Lancashire Oaks (Gr2) : Free Wind se sort sans encombre d’une course cauchemar

International / 02.07.2022

Lancashire Oaks (Gr2) : Free Wind se sort sans encombre d’une course cauchemar

Haydock Park (GB), samedi

Les supporters de Free Wind (Galileo) ont eu chaud lorsque son jockey, Rab Havlin, a cherché à l’engager dans un trou de souris entre la lice et l’animatrice, Eshaada (Muhaarar)… qui lui a brusquement fermé la porte ! Sea La Rose a profité du choc entre les deux précitées pour s’assurer l’avantage, le long du rail, Eshaada, déséquilibrée par ce contact, perdant sa place. Free Wind, enfin déboîtée en pleine piste, a alors placé une superbe pointe de vitesse. Elle s’impose finalement de deux grandes longueurs devant Sea La Rosa, qui a contenu le retour d’Eshaada. Ce n’était pas évident de réaliser pareille valeur et Free Wind s’impose en très bonne pouliche de tenue, remportant pour l’occasion son troisième Groupe. Désormais, son objectif est un succès au niveau Gr1. Sur ce que l’on a vu ce samedi, cela n’a rien d’utopique. Free Wind est engagée dans les Qatar Lillie Langtry (Gr2) à Goodwood ainsi que les Yorkshire Oaks (Gr1).

Une Galileo bon marché

Elevée par Sue Ann Foley, Free Wind a été achetée 325.000 Gns (397.000 €) par Blandford Bloodstock à Tattersalls October book 1. Un tarif plutôt bon marché pour une Galileo (Sadler’s Wells). Pour rappel, aux ventes yearlings 2019, le prix moyen des 32 chevaux vendus issus du grand étalon Coolmore était de 759.086 €. La mère de Free Wind, Alive Alive Oh (Duke of Marmalade), a gagné une Listed en Irlande pour Fozzy Stack et elle s’est classée troisième des Dance Design Stakes (Gr3). Free Wind est son deuxième produit et le troisième, le 3ans Martinstown, lui aussi par Galileo, a gagné lors de ses débuts en mai. Il possède des engagements dans les Groupes. La deuxième mère, Higher Love (Sadler’s Wells), deuxième dans les Cheshire Oaks (L), est partie pour le Japon, où elle a produit le double lauréat de Gr3 Crescendo Love (Stay Gold).

Alive Alive Oh a un yearling, lui aussi par Galileo.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.