Madrid conclut en beauté un premier semestre excellent

International / 05.07.2022

Madrid conclut en beauté un premier semestre excellent

Madrid conclut en beauté un premier semestre excellent

À Madrid, le premier semestre de courses s’est terminé le samedi 25 juin par la victoire de Media Storm (Night of Thunder), un ancien pensionnaire de Simone Brogi, désormais entraîné par Gaspar Vaz, dans le Gran Premio de Madrid (L). C’est donc l’heure d’un premier bilan pour l’hippodrome de la capitale espagnole. Le jour du Gran Premio, il a été joué 140.000 € sur le site, un excellent score, même comparé à la France, et 4.500 spectateurs étaient présents. C’est le record de la saison. Le Gran Premio est l’épreuve sur laquelle le plus d’enjeux ont été enregistrés. La moyenne sur les dix-sept réunions madrilènes du premier semestre est de 110.000 € d’enjeux et de 3.500 spectateurs. Des chiffres en augmentation de 10 % par rapport à 2021. Ces bons résultats sont dans le prolongement de bonnes nouvelles annoncées par les responsables locaux des courses. Via le simulcasting, il sera désormais possible de parier depuis trois communautés autonomes (Madrid, Andalousie et Pays basque) en masse commune lorsqu’il y aura des courses en Espagne.

La grande banque ibérique, Santander, est le sponsor d’un circuit bien doté de courses pour les 2ans et la compagnie aérienne, Iberia, sponsorise un championnat de jockeys qui porte sur les grands prix espagnols avec diverses récompenses à la clé. D’ailleurs, plusieurs pilotes français font partie du top 12 de ce challenge Iberia comme Valentin Séguy, Fabrice Veron, Clément Cadel, Guillaume Trolley de Prévaux, Maryline Éon et Anthony Crastus. Autre point positif, la présence de José-Luis Martinez-Almeida, maire de Madrid lors du Gran Premio. Un signal fort d’autant que lui, contrairement à certains de ses homologues français, n’était pas là pour dire que les chevaux étaient tendus. Le maire madrilène a d’ailleurs salué l’importance du secteur, bien que les courses soient un sport minoritaire en Espagne. Il a déclaré à nos confrères d’A Galopar : « Il y a beaucoup de spectateurs qui profitent du spectacle et apprécient les courses. On voit que l’hippodrome est vivant. Les courses sont une activité importante sous plusieurs aspects. C’est très attractif pour la ville. J’ai vraiment éprouvé de belles sensations. »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.