy a aussi écrit l’histoire en devenant le premier cheval n’appartement pas à un cheikh à remporter l’Amir Sword (Gr1 PA) à Doha. Comme l’année dernière, elle devrait désormais être au départ des Qatar International Stakes (Gr1 PA) à Goodwood. Joint par téléphone, Thomas Fourcy nous a dit : « Elle n’était pas au top mais avait assez de travail pour faire une bonne rentrée. Le 27 juillet, elle sera à Goodwood. Cela nous laisse une vingtaine de jour pour la préparer. Lady Princess fait partie de ces chevaux d’exception : elle s’adapte à tout, que ce soit 1.600m ou 2.400m. Son mental fait qu’elle voyage bien et elle est capable de gagner au meilleur niveau dans n’importe quel pays. Elle est petite mais a un cœur énorme. » Xavier Thomas-Demeaulte, l’entraîneur de la deuxième et de la troisième, nous a dit : « Avant la course, j'aurais signé pour être deuxième et troisième de Lady Princess avec Temma et Elaf. Temma a réalisé une course honorable. Il n'y a vraiment pas à rougir d'être battu. De plus, elle a prouvé qu'elle était excellente compétitrice par le passé. Il y a un autre Gr1 en août à La Teste-de-Buch, et elles seront au départ toutes les deux. »

La sœur de Mister Ginoux

Lady Princess fait la fierté de ses éleveurs, Élodie et Bruno Bellaud, installés en Charente. La pouliche a été achetée foal par Paul Basquin pour Lisa et Pierre Deymonaz. Elle a ensuite pris la direction du haras du Saubouas. Gérard Larrieu l'a achetée juste après ses débuts victorieux pour le compte de son propriétaire actuel.

Lady Princess est une fille de General (Amer), étalon au haras du Grand Courgeon. Sa mère, Nacrée Al Maury (Kesberoy), avait remporté le Prix Damas (Gr3 PA). Son premier produit, Mister Ginoux (Amer), est étalon (à succès) au haras de Thouars pour le compte d'Al Shaqab Racing. Lauréat de cinq courses, il s'est imposé dans le Qatar International Trophy (Gr1 PA), dans le Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (Gr2 PA) devant Gazwan (Amer), et dans le French Arabian Breeders' Challenge à Toulouse (Gr3 PA). Nacrée Al Maury a aussi donné Carsa de Ginoux (Dormane), troisième du Qatar Prix de l'Élevage (Gr2 PA).

Nectarine Al Maury (Baroud III), la deuxième mère, a donné No Risk Al Maury (Kesberoy), lauréat de dix Groupes et aujourd'hui étalon à succès pour le compte de Shadwell. Nectarine Al Maury est aussi la grand-mère de No Problem Al Maury (Dormane), gagnant de President of the UAE Cup Malazgirt Trophy (Gr1 PA). Il s'agit de la grande souche de Nevada II (Djanor).

 

 

 

Wafi

 

 

Amer

 

 

 

 

Bushra

 

General

 

 

 

 

 

Manganate

 

 

Al Hanoof

 

 

 

 

Pesennaia 48

LADY PRINCESS (F6)

 

 

 

 

 

 

Saint Laurent

 

 

Kesberoy

 

 

 

 

Keiba

 

Nacrée Al Maury

 

 

 

 

 

Baroud III

 

 

Nectarine Al Maury

 

 

 

 

Nevadour