Prix Dauphiné Libéré - Prix de Belledonne (Steeple-chase) : Aziyade impressionne pour ses débuts en steeple

Courses / 05.07.2022

Prix Dauphiné Libéré - Prix de Belledonne (Steeple-chase) : Aziyade impressionne pour ses débuts en steeple

Prix Dauphiné Libéré - Prix de Belledonne (Steeple-chase)

Aziyade impressionne pour ses débuts en steeple

Trois courses en 2022 pour Aziyade (Bathyrhon) et autant de victoires pour la pouliche d’Olivier Tricot et de Palmyr Racing. Aziyade a débuté victorieusement sur les gros obstacles à l’occasion du Prix Dauphiné Libéré - Prix de Belledonne. Vite bien placée, la pensionnaire de Guillaume Macaire et Hector de Lageneste a pris les commandes à la fin du premier passage de la diagonale, profitant d’une faute de Galop de Nuit (Spanish Moon). La suite a été une véritable formalité pour elle. Aziyade a parfaitement sauté, avant d’accélérer entre les deux derniers obstacles. Sur le plat, à peine accompagnée aux bras par son jockey, Kilian Dubourg, elle s’est détachée, l’emportant de quatre longueurs et demie devant l’expérimentée I Run (Elliptique). Fille de la bonne Styline (Martaline), laquelle avait gagné un Gr1 alors qu’elle était pleine d’Aziyade, elle a de l’avenir même si elle n’a pas encore été vue à Auteuil ou Compiègne. Son coentraîneur, Hector de Lageneste, nous a dit : « Pour l’anecdote, Aziyade a passé l’oxer grande [le plus gros obstacle de Merano, ndlr] dans le ventre de sa mère. Ce serait sympathique d’aller à Merano avec elle mais, pour l’instant, nous allons aller en progression avec des courses faciles auxquelles elle a le droit. Nous allons la façonner tranquillement. C’est une pouliche assez intéressante. » Jockey d’Aziyade, Kilian Dubourg a déclaré au micro d’Equidia : « C’est une pouliche qui n’a besoin de personne. C’est une petite boule de nerfs, dotée d’un cœur énorme. Elle donne tout ce qu’elle a. » Cette année, Aziyade n’a pas dominé de grands lots mais elle l’a fait avec la manière ce qui est bien plus important. De plus, elle possède des lignes très intéressantes en 2021. Avec le temps, elle peut atteindre un bon niveau et pourquoi pas être capable d’enlever un Groupe de femelles. Nous lui attribuons donc une JDG Jumping Star.

Une mère lauréate de Gr1 à Merano

Élevée par Olivier Tricot et Guillaume Macaire, Aziyade est une fille de Bathyrhon (Monsun), étalon au haras de la Hêtraie, et d’une bonne jument – elle aussi généreuse – : Styline (Martaline). Styline a gagné dix de ses dix-neuf courses en obstacle. Elle a brillé en haies comme en steeple pour l’entraînement de Guillaume Macaire et elle a conclu sa carrière par un succès dans le Gran Steeple d’Europa (Gr1) à Merano. Lors de ce succès, elle était pleine d’Aziyade, qui est son premier produit. Styline a eu ensuite Ramuntcho (Kap Rock), un 3ans vendu en République tchèque et récent facile vainqueur en débutant sur les haies de Merano, Porz Even (Nicaron), un 2ans, et Fashion Style (Kapgarde), une yearling. La deuxième mère, Cayras Style (Trempolino), a gagné trois courses sur le steeple de Pau et a conclu troisième du Prix Renaud du Vivier (L). Outre Styline, Cayras Style a donné Pur Style (Turgeon), qui a enlevé le Prix d’Iéna (L) et s’est classée troisième du Prix Bournosienne (Gr3 à l’époque), Divine Cayras (Slickly), lauréate sur les gros obstacles palois, Monsieur Co (Turgeon), vainqueur sur le steeple d’Enghien et sur les fences écossais, et deux chevaux exportés en Irlande : Media Style (Martaline), une 3ans, et Cayras Princesse (Goliath du Berlais), une yearling.

Konigsstuhl

Monsun

Mosella

Bathyrhon

Be My Guest

Be My Lady

Bennetta

AZIYADE (F4)

Linamix

Martaline

Coraline

Styline

Trempolino

Cayras Style

Bethy Princess